« Ça va? » : gérer sa santé mentale pendant la pandémie

Prendre soin des autres, ça fait partie de l’ADN des membres de l’ACI. Après tout, ils aident leurs clients à trouver la propriété de leurs rêves. Mais comment font-ils pour prendre soin d’eux-mêmes alors que la pandémie continue de générer un stress et une incertitude?

La Real Estate Board of the Fredericton Area a demandé à ses membres comment ils vivaient la pandémie. Selon Sharon Watts, directrice générale de la chambre, les agents immobiliers de la région utilisent un large éventail de stratégies et de techniques pour assurer leur santé mentale et celle des membres de leur équipe.

« Nos membres organisent une réunion Zoom par semaine, parfois plus, pour rester en contact avec leur équipe. Il y a une équipe qui partage un courriel amusant par jour pour garder le moral. D’autres invitent des conférenciers pour parler de bien-être sur l’heure de midi », explique-t-elle. La chambre de Fredericton encourage aussi ses membres à consulter les ressources en ligne du gouvernement local et les webinaires de la Chambre de commerce.

« On se préoccupe de la santé mentale des agents immobiliers depuis le premier ralentissement du marché, en avril 2020. Au début, plusieurs membres avaient peur de perdre leurs revenus. On a eu beaucoup d’autres tensions depuis », indique Mme Watts. Ensuite, le marché s’est envolé et on a constaté une hausse continue de la demande combinée à une offre limitée. Au Canada, on voit souvent des guerres d’enchères, et les acheteurs potentiels sont toujours déçus de les perdre. Le télétravail et la distanciation physique mettent une pression énorme sur les épaules des agents immobiliers.

Si la chambre de Fredericton ne doit retenir qu’une seule chose de la dernière année, c’est qu’elle peut en faire plus pour promouvoir la santé mentale de ses membres. « On a partagé beaucoup de nouvelles sur la COVID-19… au détriment de la santé mentale. On va rectifier ça. », conclut Mme Watts.

Prendre soin de soi et interagir avec les autres

La plupart des solutions avancées par les agents immobiliers de Fredericton pour gérer une crise comme la pandémie de COVID-19 correspondent aux recommandations des experts. Il est essentiel de donner aux gens la possibilité d’interagir et de parler de ce qu’ils ressentent. Il faut aussi savoir prendre du recul quand la situation devient trop difficile à gérer et revoir ses objectifs en conséquence.

« J’ai pris l’habitude de cultiver des instants de bonheur, quoi qu’il arrive. Dans mon équipe, on parle de nos vies et de nos déboires comme on le ferait avec des amis. », explique Emmanuelle Meyer, dirigeante d’agence à Oakville, en Ontario.

Il faut surmonter les préjugés qui entourent souvent les problèmes de santé mentale. Même des expressions apparemment innocentes peuvent avoir des effets néfastes inattendus. Mme Watts cite notamment le terme « offre d’intimidation » : « Je n’imaginais pas que ces mots pouvaient être aussi stressants », explique-t-elle.

Prendre soin de nos collectivités

Les membres de l’ACI ne sont pas les seuls à trouver la pandémie difficile à vivre psychologiquement et émotionnellement. Dans l’ensemble, le taux de satisfaction des Canadiens du point de vue financier, sanitaire et social n’a pas été aussi bas depuis 2003. Même avant la pandémie, un Canadien sur cinq était touché par la maladie mentale au cours de sa vie.

Ces chiffres ont poussé un nombre croissant d’agents immobiliers à s’impliquer davantage dans leurs collectivités pour soutenir la santé mentale. En 2019, la chambre de Fredericton a récolté plus de 12 000 $ pour Chimo, une ligne d’écoute ouverte à tous les résidents du Nouveau-Brunswick. Plus tôt cette année, Mme Meyer a mobilisé son réseau professionnel pour créer Camaraderie of Hope, un organisme sans but lucratif qui recueille des fonds pour Crisis Outreach and Support Team (COAST), le service mobile d’intervention en cas de crise de Halton, ouvert en tout temps.

« Les gens étaient désespérés et effrayés par cette pandémie. Je ne pouvais pas les laisser comme ça, confie-t-elle. J’en ai parlé à d’autres propriétaires d’entreprise et ils ont presque tous embarqué sur-le-champ. »

Comment votre agence ou votre équipe gèrent-elles le stress, l’anxiété et les autres problèmes de santé mentale pendant la pandémie? Faites-nous-en part dans la section Commentaires.

Ressources gratuites

N’hésitez pas à consulter les ressources suivantes si vous ou un membre de votre équipe souffrez de stress, d’anxiété ou d’un autre problème de santé mentale. En cas de crise, n’hésitez pas à communiquer avec Services de crises du Canada en ligne ou par téléphone au 1-833-456-4566.

Autres ressources :

L’équipe du Café ACI est responsable du blogue officiel de L’Association canadienne de l’immeuble (ACI). Le blogue est un endroit chaleureux où l’ACI peut communiquer amicalement avec ses membres et lecteurs en leur faisant part de ses idées et perspectives tout en prenant une tasse de café virtuelle.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *