Des administrateurs de l’ACI nous révèlent leurs refuges estivaux favoris au Canada

Les étés canadiens sont vraiment uniques. Émergeant d’hivers neigeux et absurdement froids et de printemps pluvieux et discrets, ils nous gâtent enfin de leurs trois fabuleux mois ensoleillés et chauds. Alors, s’il existe une personne qui sait comment profiter du beau temps, c’est bien un Canadien!

Ayant à l’esprit de célébrer ces beaux mois estivaux, nous avons « forcé » certains administrateurs à nous faire part des lieux secrets où ils se réfugient au Canada : 

Cliff Iverson, président
« Je suis juste un gars simple! Vu mon horaire, l’endroit ‘secret’ où je me réfugie, c’est ma cour. Je me laisse flotter dans la piscine, je m’assois sur la terrasse, je fais cuire des steaks sur le barbecue et, quand il fait noir, je me retrouve autour d’un feu de camp avec mes proches en buvant quelques cocktails. »

Cliff Iverson quote in French

Andrew Peck, président élu
« La propriété dont moi et mes sœurs sommes propriétaires, sur l’île Pender (Colombie-Britannique), se trouve dans la famille depuis plus de 50 ans. Je ne m’y rends pas assez souvent à mon goût pour profiter des paysages et de la paix qu’elle offre, mais quand j’arrive à y aller, c’est le bonheur parfait! »

Andrew Peck quote in French

Barb Sukkau, vice-présidente
« Mon petit coin estival secret est le quai de Port Dalhousie, à St. Catharines (Ontario). Il y a un long quai où l’on peut marcher, une marina adorable, des petits magasins et des restaurants dotés de terrasses. On y trouve aussi un carrousel de plus de 100 ans où il est encore possible de se payer un tour à 5 ¢! Ce petit coin estival est particulièrement spécial pour mon mari et moi puisqu’il s’agit de l’endroit où nous sommes sortis ensemble pour la première fois et où il m’a demandée en mariage! »

Barb Sukkau quote in French

Pauline Aunger, présidente sortante
« Le belvédère Spy Rock de l’aire de conservation Foley Mountain offre une vue panoramique du lac Rideau supérieur. Il se situe près du charmant village de Westport (Ontario). La ferme de mon grand-père se trouvait tout près de là. J’ai donc de très bons souvenirs d’exploration du secteur. »

Pauline Aunger quote in French

Bill Briggs, administrateur régional (Alberta)
« Mon lieu favori n’est pas vraiment secret. Depuis que nous sommes enfants, ma sœur et moi, le parc national Jasper est l’endroit où ma famille allait en vacances – au moins une fois par année et parfois plus souvent. Quand nous élevions notre famille, mon épouse et moi, la tradition s’est poursuivie. Maintenant que nos enfants sont adultes, rien n’a changé. Jusqu’à ce jour, quand un membre de la famille fait face à un défi, on les entend dire : « Il faut que je touche à une montagne! » Je ne m’attends pas à ce que ça change. »

Bill Briggs quote in French

Sylvain Girard, administrateur régional (Québec)
« J’adore les Cantons de l’Est. La maison de campagne de ma mère se situe à Sutton (Québec). J’ai d’excellents souvenirs du temps que nous y avons passé alors que nous étions enfants. Les journées chaudes d’été, nous faisions 20 minutes de route pour aller nous baigner et faire un pique-nique au lac Brome. Tous les dimanches matins, je me rendais à vélo à la pâtisserie Abercorn, où je m’achetais une gâterie. J’ai depuis acheté ma propre maison de campagne dans les Cantons de l’Est, près de la rivière au Saumon. La maison est entourée de champs, un décor de toute beauté. Il s’agissait là de l’arrière-plan idéal pour notre union, mon mari et moi, en 2012. »

Sylvain Girard quote in French

Roy Milley, administrateur régional (Atlantique)
« Ma femme et moi passons nos étés « au bungalow », sur la fameuse rivière Mira qui parcourt une cinquantaine de kilomètres au Cap Breton (Nouvelle-Écosse), un secteur que la piste Cabot a rendu célèbre. Le bord de l’eau à peine dix pas de notre terrasse, nous passons nos journées à nous baigner, à faire du bateau et à jouir de feux de camp en compagnie de parents et amis. »

Roy Milley quote in French

Len Wassill, administrateur régional (Saskatchewan)
« J’ai eu la chance de beaucoup jouer au golf (parfois pas si bien que ça) aux quatre coins du Canada et des États-Unis. Le terrain White Bear, à Kenosee Lake (Saskatchewan), est un joyau caché auquel j’accorde assurément la première place. Une année, mon père et moi nous sommes faits prendre par surprise dans une pluie battante entre le 13e et le 14e trou. Nous avons réussi à nous protéger des éléments dans un cabanon, où nous avons passé le temps à boire de la vodka en échangeant des histoires et en nous émerveillant de la beauté des collines Moose. Malheureusement, mon père est décédé l’année suivante, mais c’est un de mes souvenirs préférés. »

Len Wassil quote in French

Tim Ayres, administrateur de représentation générale
« Mon endroit favori pour profiter des longues journées d’été est la plage Aylard Farm du parc régional East Sooke, sur l’île de Vancouver (Colombie-Britannique). C’est une magnifique étendue de sable blanc sur le détroit de Juan de Fuca, la première plage de sable que j’ai visitée quand je suis déménagé sur l’île. Il y a plein de rocks à monter et de cuvettes de marées à explorer, et le panorama est spectaculaire. Je suis sur l’île depuis 10 ans, et j’y trouve encore de nouveaux endroits à apprécier! »

Tim Ayres quote in French

Jason Stephen, administrateur de représentation générale
« La route Fundy, au Nouveau-Brunswick, est le plus important projet d’infrastructure touristique de l’histoire de la province, ainsi que l’endroit préféré de ma famille pour explorer des sentiers pédestres, des grottes marines et des plages ! Nos enfants y réfèrent affectueusement en disant « profiter de la nature ». Qu’il s’agisse de tomber dans des ruisseaux, de tenir de petits crabes dans ses mains ou de chercher différentes roches et du verre de mer, nous avons vécu ensemble bon nombre de souvenirs de famille dans cette région. »   

Jason Stephen quote in French

Faites-nous part des endroits où vous préférez profiter de l’été au Canada.

Kylee Sauve, directrice, Communications, dirige une équipe dynamique de communicateurs, de traducteurs et de graphistes afin de réaliser les objectifs prioritaires de l’ACI. Depuis le début de sa carrière, au sein d’un organisme à but non lucratif reconnu mondialement, elle a cumulé plus d’une décennie d’expérience en communications. Durant ses temps libres, elle prend plaisir à effectuer des travaux autour de sa maison et dans sa cour accompagnée de son époux et de leurs chiens.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.