Voici de belles traditions des Fêtes du conseil d’administration de l’ACI

C’est le meilleur temps de l’année : les fêtes et la fin de l’année.

Quel moment bien choisi pour connaître un peu mieux les membres du conseil d’administration aussi! Nous avons demandé à plusieurs de nos administrateurs de raconter leurs traditions des Fêtes préférées.

Voici ce qu’ils nous ont raconté :

Jason Stephen, président

« Ma tradition des Fêtes préférée est de manger des guedilles au homard la veille de Noël. Comme c’est l’anniversaire de naissance de ma mère et que son mets favori est le homard, c’est une tradition que nous adorons chaque année. »

Costa Poulopoulos, président élu

« Ma famille aime toute la période des Fêtes, et moi j’ai deux traditions préférées :

1) La maison est ouverte à la famille et aux amis pour le réveillon. Entre 25 et 40 personnes viennent faire un tour dans la soirée et la nuit. Il y a beaucoup de nourriture, de boissons et de joie de Noël. Il semble que ce soit le moment où nous voyons le plus d’amis et de membres de la famille, puisqu’il est difficile de rassembler tout le monde le jour de Noël.

2) Le jour de l’An ou quelques jours après, notre famille se réunit chez ma mère (enfants adultes, époux et conjoints, petits-enfants et arrière-petits-enfants) pour la traditionnelle Vasilopita. Un Vasilopita est un gâteau grec traditionnel, préparé et apprécié pour le Nouvel An. Caché à l’intérieur du gâteau se trouve une pièce de monnaie dorée (nous utilisons une pièce de deux dollars), enveloppée de papier d’aluminium. L’heureux membre de la famille qui reçoit la pièce de monnaie cachée dans la tranche est censée avoir de la chance pour le reste de l’année. »

Len Wassill, administrateur régional, Saskatchewan

« Ma tradition préférée des Fêtes est un petit bonhomme de neige décoratif illuminé, affectueusement surnommé « Frosty ». Frosty accueillait toujours les amis chez mes parents, durant la période des Fêtes, sur les marches de l’escalier devant la maison. Maintenant que mes deux parents sont décédés, Frosty poursuit sa tradition festive de la même façon. »

Kimberly French, administratrice régionale, Atlantique

« Étant de Terre-Neuve-et-Labrador, vous vous attendriez sûrement que je dise « mummering »! Mais je pense que pour moi maintenant c’est m’asseoir en silence près de l’arbre de Noël illuminé, entouré de mes chiens, tout en relaxant pendant quelques jours sans entendre mon téléphone sonner!

J’ai aussi de bons souvenirs des Fêtes passées en Alberta. Pendant les quelques années vécues à Grande Prairie, en Alberta, ville exploitant le pétrole et le gaz, j’ai remarqué qu’il y avait plusieurs personnes seules à Noël. Nos amis venaient chez nous la veille de Noël pour des boissons et des hors-d’œuvre, et plusieurs d’entre eux restaient jusqu’au petit matin pour aller ensuite à la maison se rafraîchir et revenir chez nous en début d’après-midi pour un souper de Noël terre-neuvien traditionnel. Un bon nombre apportait aussi leurs propres mets traditionnels (de partout dans le monde) pour en faire un vrai Noël canadien. Un jour, à Noël, nous avons reçu 20 personnes la veille et 30 le jour de Noël! Ce fut vraiment l’un des meilleurs moments de ma vie! »

Michael Barrett, administrateur régional, Manitoba

« Pour notre famille, Noël est un mélange de traditions respectées et observées entre l’héritage de la famille ukrainienne de ma femme et les traditions britanniques de ma famille. Nous passons habituellement la veille de Noël chez les parents de Sonia où les 12 mets sans viande ukrainiens traditionnels pour le souper sont servis, suivis de visites, de jeux et d’échanges de cadeaux – et bien sûr, quelques boissons. La messe de la veille de Noël fait habituellement partie de la tradition.

Le jour de Noël, nous accueillons toujours la famille et quiconque est seul parmi nos amis ce jour-là. Parmi les mets traditionnels au menu du soir, figure toujours la dinde rôtie et toutes les garnitures, y compris la salade de crevettes. Le souper se termine avec le pouding de Noël et la sauce au rhum.

Je pense que vous pourriez résumer nos traditions de Noël par les mots suivants : nourriture, foi, camaraderie, joie et accueil de quiconque se trouve seul ce jour-là. »

Kari McBride, administratrice régionale, Atlantique

« J’ai deux traditions préférées à Noël :

  1. L’arbre de Noël de ma mère
  2. La farce de mon père

Ma mère passe toujours beaucoup de temps et met beaucoup d’amour dans chacune des décorations qu’elle suspend dans l’arbre. Elle considère avec soin la manière dont la décoration pendra et s’assure que le plus beau côté sera toujours visible. Elle utilise les décorations du temps où elle et mon père venaient de se marier, de même que celles que mon frère et moi avons faites quand nous étions petits, et même les nouvelles qu’elle a reçues en cadeau. C’est toujours un cadeau spécial d’aller à la maison et de voir l’arbre de ma mère, et admirer chaque décoration scintiller et pendiller, et tous les souvenirs qui les accompagnent.

