Des séries télé que les courtiers et agents immobiliers pourraient regarder en rafale

La COVID-19 ayant un impact sur presque tous les aspects de notre vie quotidienne, de nombreux Canadiens se retrouvent à passer plus de temps à la maison, en raison de la distanciation sociale ou de l’auto-isolement.

Grâce aux outils tels que l’appli REALTOR.ca – Mes stats, WEBForms® – ACI®, l’IPP MLS® et les fournisseurs de services de visite virtuelle de REALTOR.ca, les courtiers et agents immobiliers peuvent continuer à exercer leurs activités.

Toutefois, après une longue journée passée à envoyer des courriels, à répondre à des appels téléphoniques et à rédiger des offres, vous aurez peut-être envie de regarder la télé pour vous détendre.

Nous avons dressé une liste de nos séries télé préférées mettant en vedette des experts de l’immobilier pour vous divertir lorsque vous en aurez besoin.

  • « Famille moderne » : Cette comédie de situation de style faux documentaire relate la vie de Jay Pritchett et de sa famille, notamment de son gendre, Phil Dunphy (interprété par Ty Burrell), courtier immobilier et papa qui s’est autoproclamé « papa cool ». L’émission propose un portrait léger et hilarant de trois dynamiques familiales modernes différentes.

  • « Santa Clarita Diet »: Cette comédie d’humour noir de Netflix met en vedette Drew Barrymore et Timothy Olyphant. Ils y jouent le rôle de courtiers immobiliers en banlieue, à Santa Clarita, en Californie. Les choses se corsent toutefois lorsque le personnage de Drew Barrymore devient mort-vivant et se met à avoir envie de chair humaine; mais le plus effrayant est la façon dont son personnage prononce le mot « REALTOR® » (dans la version anglaise).
  •  « Mort à mes yeux » : Christina Applegate incarne le rôle de Jen, une veuve en deuil et courtière immobilière qui tente de surmonter le décès de son mari, tué à la suite d’un délit de fuite. Elle rencontre Judy (Linda Cardellini) dans un groupe de soutien pour personnes en deuil. La télésérie suit ces amies improbables alors qu’elles tentent de percer le mystère entourant la mort du mari de Jen.
  • « Mon oncle Charlie » : Dans cette comédie de situation, Holland Taylor incarne la mère de Charlie Sheen, Evelyn Harper, une courtière immobilière très dynamique. La série suit un célibataire libertin (Charlie Sheen) dont la vie est interrompue lorsque son frère divorcé et son fils emménagent dans sa maison située sur la plage. Les deux frères n’ont pas grand-chose en commun, si ce n’est une aversion générale pour leur mère froide et autoritaire.
  • « Beautés désespérées » : Ce feuilleton télévisé diffusé aux heures de grande écoute met en scène non pas un, mais deux personnages œuvrant dans le secteur immobilier. Nicollette Sheridan incarne Edie Britt, une divorcée qui a du culot et qui travaille comme courtière immobilière, tandis que Kevin Rahm joue le rôle du courtier immobilier Lee McDermott – la moitié du premier couple gai à habiter la rue fictive de Wisteria Lane. Lee obtient son permis immobilier dans la sixième saison et prend d’assaut le quartier d’Edie Britt.

En prime : Si la télé-réalité est davantage votre tasse de thé, vous pouvez toujours vous tourner vers HGTV. Bien que certaines émissions portent davantage sur les maisons que sur l’immobilier, il existe toujours des classiques comme « Love It Or List It », « Flip or Flop », « House Hunters » (et « House Hunters International ») ou « Property Brothers ».

Si vous préférez passer votre temps libre à apprendre, vous pouvez trouver en ligne des cours, des guides d’aide, des webinaires et plus encore sur le Centre de formation de l’ACI.

Avez-vous un personnage ou une émission de télévision inspiré de l’immobilier préféré? Faites-nous-en part dans les commentaires ci-dessous.

Remarque : L’information portant sur les efforts qui sont déployés pour atténuer l’impact de l’éclosion de la COVID-19 évolue constamment. D’abord et avant tout, nous recommandons à nos membres de suivre les lignes directrices établies par les autorités de santé publique du Canada et de prendre les précautions indiquées. Pour obtenir tous les détails, veuillez consulter le site Web de Santé Canada.

Sarah Doktor a été journaliste d’une petite ville et éditrice nationale en ligne, et elle apporte cette expérience à L’Association canadienne de l’immeuble, où elle occupe le poste de conseillère, au service des communications. Elle facilite le dialogue entre l’ACI, les membres, les chambres immobilières, les associations et le public par l’entremise de nos communautés en ligne. Elle coordonne également le contenu qui vous est présenté ici, au Café ACI. Dans ses temps libres, elle va au gym, fait de la course à pied sur sentiers ou regarde Netflix avec son chat, Libby.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@crea_aci
This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

Log in as an administrator and view the Instagram Feed settings page for more details.