Faire carrière en immobilier permet de vivre ses passions

De nombreux courtiers ou agents immobiliers expérimentés aiment tirer profit de la souplesse de leur travail pour emprunter une variété de chemins aussi intéressants qu’inhabituels.

Comme l’abondante liberté est inhérente à la nature même du travail, l’engagement de chacun devient entièrement personnel. Les courtiers ou agents immobiliers peuvent travailler de la maison ou loin du bureau, avoir un horaire souple, une culture du travail gratifiante et du soutien professionnel, et peuvent en plus gérer leurs propres ambitions salariales. Faire carrière en immobilier est enrichissant, parce que la communauté immobilière aide des gens à réaliser leur rêve de devenir propriétaire, ce qui est assurément une source d’inspiration pour ceux qui vivent leurs passions.

Nous avons discuté avec cinq courtiers et agents immobiliers (vous pourriez en reconnaître quelques-uns) pour qui les talents artistiques viennent enrichir leur travail en immobilier. Dans certains cas, ils en font même une deuxième carrière.

Todd Talbot : coanimateur de Love It or List It Vancouver et agent chez Blu Realty

Todd Talbot

Todd Talbot, vancouvérois, a commencé sa carrière professionnelle comme comédien en 1990, jouant dans 65 épisodes de la série dramatique pour adolescents de Nickelodeon, Fifteen (intitulée Hillside lors de sa diffusion au Canada sur YTV). De là, il a voyagé à travers le monde, et passé de nombreuses années à perfectionner ses talents de comédien, de chanteur et de danseur. Il s’est lancé dans le secteur immobilier il y a presque 20 ans, d’abord comme investisseur, pour deux raisons. Sur le plan pratique, il considérait qu’il pouvait se constituer une « base financière qui pourrait (lui) permettre de continuer de faire les choses qu’(il) aime », comme jouer au théâtre, dans des films et à la télévision. Sur le plan personnel, le métier de l’immobilier le fascinait depuis son enfance.

« Mes parents étaient très manuels », dit-il. « Ils ont construit une maison sur l’île Salt Spring (en Colombie-Britannique), lorsque j’avais six ans. Ils y ont mis beaucoup de leur temps en faisant de nombreux travaux eux-mêmes. J’ai donc toujours eu cette vision d’acheter de plus vieilles propriétés pour les rénover. »

Cette expérience a suscité chez lui un réel intérêt pour l’immobilier, qui a fait en sorte que ses deux carrières sont éventuellement devenues un seul et même travail profitable pour lui.

« J’adore l’immobilier. » Je sais que ça peut paraître cliché, mais ce qui était au départ une passion personnelle s’est transformé en entreprise, puis en émission de télévision. Je n’avais aucune intention de me lancer dans une carrière publique. »

Pendant de nombreuses années, les deux carrières de M. Talbot avaient la même priorité dans sa vie. « Je pense que la seule chose au sujet de mon cheminement est que ces deux mondes, l’immobilier et le milieu artistique, ont évolué ensemble », dit-il. « Côte à côte. »

Maintenant coanimateur de la série à succès Love It Or List It Vancouver (avec l’ancienne vedette de Bachelorette, Jillian Harris) et agent de Blu Realty à Vancouver, le mari et père de 45 ans admet qu’avoir deux passions peut être complexe, particulièrement avec une émission de télévision qui joue à l’année. Par conséquent, il se fie entièrement à son équipe en entretenant un équilibre entre les deux carrières qu’il poursuit et sa vie personnelle.

« Je suis un grand partisan du travail d’équipe dans ce secteur, » dit-il.

Caractéristiques intéressantes de la culture de travail en immobilier :

- le télétravail,

- un horaire d’arrivées et de départs souple,

- des congés payés,

- des journées de bénévolat,

- une tenue vestimentaire décontractée, et

- des espaces de travail à aire ouverte novateurs.

Dylan Wickens : musicien professionnel et agent chez Red and White Realty inc.

Dylan Wickens

Dylan Wickens est agent immobilier et détenteur du titre REALTOR® dans la région de Kitchener-Waterloo, en Ontario, depuis 2009. Avant cela, il poursuivait deux carrières : l’une dans l’industrie du tourisme d’accueil et l’autre comme musicien professionnel. Après avoir découvert la rigueur, sans parler des heures, du travail dans les restaurants et les bars, qui ont rendu la situation intenable à long terme, il a décidé de se lancer en immobilier. Cette décision a été influencée en partie par son ancien beau-père qui a été agent immobilier et détenteur du titre REALTOR® à Toronto, pendant des décennies.

À ce propos, M. Wickens mentionne : « J’imaginais avoir la liberté de conserver mon autre métier en musique, parce que c’est ce qui a toujours occupé une grande part chez moi. C’est plus qu’un simple loisir; c’est un loisir très sérieux. »

À en juger par les preuves d’enregistrement captées sur YouTube et deux albums (Tattoo Black en 2010 et Hi-Lo Fi en 2016) M. Wickens est plutôt modeste. Accompagné de son groupe, The Grand Naturals, il a été primé deux fois par la Toronto Blues Society, et est largement perçu comme l’un des meilleurs guitaristes virtuoses de blues au Canada.

Louise Vezina : artiste professionnelle et agente immobilière chez Sotheby’s International Realty Canada

Louise Vezina

Louise Vezina est originaire de la région du lac Témiscamingue, en Ontario. Elle a enseigné pendant de nombreuses années, au cours desquelles elle a mené une seconde carrière comme photographe professionnelle. Son succès comme photographe lui a permis de prendre sa retraite de l’enseignement, puis de faire son entrée dans ce qui constitue pour elle une entreprise familiale : « J’avais hâte de me lancer dans l’immobilier, » dit-elle.

