10 conseils pour réussir vos visites libres virtuelles

La suspension des visites libres en personne causée par la pandémie de COVID-19 vous oblige à revoir vos façons de faire.

Heureusement, grâce à sa nouvelle fonctionnalité de diffusion en direct, REALTOR.ca, la plateforme immobilière la plus populaire au Canada*, prend maintenant en charge tous les grands services de diffusion en direct et affiche les visites libres bien en évidence dans vos inscriptions.

La présence en ligne peut être un moteur de réussite important dans votre profession. Que faire si vous n’êtes ni technophile ni au fait des dernières tendances? Vous savez sûrement comment publier des gazouillis sur Twitter et des photos sur Facebook, mais savez-vous comment maximiser le potentiel de la diffusion en direct?

LE SAVIEZ-VOUS? Selon un sondage de Local Logic, les portails immobiliers ont enregistré une hausse de 200 à 500 % des demandes de visite virtuelle depuis le début de la pandémie.

« Les personnes qui regardent une vidéo ou font une visite virtuelle sur REALTOR.ca sont 48 % plus susceptibles de faire appel à un courtier ou à un agent, indique Justin Wah Kan, directeur adjoint, REALTOR.ca. Les acheteurs souhaitent malgré tout discuter avec le courtier ou l’agent inscripteur, soit la personne qui connaît le mieux la résidence, alors nous nous sommes assurés de lancer cette nouvelle fonctionnalité de diffusion en direct pour les inscriptions de REALTOR.ca. »

Vous avez décidé de vous lancer : félicitations! C’est presque aussi facile que de prendre une photo, mais vous devez quand même prendre certaines précautions pour éviter les mauvaises surprises.

  • Soyez vigilant

Tant que la pandémie n’est pas éradiquée, votre tâche la plus importante est d’effectuer les visites libres virtuelles en toute sécurité. Faites-les seul par mesure de distanciation sociale. Protégez votre santé et celle de vos clients en désinfectant les objets et les surfaces que vous allez toucher, comme les poignées de porte, et en évitant les contacts non nécessaires. Si possible, demandez aux propriétaires de laisser la lumière allumée et les portes grand ouvertes. Lavez-vous régulièrement les mains et évitez de toucher votre visage. Même si vous n’êtes pas exposé à un grand nombre de visiteurs d’un coup, le virus peut survivre pendant plusieurs jours sur certaines surfaces.

  • Munissez-vous d’un téléphone intelligent

Vous n’avez pas besoin de beaucoup de matériel pour vous lancer, mais un téléphone intelligent avec un appareil photo de qualité supérieure ou plusieurs objectifs est essentiel. Les modèles les plus récents offrent souvent des options de prise de vue variées, y compris un grand-angle, et certaines entreprises tierces fabriquent des objectifs amovibles. Méfiez-vous toutefois des objectifs de type fisheye qui déforment la perspective de vos clients. Utilisez une connexion internet haute vitesse pour obtenir une meilleure qualité d’image.

  • Utilisez des accessoires

Vous n’avez seulement besoin que d’un téléphone pour diffuser une visite en direct, mais si vous voulez vous démarquer et rendre l’expérience plus agréable pour votre public, envisagez d’acheter un stabilisateur et un microphone Bluetooth. Un stabilisateur externe améliorera la qualité de la vidéo si votre téléphone n’a pas de stabilisateur intégré. Par ailleurs, la qualité du son est souvent prise à la légère dans les diffusions en direct, mais selon une étude de 2018 menée par l’University of Southern California et l’Australian National University, elle peut fortement influencer votre crédibilité et celle de vos propos.

CONSEIL : Les écouteurs avec microphone intégré font l’affaire, à condition qu’ils puissent être branchés à votre téléphone.

  • Faites la promotion de la visite

Pensez-vous que les gens viendront à votre fête si vous ne les avez pas invités? Bien sûr que non! Assurez-vous donc de promouvoir votre visite libre virtuelle sur les médias sociaux. « Nous annonçons sur les médias sociaux les visites prévues quelques jours à l’avance pour susciter l’enthousiasme et éveiller la curiosité des gens », explique Lyne Burton, agente immobilière et membre de l’ACI à Ottawa.

