Étudiants internationaux au Canada : une hausse fulgurante

L’abordabilité relative de ses logements et sa bonne qualité de vie font du Canada une destination privilégiée auprès des étudiants internationaux.

Le nombre des étudiants internationaux au Canada a bondi de 92 % de 2008 à 2015, selon les chiffres du Bureau canadien de l’éducation internationale (BCEI). Parmi ceux-ci, 95 % déclarent qu’ils recommanderaient le pays comme destination d’études.

La popularité du Canada s’explique-t-elle?

Les trois principales raisons qui motivent le choix des étudiants, toujours selon le BCEI :

  • Un système d’enseignement de qualité
  • Une société tolérante et inclusive
  • Un pays sûr

Les professionnels de l’immobilier canadien confirment.

Pays sûr où il fait bon vivre, le Canada est perçu comme un excellent choix pour l’acquisition de biens immobiliers. En effet, les propriétés canadiennes – même celles situées dans ses centres urbains les plus denses et les plus onéreux – sont plus abordables, comparées à d’autres pays développés.

Et le logement étudiant, dans tout ça?

La majorité des établissements d’enseignement supérieur au Canada offrent des espaces de résidence aux étudiants internationaux. Or même si parfois cela signifie un logement garanti en première année, les places demeurent limitées.

La preuve : les étudiants internationaux représentent 53 % des inscriptions sur la liste d’attente pour une place en résidence à l’Université Simon Fraser (C.-B.) d’après Tracey Mason-Innes, directrice des résidences et du logement.

Les logements locatifs demeurent par ailleurs une solution de rechange au logement en résidence selon Azizali Kanjee, agent immobilier chez IPB Realty à Mississauga en Ontario et membre de l’ACI, qui indique cependant qu’un nombre croissant d’étudiants internationaux et leurs parents ont plutôt tendance à acquérir une propriété.

« Pour eux, c’est une occasion d’investissement », explique M. Kanjee.

Rose Yih, agente immobilière chez Royal Pacific Realty à Vancouver, ajoute que des parents font la demande d’un visa pour entrées multiples valable 10 ans afin de pouvoir voyager plus facilement au Canada.

« Plus ces séjours sont longs, plus grande sera l’inclination des familles à devenir propriétaire », déclare Mme Yih. « Une fois leur diplôme en poche, nombreux sont les étudiants qui choisissent de rester et de demander la résidence permanente. »

Parmi les étudiants internationaux, 51 % prévoient de déposer une demande de résidence permanente au Canada après l’obtention de leur diplôme, d’après le BCEI.

Comment maximiser votre clientèle potentielle d’étudiants étrangers?

Vu la croissance constante du marché international de l’enseignement, les courtiers et agents membres de l’ACI peuvent espérer multiplier leurs clients étrangers recommandés.

Vous pouvez vous positionner de diverses façons comme une ressource précieuse de votre localité auprès de propriétaires et de résidents potentiels. Pensez par exemple à offrir de faire la liaison avec les services aux étudiants internationaux ou de communiquer avec le responsable de ces services dans une école.

Pour finir, n’oubliez pas votre clientèle actuelle; des études à l’étranger sont peut-être envisagées. Le programme des affiliés internationaux de l’ACI est une bonne ressource pour leur trouver un professionnel dans le pays envisagé.

Le programme est la meilleure case de départ pour établir des relations et profiter des compétences de professionnels de l’immobilier d’autres pays.

L’accès à l’expertise locale d’un courtier ou agent immobilier membre de l’ACI peut être extrêmement précieux pour un agent de l’étranger, confirme Christine Zhu, agente immobilière chez Living Realty à Toronto et membre de l’ACI.

Sharon von Schoenberg, notre gestionnaire, Stratégie et relations internationales, contribue à la stratégie internationale de l’ACI visant à ouvrir à nos membres de nouveaux débouchés à l’étranger. Également chargée de l’exécution de la stratégie, Sharon compte plusieurs initiatives à son actif, notamment le programme des affiliés internationaux, l’établissement de relations avec des associations et organisations commerciales internationales, la création d’occasions de formation pour nos membres et l’adaptation du site REALTOR.ca en fonction des visiteurs internationaux. Avant de se joindre à l’ACI, Sharon a été évaluatrice résidentielle au Canada et a occupé des postes en marketing et en gestion de la clientèle dans les secteurs privé et sans but lucratif. Sharon est titulaire d’un baccalauréat en commerce de l’Université d’Ottawa ainsi que des titres Cadre d’association émérite et CIPS. Mère de deux adolescents, Sharon trouve son équilibre dans la pratique du yoga.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.