Conseils pour protéger vos clients d’une inondation de leur propriété

Un nombre croissant de Canadiens qui ont vu leur sous-sol inondé décrivent tous leur expérience avec un langage remarquablement semblable : « Vous ne le souhaitez même pas à votre pire ennemi. »

Puisque le changement climatique aussi redoutable que grandissant au Canada est sans conteste, plusieurs propriétaires se posent cette question : « S’il y a quoi que ce soit que je puisse faire, comment puis-je éviter une inondation dans mon sous-sol? »

Bien que votre emploi consiste à informer vos clients et à faire en sorte qu’ils se sentent à l’aise et en confiance dans leur nouveau domicile, il est malgré tout impossible de prévoir les conditions météorologiques.

Voici plusieurs mesures de précaution que peuvent adopter vos clients pour limiter les dommages potentiels avant la saison des inondations. Elles sont basées sur le rapport récent du Centre Intact d’adaptation au climat de la faculté des sciences de l’environnement de l’Université de Waterloo, intitulé Before the Storm: Flooding is hitting homeowners hard, but there’s a lot that can be done to keep yourself dry (anglais seulement) :

À l’intérieur

Sump pump

  • Vérifier les pompes de vidange pour s’assurer qu’elles ne soient pas bloquées et qu’elles évacuent l’eau. Il suffit de verser un seau d’eau dans le puisard.
  • De plus, comme il y a souvent des pannes d’électricité lors de violentes tempêtes, il vaut mieux installer une batterie de secours pouvant alimenter une pompe jusqu’à 72 heures.
  • Vérifier les drains de fondation pour s’assurer qu’ils ne soient pas obstrués.

basement drain

  • Ranger les objets de valeur et les souvenirs dans des contenants étanches et à au moins un mètre du sol pour s’assurer qu’ils ne soient pas sujets aux dommages causés par l’eau.

Tous les propriétaires devraient adopter ces mesures simples comme moyen de défense de première ligne contre une inondation du sous-sol. Ces étapes peuvent leur faire épargner de l’argent, lorsque vient le temps de souscrire une assurance.

À l’extérieur

sweeping leaves from drain

  • Chaque printemps et chaque automne, et après toute violente tempête, balayer les feuilles des collecteurs d’eaux pluviales, lesquels permettent d’évacuer l’eau sans contrainte.
  • Lors d’une violente tempête, les propriétaires devraient inspecter leur propriété à la recherche d’accumulations d’eau près de la fondation. Après la tempête, remplir ces zones de dépression et les niveler de sorte à éloigner l’eau de la fondation.

Drain away from foundation

  • À l’automne, après la chute des feuilles, nettoyer les avant-toits. De plus, si les tuyaux de descente pluviale évacuent l’eau dans un système de drainage périphérique, il faudrait les déconnecter et ajouter des extensions pour que l’eau soit dirigée vers un lieu d’évacuation sécuritaire à deux mètres de la fondation.

Window well cover

  • Placer des couvercles en plastique sur les margelles, permettant ainsi à la lumière d’entrer, mais prévenant l’accumulation d’eau lors de violentes tempêtes.

Pour en connaître davantage sur les moyens que peuvent prendre vos clients pour mieux se préparer à la saison des inondations, visitez le Centre Intact d’adaptation au climat.

Blair Feltmate, Ph. D., est président du Centre Intact d’adaptation au climat de la Faculté de l’environnement de l’Université de Waterloo. Le Centre Intact est un incubateur de recherche et de mobilisation des connaissances qui a pour mandat de limiter les conséquences des changements climatiques et des événements météorologiques extrêmes au Canada. Blair a auparavant assumé les fonctions, entre autres, de vice-président, développement durable à la Banque de Montréal, de directeur du développement durable pour Ontario Power Generation, d’associé pour Sustainable Investment Group/YMG Capital Management et de président pour Sustainable Systems Associates. Il a entamé sa carrière en élaborant les programmes de développement durable pour des organisations comme Noranda, Falconbridge, Placer Dome, Barrick Gold, Consumers Gas et l’American Chemistry Council. Blair est en outre président du Groupe d’experts sur les résultats de l’adaptation et de la résilience aux changements climatiques du gouvernement du Canada. Il est aussi responsable de la norme relative à l’adaptation du transport et de la distribution de l’électricité de l’Association canadienne de normalisation (CSA). Il siège également à d’autres comités de la CSA s’intéressant aux normes d’atténuation des inondations.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.