Est-ce une escroquerie? Ce que les membres doivent savoir au sujet de la fraude

« Bonjour, le programme de génération de clients potentiels payant de REALTOR.ca vous a fait parvenir le nom d’un acheteur admissible. »

Vous serez peut-être tenté d’ouvrir le message afin d’obtenir plus d’information.

Ne le faites pas!

Il s’agit d’un réel message frauduleux qui a été envoyé récemment à des membres de l’ACI.

Si vous aviez ouvert le message, on vous aurait demandé de payer 15 $ pour obtenir plus de détails sur le client potentiel. Ces courriels ou messages textes semblent parfaitement légitimes, mais si nous les examinons de près, nous pouvons voir qu’ils sont faux.

Ce que vous devez absolument retenir est que nous ne vous demanderons jamais de payer pour obtenir des clients potentiels. Les clients potentiels générés par REALTOR.ca vous seront toujours offerts gratuitement dans le cadre de votre adhésion à l’ACI.

Nous traitons avec sérieux les plaintes concernant la mauvaise utilisation du contenu des inscriptions.

Ce genre de courriels et de messages textes frauduleux n’est qu’un exemple des escroqueries qui sont commises dans le secteur immobilier. Dans d’autres cas, les inscriptions qui se trouvent sur REALTOR.ca sont copiées et utilisées dans des annonces frauduleuses sur d’autres sites Web. Le contenu des inscriptions est protégé par plusieurs « couches » de droits d’auteur et des mesures comme celles qui suivent ont été mises en place pour les protéger.

  1. Nous utilisons des logiciels sophistiqués pour empêcher le contenu des inscriptions de REALTOR.ca d’être extrait. Ce logiciel empêche les programmes d’accéder à REALTOR.ca et de télécharger le contenu des inscriptions en vrac. Cependant, il n’existe aucun logiciel pour empêcher les gens de copier manuellement le contenu des inscriptions.
  2. Nous comptons sur nos membres pour nous informer de toute utilisation non autorisée du contenu des inscriptions. Si cette situation se produit, nos Services juridiques enquêteront pour déterminer la source du contenu original de l’inscription et prendront ensuite les mesures nécessaires pour faire supprimer l’annonce frauduleuse.
  3. Si le contenu d’une inscription qui est utilisé dans une annonce frauduleuse provient du fil IDX d’une chambre ou association, ou du site Web d’un membre qui n’est pas alimenté à l’aide du SDDMC de REALTOR.ca, nos Services juridiques fourniront un modèle de mise en demeure à la chambre, à l’association ou au membre. De plus, nous recommandons à l’agence inscriptrice de communiquer avec le Centre antifraude du Canada afin de dénoncer l’escroquerie.

Bien que nous continuions de prendre des mesures pour aider à atténuer les activités frauduleuses et à enquêter à leur sujet, les courriels frauduleux sont malheureusement répandus dans plusieurs secteurs, comme ceux des télécommunications, des banques et de l’immobilier. Par conséquent, nous vous recommandons d’agir prudemment lors que vous cliquez sur des liens.

Façons d’éviter les escroqueries

  • Supprimez les courriels non sollicités.
  • Nous ne vous facturons pas les clients potentiels que nous vous envoyons. N’ouvrez pas un courriel ou un message texte vous demandant de payer pour obtenir des clients potentiels.
  • Avant de cliquer sur un lien, placez votre curseur sur le texte; ce geste vous permettra de vérifier l’authenticité du lien.
  • N’ouvrez pas les pièces jointes des messages dont vous ne connaissez pas l’expéditeur.

Si vous avez reçu un courriel ou un message texte frauduleux, veuillez contacter le Soutien aux membres à support@crea.ca. Si vous avez payé afin de recevoir un client potentiel généré par REALTOR.ca, nous vous recommandons de déposer une plainte directement auprès de PayPal.

Nos Services juridiques continueront d’enquêter afin de déterminer les prochaines étapes à suivre pour assurer la sécurité de nos membres.

Avez-vous des trucs pour reconnaître les courriels frauduleux? Partagez-les avec nous à la section des commentaires ci-dessous.

Sarah Doktor a été journaliste d’une petite ville et éditrice nationale en ligne, et elle apporte cette expérience à L’Association canadienne de l’immeuble, où elle occupe le poste de conseillère, au service des communications. Elle facilite le dialogue entre l’ACI, les membres, les chambres immobilières, les associations et le public par l’entremise de nos communautés en ligne. Elle coordonne également le contenu qui vous est présenté ici, au Café ACI. Dans ses temps libres, elle va au gym, fait de la course à pied sur sentiers ou regarde Netflix avec son chat, Libby.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@crea_aci
This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

Log in as an administrator and view the Instagram Feed settings page for more details.