Ce que les courtiers et agents devraient savoir au sujet du COVID-19

Note de la rédaction : Depuis la publication du présent article, les efforts pour aider à contenir la propagation du COVID-19 ont rapidement évolué. Nous recommandons à nos membres de se référer à Santé Canada ou à d’autres autorités de santé publique pour connaître les lignes directrices, les restrictions et les précautions les plus à jour.

Nous comprenons que vous pourriez avoir des questions et des préoccupations sur la pratique de votre métier depuis que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que le COVID-19 pouvait être considéré comme une pandémie.

En réaction à cette situation, L’Association canadienne de l’immeuble (ACI) continue de prendre toutes les précautions nécessaires pour assurer la sécurité de ses employés et de ses membres. La santé et la sécurité de nos employés demeurent notre principale priorité.

Puisque les renseignements changent d’heure en heure, il est impératif de suivre les directives énoncées par Santé Canada en vérifiant régulièrement le site Web de l’agence consacré à cette maladie.

À l’heure actuelle, les personnes les plus vulnérables sont celles qui sont âgées de 65 ans ou plus, celles dont le système immunitaire est affaibli et celles atteintes de problèmes de santé sous-jacents. Nous sommes conscients que de nombreux courtiers et agents entrent dans une ou plusieurs de ces catégories et que le COVID-19 entraîne des problèmes uniques pour le secteur immobilier.

Comme la National Association of REALTORS®, nous vous conseillons d’avoir des discussions ouvertes et franches avec les propriétaires-vendeurs sur les risques et les avantages des visites libres et d’envisager d’autres stratégies de marketing, comme les visites et les présentations virtuelles.

REALTOR.ca prend en charge 10 fournisseurs de visites virtuelles et de vidéos :

  • Matterport
  • YouTube
  • iStaging
  • immoviewer
  • iGUIDE
  • Property Panorama
  • Real Vision
  • Vimeo
  • Imagemaker360
  • ListSimple

Les visiteurs qui ont visionné une vidéo sur REALTOR.ca sont 27 % plus susceptibles de communiquer avec un courtier ou un agent. De plus, 78 % des personnes ayant consulté les inscriptions sur REALTOR.ca ont cliqué sur les photos.

Interaction avec les clients

Si vous sentez le besoin d’organiser une visite libre, vous pourriez demander aux visiteurs de se désinfecter les mains avant d’entrer en utilisant un antiseptique pour les mains à base d’alcool, d’une concentration minimale de 60 % d’alcool. Si aucune solution antiseptique n’est disponible, incitez les visiteurs à bien se laver les mains avec de l’eau et du savon. Ayez des lingettes désinfectantes à portée de la main pour essuyer les poignées de portes et d’autres endroits achalandés.

Vous pourriez aussi envisager les mesures suivantes :

  • ne faire visiter qu’un groupe à la fois lors d’une visite libre;
  • demander aux visiteurs de toucher le moins possible les articles dans la maison;
  • éviter de serrer les mains et de faire des accolades;
  • encourager les clients à bien nettoyer et désinfecter leur propriété après une visite libre ou toute autre visite de la propriété;
  • demander aux clients ou aux visiteurs de vous informer s’ils tombent malades dans les deux semaines suivant une visite. Si un visiteur est malade ou est diagnostiqué du COVID-19, communiquez avec le propriétaire et les autres visiteurs si possible;
  • éviter de prêter des articles tels que les cellulaires, les tablettes ou les ordinateurs portatifs;
  • rencontrer les clients dans des endroits privés plutôt que des espaces publics, comme des cafés, des espaces de travail partagés et des restaurants;
  • encourager vos homologues de fournir des renseignements par courriel ou un autre moyen de communication numérique.

Santé Canada recommande « l’éloignement social », c’est-à-dire l’auto-isolement si vous présentez des symptômes de la maladie et une distance d’au moins deux mètres avec les autres personnes dans un lieu public.

Mesures de précaution générales

Nous ne sommes pas sans savoir que notre secteur et votre travail quotidien reposent sur les relations que vous bâtissez avec vos clients et qu’il peut être difficile de ne pas interagir avec eux directement ou de la façon habituelle. Cela dit, nous recommandons que tous les membres prennent les précautions suivantes afin de limiter la propagation du virus :

  • Restez à la maison si vous présentez des symptômes de la maladie et communiquez avec votre organisme de santé local pour déterminer s’il y a lieu de faire un test de dépistage.
  • Si vous avez récemment voyagé dans « une région touchée » ou avez été en contact avec une personne qui était dans une de ces régions, envisagez l’auto-isolement pendant 14 jours.
  • Continuez à vous laver soigneusement les mains de façon régulière avec de l’eau et du savon.
  • Évitez de vous toucher le visage, le nez, la bouche et les yeux.
  • Nettoyez et désinfectez souvent les objets et les surfaces.
  • Adoptez de bonnes pratiques lorsque vous toussez ou éternuez.
  • Envisagez d’apporter des lingettes, des gels ou des vaporisateurs désinfectants lorsque vous travaillez à l’extérieur du bureau ou de la maison, surtout lors de rencontres en personne avec vos clients.

Enfin, et l’élément le plus important, est de ne pas paniquer. Tenez-vous au courant, prenez les préparatifs nécessaires pour vous et votre famille et portez attention aux conseils des autorités de la santé.

Matt Day a été journaliste multimédia reconnu sur le plan national, et il apporte cette expérience à L’Association canadienne de l’immeuble, où il occupe le poste de conseiller en Communications. Matt offre du soutien professionnel en matière de rédaction, de médias numériques et de communications à l’ACI et participe à la création de contenu stimulant pour les médias sociaux. Au Café ACI, il écrit régulièrement des articles intéressants et divertissants pour les détenteurs du titre REALTOR®. Matt est photographe professionnel, mais il rêve de devenir une vedette du rock. Il s’adonne aussi au vélo de montagne, au ski et à la randonnée pédestre, et ne jure que par l’utilisation de la virgule de série.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@crea_aci