10 conseils à offrir aux membres en s’appuyant sur les données analytiques de REALTOR.ca de 2014

Les courtiers et agents immobiliers membres ont fait de REALTOR.ca le premier site immobilier canadien. En la seule année 2014, le site a occasionné au-delà de 256 millions de visites ou sessions, soit une hausse de 13 % comparativement à 2013.

D’où vient l’achalandage? Combien de clients potentiels le site a-t-il généré pour les courtiers et agents immobiliers partout au Canada? Le Rapport de 2014 sur la recherche sur le consommateur à l’intention des membres, qui est maintenant accessible sur le Lien IMMOBILIERMC, répond à ces questions et à bien d’autres.

À l’appui des conclusions de notre analyse de l’achalandage de REALTOR.ca en 2014 et du comportement des visiteurs sur le site, nous avons dix conseils à offrir aux membres lors de la commercialisation de leurs inscriptions sur REALTOR.ca :

  1. Faites en sorte que les descriptions de vos propriétés retiennent l’attention de l’auditoire cible. Assurez-vous que l’acheteur se voit dans la description (par ex. les acheteurs de première maison, etc.).
  2. Établissez un lien entre vos inscriptions sur REALTOR.ca et toutes vos activités : gazouillis, articles sur Facebook et courriels adressés à des clients, afin de vous assurer que les acheteurs potentiels les voient sur le site Web immobilier le plus digne de confiance au Canada.
  3. Vérifiez auprès de votre chambre ou association que votre adresse de courriel est à jour afin d’être en mesure de recevoir les courriels de clients potentiels provenant de REALTOR.ca.
  4. Assurez-vous que votre profil affiché au système MLS® de votre chambre ou association est complet et compte toutes vos coordonnées, vos profils de médias sociaux et vos spécialisations.
  5. Assurez-vous d’inclure dans vos inscriptions autant d’information que possible sur le quartier, afin que les acheteurs puissent se renseigner sur ce quartier auprès du courtier ou de l’agent, à partir de leur appareil mobile durant leurs déplacements.
  6. Si vous avez recours aux médias sociaux pour attirer des acheteurs internationaux, assurez-vous de tenir compte des différences culturelles.
  7. Plus vous fournissez de renseignements sur une inscription, plus ils sont pertinents pour la recherche, et plus vous avez de chance d’améliorer son classement dans les recherches de Google et d’autres moteurs de recherche.
  8. Vérifiez vos inscriptions périodiquement sur REALTOR.ca et mettez à jour la description de la propriété à mesure que vous obtenez la rétroaction des premiers visiteurs, en profitant des téléchargements réguliers de votre chambre ou association.
  9. Utilisez des photos en haute résolution pour l’intérieur et l’extérieur de la propriété. Assurez-vous également d’inclure l’adresse de la propriété dans le nom de fichier de vos photos afin d’améliorer les résultats de recherche.
  10. Pour vous attirer des partisans sur les médias sociaux au sein de votre public cible, offrez-leur des renseignements nouveaux et utiles sur les quartiers, les propriétés, les visites libres, etc.; cela aura pour effet d’instaurer la confiance et d’élargir votre réseautage.

Pour avoir un tableau complet de ces recommandations, téléchargez dès aujourd’hui une copie de notre Rapport de 2014 sur la recherche sur le consommateur à l’intention des membres.

Quelle partie du rapport vous intéresse le plus? Faites-nous part de vos commentaires dans la case réservée à cette fin ci-dessous! Si vous souhaitez utiliser les graphiques inclus dans notre rapport dans vos propres articles de blogue ou vos bulletins, n’hésitez pas à nous en informer. Nous serons heureux de les partager avec vous si vous en faites la demande.

 

Paul Dombowsky, ancien chef, Recherche sur le consommateur, connaît bien les tendances. Paul s’est joint à l’équipe au début de 2013 et rédigeait des rapports sur les statistiques typiques et atypiques concernant le Web en faisant le suivi de la participation à l’égard des courtiers et agents membres sur toutes les plateformes et en forgeant une culture de mesure, de participation et de prise de décisions fondées sur les preuves. Lorsqu’il n’est pas au travail, Paul rédige un livre sur la participation aux technologies numériques et donne des conférences sur le sujet lors de divers événements à travers le monde; un bon emploi du temps, compte tenu de sa passion pour les voyages et la photographie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.