Un emploi rentable comme artiste professionnelle dépend largement des projets et est, par définition, plus sporadique. « Ça s’est vraiment bien passé en immobilier, parce que ça repose aussi sur des projets. J’ai donc pensé que ce serait une bonne combinaison. Et finalement, ça a été vraiment génial pour moi, » dit-elle.

C’est pourquoi les deux intérêts de Mme Vezina peuvent coexister dans ce qu’elle appelle un « flot naturel », et au sein duquel une baisse saisonnière prévue de clients potentiels lui permet de revêtir son chapeau d’artiste.

« L’été est une période de l’année où j’aime prendre congé de mon travail en immobilier. C’est aussi une période plus tranquille, » dit-elle. C’est typiquement à cette période qu’elle pratique son art.

Les œuvres de Mme Vezina ont été présentées à Montréal, New York et Lima. Vingt de ses œuvres ont trouvé preneur et sont encore accrochées dans les bureaux de l’ambassade canadienne, ainsi que la résidence officielle de l’ambassadeur du Canada, à Ankara. D’autres en possèdent aussi, comme la Banque Nationale du Canada, la Banque de Montréal et Inco Canada.

Peter Krpan : musicien et agent immobilier chez RE/MAX Hallmark Realty ltée.

Peter Krpan

Après avoir joué de la batterie dans des groupes de rock pendant de nombreuses années, Peter Krpan est devenu célèbre après la formation du groupe Moneen, basé à Brampton en Ontario, en 1999. Il a participé aux trois premiers albums du groupe, The Theory of Harmonial Value (2001), Are We Really Happy with Who We Are Right Now? (2003) et The Red Tree (2006), puis a quitté le groupe en 2008 pour réévaluer ses objectifs de carrière.

C’est à ce moment-là qu’il a commencé une carrière dans l’immobilier, secteur auquel il continue de se consacrer aujourd’hui, à Toronto, à titre d’agent immobilier. Tandis que la musique prend toujours une part importante dans sa vie (il s’est joint à Moneen en 2010 et a formé un autre groupe appelé Seas), M. Krpan a accepté de faire place aux responsabilités du monde adulte plutôt qu’à l’ambition insatiable d’un jeune homme de devenir une vedette du rock. Mais, il trouve encore agréable de jouer de la musique, même si son rêve s’est un peu estompé.

« Exactement comme quelqu’un qui joue à la balle molle un dimanche : il n’aspire pas vraiment à jouer dans les ligues majeures », dit-il. « Maintenant, je ne fais que jouer de la musique pour le plaisir, avec des amis. »

Dans une récente étude de Mercer Global Trends

qui demandait à des employés quelles étaient leurs trois principales priorités pour l’avenir, 61 % ont répondu la santé, 23 % la prospérité et 16 % la carrière.

Benji Perosin : musicien et directeur d’agence chez Re/Max Rise Executives

Benji Perosin

Ce sont des études en musique à l’Université Queen’s qui ont d’abord amené Benji Perosin à Kingston, en Ontario, au début des années 1990. Comme trompettiste, il a créé des liens précieux et pris d’assaut la scène locale de Kingston ainsi que celle de Toronto, où il y a ensuite vécu pendant 10 ans.

Pour un homme qui a été mis en nomination pour un prix Juno et qui a joué avec des Canadiens de renom tels Dan Aykroyd, Hayden, Sarah Harmer et le groupe Tragically Hip, on pourrait supposer qu’il a un curriculum vitae bien rempli sous la main.

« Non », dit-il avec un petit rire. « Je devrais peut-être en faire un! »

Perosin a contribué comme trompettiste solo à la version vidéo de la chanson The Lookahead de Tragically Hip, et a joué avec des membres du groupe au sein d’autres formations.

Au fil des ans, il a trouvé des moyens de combiner son travail en immobilier et sa passion pour la musique, en écrivant des chansons pour des inscriptions. À ce moment-là, toutefois, travailler en immobilier, comme directeur d’agence et évaluateur, était devenu son activité principale, ce qui représentait également des avantages supplémentaires : souplesse et appui.

« Nous déterminons notre propre horaire, » dit-il. « Ce n’est pas la même chose que de travailler dans un environnement d’entreprise où on doit être là de 9 h à 17 h. »

Cette liberté lui permet d’accepter à l’occasion de jouer de la musique dans des endroits comme Edmonton, sans crainte de laisser tomber ses clients. Et parce qu’il travaille avec une excellente équipe qui lui fait confiance et qui gère les choses lorsqu’il est absent, il peut « aller jouer à l’extérieur de la ville ou dans un festival de musique toute une fin de semaine », dit-il.

Dans chaque cas, ces courtiers et agents immobiliers mettent l’emphase sur l’importance de garder un équilibre sain entre la vie familiale et le travail — ce qui est possible grâce à la souplesse du travail et les avancées technologiques qui leur permettent de rester à l’affût des développements inattendus, même en se concentrant sur d’autres aspects de leurs vies.

L’équipe du Café ACI est responsable du blogue officiel de L’Association canadienne de l’immeuble (ACI). Le blogue est un endroit chaleureux où l’ACI peut communiquer amicalement avec ses membres et lecteurs en leur faisant part de ses idées et perspectives tout en prenant une tasse de café virtuelle.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@crea_aci
This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

Log in as an administrator and view the Instagram Feed settings page for more details.