  • Fixez une limite de temps

Si la visite est trop courte, il y aura peu de participants. Si elle est trop longue, vous perdrez des spectateurs en cours de route. Une visite devrait durer entre 10 et 15 minutes, selon la taille de la propriété. Vous pourrez ensuite répondre aux questions.

  • Préparez-vous

Assurez-vous avant tout de connaître la propriété comme le fond de votre poche. Vous pourrez ainsi garder votre sang-froid face aux questions des acheteurs potentiels. Déterminez quels éléments de la propriété vous serviront d’arguments de vente. Ensuite, faites une répétition de la visite avec votre téléphone en main. Concentrez-vous sur votre apparence, entraînez-vous à basculer de la photo avant et arrière de votre appareil et parcourez la maison pour trouver le meilleur itinéraire. « Nous devons faire preuve d’ingéniosité dans notre vie personnelle et professionnelle, explique Zee Zebian, agente immobilière et membre de l’ACI à Calgary. Parfois, c’est en sortant de notre zone de confort qu’on parvient à exceller dans notre travail. »

  • Interagissez avec votre public

Vous devez à la fois divertir et informer votre public. Si vous n’aimez pas être sous le feu des projecteurs, vous pouvez facilement distraire l’auditoire en l’invitant à poser des questions. Lisez les commentaires et répondez-y. Le simple fait de souhaiter la bienvenue aux derniers arrivés est une bonne idée.

  • Misez sur votre personnalité

Vous aimez divertir les gens? C’est l’occasion de le montrer. Mais si vous êtes plutôt réservé, ne vous sentez pas obligé de jouer un rôle. Rappelez-vous : c’est le moment de promouvoir votre marque et de bâtir une relation de confiance avec des acheteurs potentiels.

  • Pensez à l’éclairage

Évitez de vous tenir dans une pièce sans fenêtres ni lumière. Même si vous devez montrer tous les coins de la maison, assurez-vous d’être bien visible quand vous répondez aux questions et vous adressez directement aux spectateurs. Les fenêtres offrent les meilleures conditions d’éclairage – à condition de ne pas leur tourner le dos.

  • Suivez vos progrès

Sur les médias sociaux comme Facebook, vous pouvez facilement trouver le nom des internautes qui ont suivi votre diffusion, leur temps de visionnement ainsi que le nombre total de vues. Utilisez ces renseignements pour améliorer vos visites virtuelles : choisissez le moment idéal, identifiez les éléments qui encouragent la participation et élaborez une stratégie pour attirer plus de gens.



REALTOR.ca prend en charge plusieurs fournisseurs de services de visite virtuelle et de vidéo, y compris :

  •            Matterport
  •            YouTube
  •            iStaging
  •            immoviewer
  •            iGUIDE
  •            Property Panorama
  •            Realvision
  •            Vimeo
  •            Imagemaker360
  •            ListSimple



Si vous avez des questions concernant l’organisation des visites libres virtuelles, consultez notre guide d’aide et notre billet au Café ACI.

Partagez vos conseils dans les commentaires ci-dessous.

*Comscore, 2020

Matt Day a été journaliste multimédia reconnu sur le plan national, et il apporte cette expérience à L’Association canadienne de l’immeuble, où il occupe le poste de conseiller en Communications. Matt offre du soutien professionnel en matière de rédaction, de médias numériques et de communications à l’ACI et participe à la création de contenu stimulant pour les médias sociaux. Au Café ACI, il écrit régulièrement des articles intéressants et divertissants pour les détenteurs du titre REALTOR®. Matt est photographe professionnel, mais il rêve de devenir une vedette du rock. Il s’adonne aussi au vélo de montagne, au ski et à la randonnée pédestre, et ne jure que par l’utilisation de la virgule de série.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *