Les réseaux de jeunes professionnels : Source d’énergie et de nouvelles perspectives dans le secteur immobilier au Canada

Il peut être quelque peu intimidant de se joindre à un secteur où plus de 72 pour cent des courtiers et agents immobiliers sont âgés de 41 ans ou plus1. Au fur et à mesure que les nouveaux membres s’initient au métier, leurs voix sont souvent absentes des discussions clés et des décisions relatives aux politiques. Pourtant, les choses pourraient se passer autrement.

Dans le but d’aider les nouveaux membres à s’impliquer dans le monde du secteur structuré de l’immobilier, plusieurs chambres locales et associations provinciales au pays ont mis sur pied, ou sont en train de mettre sur pied, des réseaux de jeunes professionnels (RJP). À l’échelle provinciale, l’Association of Saskatchewan REALTORS® (ASR) et l’Ontario Real Estate Association (OREA) disposent de comités de RJP, composés de courtiers et agents immobiliers qui se portent bénévoles pour organiser des événements pour les RJP afin de regrouper les courtiers et agents immobiliers ayant différents degrés d’expérience.

Selon Noel Geremia, le président de 2013-2014 du comité du RJP de l’ASR, « faire partie d’un RJP démontre l’engagement d’un agent immobilier envers le secteur immobilier, de même que ses collègues et clients. Un RJP leur donne l’occasion de collaborer avec des professionnels qui ont le même degré d’expérience qu’eux et d’autres qui comptent beaucoup d’expérience – et de faire ainsi l’acquisition de compétences et d’expérience par le biais du réseautage et du partage de connaissances. Les décisions qui touchent à l’avenir de l’immobilier structuré surviennent en tout temps et peuvent avoir un effet à long terme sur nos carrières. Les RJP peuvent aider les jeunes et les nouveaux agents immobiliers à obtenir un poste au sein de comités ou de groupes de travail, et un entretien avec des décideurs clés du secteur, et nous donner une voix dans les dossiers aux échelles locale, provinciale et nationale. »

Les RJP sont favorables à tous, autant aux membres qu’aux chambres et associations. Ces réseaux aident à définir et à établir des relations avec les courtiers et agents immobiliers qui souhaitent s’impliquer et jouer un rôle actif dans le secteur structuré de l’immobilier. Se joindre à un RJP permet aux courtiers et agents immobiliers de se familiariser avec le personnel de leur chambre ou association, des comités et groupes de travail, en plus de les tenir au courant des occasions de s’engager.

Ne vous laissez pas avoir par le nom. Ces réseaux peuvent aider les courtiers et agents immobiliers – autant novices que chevronnés – à exceller dans leur domaine. Les événements à l’intention des RJP fournissent des occasions de réseautage idéales qui permettent aux courtiers et agents immobiliers de nouer des liens indispensables dans le domaine, d’apprendre les « secrets du métier » des professionnels d’expérience et d’explorer les nouvelles perspectives des nouveaux venus sur la scène.

Si vous avez fait partie d’un RJP, veuillez nous raconter votre expérience dans la case des commentaires ci-dessous. Si vous songez à vous engager, communiquez avec votre chambre locale ou votre association provinciale pour connaître les occasions dans votre région.

Ancienne conseillère, Relations gouvernementales et Communications, Nicole Christy a fait ses débuts à l’ACI en tant qu’étudiante dans un programme d’alternance travail-études au printemps 2012. Après avoir obtenu un diplôme d’études supérieures, elle est devenue employée permanente. Travaillant souvent en première ligne, Nicole assurait la liaison avec nos partenaires des secteurs public et privé, appuyant notre comité des affaires fédérales et administrant notre plateforme de défense des intérêts en ligne, le Réseau d’action immobilier. Dans ses temps libres, Nicole aime passer du temps à jouer au volleyball, à lire et à explorer Ottawa et ses environs avec sa famille et son chien, Reese.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.