Quant à la farce de mon père, le processus commence au moins 24 heures avant l’évènement principal. Il fait une farce aux pommes de terre avec du pain, mais surtout avec des pommes de terre et des épices « secrètes » qui demeureront à jamais un secret bien gardé (surtout parce que ce n’est jamais vraiment la même chose). La chose au sujet de sa farce est que la plupart du temps, on oublie de la servir! Je ne sais pas combien de fois il est arrivé où nous étions au milieu du repas et que quelqu’un s’exclamait : « la farce! » et tout le monde partait à rire, on accusait ensuite mon père de vouloir garder la farce pour lui-même, et quand finalement nous pouvions y goûter, bien sûr, c’était la meilleure de toutes. »

Larry Cerqua, administrateur régional, Ontario

« Cela paraîtra probablement comme étant cliché, mais honnêtement j’adore être à la maison avec ma famille immédiate et beaucoup de nourriture et de gâteries.

Je monte l’arbre de Noël et habituellement mon adorable épouse me reproche de mettre trop de lumières ou me dit qu’on n’a pas besoin d’utiliser toutes les décorations de Noël que nous possédons.

Le sapin a des boules est aussi un film préféré de la famille, peu importe combien de fois nous l’avons vu. Il y a un petit quelque chose au sujet des « Griswolds » et leur souper de Noël en famille…

Je souhaite santé et sécurité à tous en ce temps des Fêtes, peu importe comment vous fêtez! »

James Mabey, administrateur de représentation générale

« Ma tradition familiale est de passer Noël à notre chalet à Island Lake, en Alberta, où j’y ai passé beaucoup de temps dans mon enfance. C’est une vieille cabane en bois rond qui a un gros foyer en pierre dans le salon en voûte. Nous allions toujours au chalet dès que nous le pouvions au cours de cette saison très occupée.

Quelques jours avant Noël, nous nous emmitouflons pour aller dehors à la recherche de l’arbre de Noël parfait. Il semble toujours avoir l’air beaucoup plus petit lorsque nous étions dehors complètement gelés – et beaucoup plus fourni de retour au chalet. Mais peu importe l’arbre que nous choisissons, c’est toujours l’arbre idéal lorsqu’il est orné de nous tous nos trésors : décorations fabriquées de boîtes à lait et tout autre chose horrible que nous faisions à l’école cette année-là.

Maintenant je vis cette tradition avec mon mari, Dylan, et nous accueillons mes parents et la famille de ma sœur pour Noël lorsqu’ils peuvent venir. La cabane est une bénédiction qui rassemble ma famille. »

Don Kottick, administrateur de représentation générale

« Notre tradition des Fêtes est maintenant un souper de Noël modifié, fusionnant la culture canadienne et mexicaine, puisque ma tendre moitié vient du Mexique. Le souper comprend maintenant une dinde traditionnelle avec de la farce à la viande hachée (c’est incroyable), accompagnée de pozole (une soupe au maïs et porc), d’enchiladas, de mole et bien sûr de guacamole. Nous avons toujours de la musique de mariachi et de Noël qui joue en arrière-plan – la mondialisation du souper de Noël. »

Jill Oudil, administratrice de représentation générale

« Me faire demander ce qu’est ma tradition des Fêtes préférée est une question bien difficile. J’adore vraiment Noël! Cependant, si je devais choisir, je dirais que c’est la tradition de rassembler nos trois enfants devenus adultes, chaque jour pendant une semaine, ma fille et notre gendre qui viennent à Vancouver, en Colombie-Britannique, de Portland, en Oregon. Pouvoir être ensemble est le point culminant maintenant. »

Avez-vous une traduction des Fêtes préférée? Faites-nous-en part dans la section des commentaires ci-dessous.

Sarah Doktor a été journaliste d’une petite ville et éditrice nationale en ligne, et elle apporte cette expérience à L’Association canadienne de l’immeuble, où elle occupe le poste de conseillère, au service des communications. Elle facilite le dialogue entre l’ACI, les membres, les chambres immobilières, les associations et le public par l’entremise de nos communautés en ligne. Elle coordonne également le contenu qui vous est présenté ici, au Café ACI. Dans ses temps libres, elle va au gym, fait de la course à pied sur sentiers ou regarde Netflix avec son chat, Libby.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.