Barb Sukkau : Pourquoi doit-on travailler ensemble?

L’accession à la propriété est un puissant outil économique et, à titre de membres de l’ACI, nous représentons également une force.

Nos 125 000 membres peuvent parler d’une seule voix au gouvernement fédéral et c’est ce que nous ferons, en canalisant nos efforts plus que nous ne l’ayons jamais fait, parce que nous devons le faire.

Le soutien qu’offre le gouvernement aux Canadiens pour les aider à réaliser leur rêve d’accession à la propriété s’effrite, et notre seule défense est d’unir nos voix. Nous sommes dans le secteur de l’accession à la propriété. Nous devons donc aider le gouvernement à comprendre comment et pourquoi elle est importante non seulement pour les particuliers, mais également pour l’ensemble de la société.

Nous devons aider le gouvernement à comprendre que le désir d’accession à la propriété des Canadiens est puissant et qu’il motive aussi des gens de partout à travers le monde à s’établir ici, au Canada.

À l’instar des autres secteurs, nous faisons face à un virage technologique très important. Mais nous avons une arme secrète.

REALTOR.ca est un outil qui a été créé pour les membres de l’ACI et qui leur appartient. Puisqu’il nous appartient, c’est nous qui sommes aux commandes. Il est conçu pour offrir une excellente expérience à l’utilisateur et nous permet de communiquer avec les consommateurs.

Les courtiers et agents immobiliers canadiens détenteurs du titre REALTOR® accomplissent un excellent travail de coopération et de participation par rapport aux inscriptions MLS®, qui sont affichées sur REALTOR.ca afin d’obtenir le maximum d’exposition pour nos clients tout en mettant en valeur nos services. REALTOR.ca est différent parce qu’il nous appartient; nous pouvons donc en établir les règles afin de nous démarquer et d’être enviés.

REALTOR.ca est un chef de file du marché, mais les membres de l’ACI doivent continuellement l’améliorer, l’appuyer et y consacrer de l’énergie pour faire en sorte qu’il conserve cette position.

Nous ne disposons peut-être pas de milliards de dollars pour mettre en œuvre chaque idée de génie, mais nous pouvons compter sur de bonnes réserves de collaboration et de matière grise. Nous avons besoin des commentaires des détenteurs du titre REALTOR® et de toutes les chambres et associations immobilières à travers le Canada. Le personnel de l’ACI est incroyablement intelligent et compétent, mais nous devons harmoniser nos efforts, non les superposer. Nous pouvons être notre propre « cygne noir », mais pour cela, nous devons travailler ensemble.

Le consommateur d’aujourd’hui veut des choix et obtenir une bonne valeur. Parfois, il croit être en mesure d’effectuer le travail lui-même.

Nous savons que nous ajoutons de la valeur à chaque transaction immobilière, mais nous sommes de plus en plus obligés de justifier cette valeur. Nous devons nous poser la question suivante : comment peut-on améliorer notre réputation et augmenter le professionnalisme de nos membres?

Cette démarche est aussi ancienne que la marque REALTOR®, et ce qui était vrai alors l’est toujours aujourd’hui. Agissons donc en ce sens, ensemble.

Mon ACI, c’est vous. Mon ACI repose sur chaque membre d’un bout à l’autre de ce pays. Nous faisons tous partie du leadership qui nous permettra d’aller dans la bonne direction. Le changement est inévitable et l’innovation montrera la voie. Les gouvernements tenteront encore de s’immiscer dans notre secteur, mais en fin de compte, notre force ne peut qu’être représentative de nos efforts de coopération.

Barb Sukkau, le président de l’ACI de 2018, œuvre à titre d’agente dans l’immobilier commercial et résidentiel depuis 20 ans. Elle est représentante des ventes au sein de l’équipe Royal LePage Niagara Real Estate Centre à St. Catharine’s, en Ontario. Elle est membre de l’Association immobilière de l’Ontario (OREA), qu’elle a présidée en 2011, et de la Niagara Association of REALTORS®, qu’elle a présidée en 2005. Elle a siégé à divers comités, y compris celui de la campagne publicitaire nationale et le comité sur la gouvernance et les règlements, et a fait partie de l’Équipe de mise en œuvre du plan sur l’avenir. Au nombre des réalisations dont elle est le plus fière, Barb a fondé le Réseau de jeunes professionnels (RJP) de l’OREA, qui compte plus de 1 700 membres.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.