L’art raffiné de l’authenticité et comment y arriver grâce au langage corporel

Nous sommes tous animés par cette envie de faire affaire avec une personne qui semble « authentique ». Nous associons authenticité à sincérité, confiance et crédibilité. Lorsque nous estimons qu’une personne est « authentique », nous supposons qu’elle est assurément « une vraie de vraie »!

L’inverse est par contre devenu synonyme de « détester » la présence d’un autre; nous en venons donc à affirmer qu’il ou elle ne semble pas authentique, au lieu de dire : « Je n’aime tout simplement pas ses idées! Nous n’avons pas d’atomes crochus ».

Cette réflexion repose toutefois sur une utopie voulant que si tout le monde était 100 % authentique en tout temps, nous nous entendrions tous très bien, ce qui est bien loin de la vérité.

Je dirais que ce qui définit notre authenticité est à tout le moins en partie un mélange de la perception de soi et de celle que les autres se font de nous, mélange qui donne lieu à une idée évolutive de qui nous sommes. Résultat : l’authenticité ressemble plus à une œuvre d’art en voie de réalisation qu’à une œuvre achevée.

Or, pour les dirigeants et vendeurs à qui je prête main-forte pour communiquer avec plus d’impact, il s’agit de savoir : « Quelle est l’idée de nous-mêmes que nous désirons créer de concert avec les gens de notre entourage? »

J’ai conclu que la méthode la plus efficace pour créer une perception consiste à recourir à la communication non verbale—le langage corporel! Pour moi, le fait d’adapter et de rehausser notre langage corporel peut mener directement à la source des idées que nous avons à notre sujet et, par conséquent, à celle des idées des autres à notre sujet.

Il s’agit, bien sûr, d’une manipulation : la manipulation des compétences et des outils innés que nous avons afin de nous rapprocher de la manière dont nous voulons vivre et de ce que nous voulons être.

Les grands chefs de file savent brillamment prendre des décisions claires sur les traits à dévoiler et à amplifier, à quelles personnes et quels moments. Ils prennent par ailleurs des décisions stratégiques sur d’autres traits à dévoiler (à quels moments) et à garder dissimulés. Étant donné qu’ils sont conscients qu’ils sont responsables des réussites ou des retombées, leur comportement est calculé et n’est pas laissé au hasard.

Je ne préconise pas de « feindre la réussite ». Ce que je dis, c’est « adoptez le comportement de la réussite de façon à respirer la réussite ». Ceux qui savent gérer leur authenticité de cette manière seront plus efficaces. Voici donc mes trois meilleurs conseils en matière de langage corporel pour vous aider à exercer une meilleure emprise sur l’idée que vous vous faites de vous-mêmes en choisissant d’adopter des comportements qui vous permettront d’atteindre vos buts.

S’AFFICHER

Lorsque vous prenez la parole à un important événement, portez un micro-cravate ou tenez un microphone et éloignez-vous du podium. Si vous êtes assis à une table en compagnie d’un client, reculez votre chaise. Vous pourrez ainsi montrer plus votre corps. Le cerveau « reptilien » de vos auditeurs est irrésistiblement attiré par le mouvement de votre corps et par votre langage corporel. Vos auditeurs veulent être en mesure d’évaluer vos intentions et vos sentiments à leur égard. Tenez vos mains dans ce que j’appelle le TruthPlane (plan de la vérité), concept pour lequel j’ai créé une marque de commerce. Il s’agit du plan horizontal qui s’étend à 180 degrés à partir de la région du nombril. Tenez vos paumes ouvertes, mains vides, pour indiquer aux autres que vous ne leur voulez aucun mal et que vous parlez pour leur bien. Il s’agit d’un geste « amical » universellement reconnu. Le fait d’attirer l’attention inconsciente de vos auditeurs à cette partie vulnérable de votre corps leur donne l’impression que vous êtes une personne très confiante. En assumant cette posture, vous vous sentirez très confiant aussi, et ce, même si vous avez peut-être l’impression que vous bluffiez quelques instants plus tôt.

ATTIRER LA RECONNAISSANCE

Faites toujours des gestes symétriques. Le cerveau comprend la symétrie mieux que l’asymétrie, et la symétrie est plus attrayante. Lorsque vous livrez un message complexe, évitez les mouvements asymétriques complexes—ne jouez donc pas avec votre stylo, et ce, même si cela vous met à l’aise! Le cerveau a de la difficulté à décoder un langage verbal complexe lorsqu’il se concentre sur un comportement non verbal complexe. Même si le message peut être compliqué, adoptez un langage corporel simple.

ARRÊTER DE DÉCODER—COMMENCER À DIRIGER

Nous décodons instinctivement (inconsciemment et consciemment) le langage corporel les uns des autres afin d’élaborer des théories sur la façon dont les autres se sentent et sur leur intention. Nous jugeons les autres et trouvons que nos jugements visent juste, et ce, même s’ils sont pour la plupart du temps erronés. Plutôt que de vous concentrer sur le langage corporel des autres, concentrez-vous sur la projection du langage corporel que vous voulez qu’ils décodent. Portez attention à votre auditoire. Assurez-vous que votre langage corporel non verbal est simple et qu’il traduit vos mots. Résultat – vos auditeurs seront davantage portés à vous faire confiance et à discuter avec vous.

L’expert en communications Mark Bowden nous explique comment nous démarquer grâce à des aptitudes de communication convaincantes. M. Bowden a obtenu un grade universitaire en performance au R.-U. et a ensuite travaillé avec des praticiens chefs de file dans le domaine de la psychologie du mouvement. Sa réputation le veut parmi les meilleurs experts au monde, en tant que formateur en matière de performance. Il compte parmi ses clients des grandes personnalités du monde des affaires, des équipes, ainsi que des hommes et femmes politiques. M. Bowden a livré un discours TEDx en 2013 qui a récolté énormément de visionnements. Il est de plus l’expert en langage corporel et un invité régulier à l’émission télévisée The Social du réseau CTV.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.