Bilan chiffré du congrès annuel de défense des intérêts de l’ACI

Un nombre sans précédent de courtiers et agents immobiliers les plus engagés sur le plan politique ont pris part au congrès annuel de défense des intérêts de l’ACI, les Journées du CAP, qui s’est déroulé à Ottawa, du 26 au 28 avril 2015.

L’événement annuel, qui en est à sa 30e édition, a réuni à ce congrès de trois jours des politiciens, des experts de la politique gouvernementale, des journalistes et des initiés des partis politiques qui se sont joints à des courtiers et agents immobiliers canadiens des plus engagés sur le plan politique. Les participants ont fait entendre leur voix dans les médias sociaux à l’aide du mot-clic #CAP15ACI et en publiant des photos #avecfierté, et ils ont inspiré leurs collègues à se joindre à l’expérience du CAP. Compte tenu de l’importance de ce congrès dans le cadre du programme fédéral de défense des intérêts de notre secteur, il a fourni aux participants une occasion de se renseigner sur les dossiers d’actualité politique importants pour notre secteur et de les communiquer à leurs députés fédéraux. Ces rencontres cruciales en personne permettent d’ajouter des visages d’électeurs et des voix locales à nos efforts de défense des intérêts au fédéral. De plus, les courtiers et agents immobiliers peuvent démontrer au gouvernement leur passion, leur professionnalisme et leurs compétences en tout ce qui touche l’information associée à l’immobilier.

Cette année, les participants ont rencontré 129 députés en deux jours seulement, y compris 13 ministres et 11 secrétaires parlementaires. Ils ont discuté de deux propositions importantes. La première proposition demande au gouvernement de freiner l’érosion de la valeur du Régime d’accession à la propriété (RAP) en l’indexant sur l’inflation. La deuxième proposition cherche à étendre la portée du RAP afin d’aider les Canadiens appelés à déménager à des fins d’emploi à rester propriétaires de leur maison. Après des années de lobbying soutenu de la part de nos courtiers et agents immobiliers, le gouvernement a introduit le RAP à titre d’incitatif temporaire en 1992, puis l’a rendu permanent en 1994. Le RAP demeure toujours un programme gouvernemental important qui continue de rendre la propriété abordable pour les Canadiens.

Pour en savoir davantage sur les dossiers d’action politique des courtiers et agents immobiliers en 2015 et faire connaître davantage la valeur du RAP aux politiciens et aux responsables des politiques, remplissez notre sondage sur le RAP présenté sur le Réseau d’action immobilier.

Ancienne conseillère, Relations gouvernementales et Communications, Nicole Christy a fait ses débuts à l’ACI en tant qu’étudiante dans un programme d’alternance travail-études au printemps 2012. Après avoir obtenu un diplôme d’études supérieures, elle est devenue employée permanente. Travaillant souvent en première ligne, Nicole assurait la liaison avec nos partenaires des secteurs public et privé, appuyant notre comité des affaires fédérales et administrant notre plateforme de défense des intérêts en ligne, le Réseau d’action immobilier. Dans ses temps libres, Nicole aime passer du temps à jouer au volleyball, à lire et à explorer Ottawa et ses environs avec sa famille et son chien, Reese.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.