Les dix moyens que privilégient les courtiers et agents membres pour donner en retour à leur collectivité

La Fondation canadienne REALTORS Care® a demandé aux membres du secteur immobilier combien ils ont versé en dons et amassé de fonds pour des œuvres de bienfaisance en 2012 et 2013. Nous avons compilé les données récemment et découvert un résultat impressionnant. Roulement de tambour, s’il vous plaît…

[youtube_sc url=”http://www.youtube.com/watch?v=yHOwQciJP7U&list=PLOKoTy8yPzZZxLtTfEgkOG6neLGPk-9Uq” width=”640″ height=”360″]

Au-delà de 53,8 millions de dollars en deux ans à peine. Cela en dit long sur la générosité des courtiers et agents immobiliers canadiens et sur l’importance du rôle qu’ils jouent dans leurs collectivités d’un bout à l’autre du pays.

Alors, quels sont les moyens qu’ils privilégient pour donner en retour à leur collectivité et appuyer les œuvres de bienfaisance de leur choix? J’ai relu quelque 500 histoires affichées à REALTORSCare.ca au cours des neuf dernières années pour le savoir. Commençons le compte à rebours de 10 à 1.

[layerslider id=”2″]

10. Ils passent au vert et nettoient leurs collectivités. Nos courtiers et agents immobiliers se mobilisent afin de faire briller leurs collectivités en donnant de leur temps pour planter des arbres, ramasser les déchets, faire du jardinage ou apprêter une couche de peinture sur des bâtiments ou des bancs de parc en mauvais état.

9. Ils se retroussent les manches pour venir en aide à Habitat pour l’humanité. Les courtiers et agents immobiliers mettent de côté leur tenue de gens d’affaires pour porter le casque de chantier et les bottes à embout d’acier afin de venir en aide à Habitat pour l’humanité dans le but de loger des familles dans le besoin aux quatre coins du pays.

8. Ils organisent des ventes-débarras de bienfaisance. Les membres de l’ACI d’un bout à l’autre du Canada organisent chaque année des ventes-débarras et versent les fonds amassés à leurs œuvres de bienfaisance préférées. Deux exemples de ventes-débarras annuelles organisées à l’échelle nationale ont été affichées à plusieurs reprises sur notre site : la vente-débarras nationale de Royal LePage et la vente-débarras RE/MAX Yard Sale for the Cure.

7. Ils font don d’une partie de leurs commissions. Certains courtiers et agents immobiliers choisissent d’appuyer les œuvres de bienfaisance qui leur tiennent à cœur, en donnant un certain montant de leurs commissions.

6. Ils participent bénévolement aux travaux de la chambre et de comités organisateurs. Nos courtiers et agents membres consacrent leur temps et leurs compétences au profit de leurs collectivités de différentes manières, entre autres, en acceptant un rôle de dirigeant au sein du conseil d’administration et de comités organisateurs.

5. Ils organisent des campagnes caritatives. Nos courtiers et agents immobiliers réussissent très bien à se mobiliser afin de faire la collecte d’articles, tels que vêtements, livres, aliments et jouets, pour venir en aide aux gens qui en ont besoin. Par exemple, la collecte de couvertures REALTORS Care® Blanket Drive– commanditée par les chambres immobilières Real Estate Board of Greater Vancouver, Fraser Valley Real Estate Board et Chilliwack and District Real Estate Board – en est maintenant à sa 20e année.

4. Ils participent à des tournois sportifs et à des épreuves physiques. Nos courtiers et agents font monter leur taux d’adrénaline en participant à des tournois sportifs et à des épreuves physiques de toutes sortes. Nous avons partagé avec vous des histoires d’agents et courtiers qui ont amassé des fonds en organisant des tournois de quilles et de curling, des courses de bateaux-dragons, des joutes de hockey, de volleyball, de baseball, de balle molle, des tournois de balle lente, de pêche, de dynamophilie, de surf cerf-volant, des descentes en rappel à haute altitude; en participant à des marathons de patinage, des nage-o-thons et des quille-o-thons. Notre principale méthode de collecte de fonds s’insérerait dans cette catégorie également. L’avez-vous devinée?

3. Ils parcourent les routes à la course, en marchant et à vélo pour promouvoir une cause caritative. Chaque année, nos courtiers et agents prennent part à différentes marches, courses et randonnées à vélo et en motocyclette; ils prennent la route tout en prenant un peu d’air frais, dans le but d’amasser des fonds et de sensibiliser la population à leurs œuvres de bienfaisance et causes caritatives préférées.

2. Ils organisent une fête. Une activité caritative d’envergure a beau être amusante, son organisation demande beaucoup de travail. Nos courtiers et agents acceptent le défi avec aplomb. Ils organisent des galas, dîners, concerts, spectacles d’artistes amateurs, réceptions, ventes aux enchères, barbecues et autres rassemblements afin d’inciter les participants à ouvrir leurs portefeuilles pour promouvoir de bonnes causes.

1. Ils organisent des tournois de golf de bienfaisance. Qu’y a de mieux que de passer une journée d’été ensoleillée sur un terrain de golf avec ses collègues et amis afin d’amasser des fonds pour une cause caritative qui vous tient à cœur? D’après les histoires affichées à notre site, il est tout à fait logique que les courtiers et agents immobiliers placent les tournois de golf en tête de liste comme méthode de collecte de fonds privilégiée.

Que faites-vous personnellement pour donner en retour à votre collectivité? La Fondation canadienne REALTORS Care® aimerait bien répandre la nouvelle au sujet de votre initiative bénévole. Faites-nous en part à info@REALTORSCare.ca.

 

Sarah Thirnbeck, directrice adjointe, Stratégie et répercussions, assure la direction du programme national REALTORS Care® de l’ACI, dont l’objectif est de célébrer les réalisations philanthropiques extraordinaires des détenteurs du titre REALTOR® du Canada et de favoriser davantage l’esprit de générosité au sein du secteur immobilier. De plus, elle se charge des activités à l’appui des réseaux de jeunes professionnels locaux et provinciaux d’un océan à l’autre, ainsi que des nouvelles initiatives visant à promouvoir la diversité, l’équité et l’inclusion au sein du conseil d’administration et des comités de l’ACI. Sarah a récemment obtenu un diplôme d’études supérieures en responsabilité et durabilité sociale de l’University of St.Michael’s College in the University of Toronto, qui complète ses diplômes de premier et de deuxième cycles en communications.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.