Mon défi lancé aux courtiers et agents immobiliers : Politisez-vous un peu au-delà du scrutin

Certains affirment peut-être que c’est une vieille idée, mais je crois que le leadership public compte. Que le gouvernement compte. Que de bien repenser le rôle de l’État compte et que de mal le faire est à éviter autant que possible. Vous pouvez débattre de la signification de « bien » et « mal » (par exemple, augmenter ou baisser les impôts), mais l’importance de l’espace public et de l’engagement politique sont incontestables.

Nous vivons dans un pays extraordinaire. Nous sommes choyés. Cependant, cela ne veut pas dire que nous ne devons pas porter une attention constante à notre démocratie.

Plus tôt cette année, notre équipe de Samara a publié Democracy 360, un compte rendu sur l’état de la démocratie canadienne. Nous nous sommes concentrés sur trois domaines essentiels à une démocratie saine : la communication (parler), la participation (agir) et le leadership politique (diriger). Dans un effort d’établir une référence, de même que des réflexions et discussions rapides, nous avons accordé à notre pays une note sous forme de lettre à chacun de ces domaines (B, C- et D, respectivement), ainsi qu’une note globale de C.

Ayoye! Nous regrettons de vous informer que les résultats de notre étude ont démontré l’état plutôt terne de la politique canadienne. Qu’est-ce que cela signifie? Cela veut dire qu’il y a de nettes améliorations à apporter. Les Canadiens ne s’impliquent pas autant dans la politique qu’ils pourraient le faire. Nous avançons dans notre rapport qu’afin de renverser cette situation, le Canada a besoin de plus qu’une simple augmentation du taux de participation au scrutin. Le Canada a besoin d’un changement de culture vers une « démocratie quotidienne », dans laquelle les citoyens croient que la politique sert à à provoquer le changement au pays et qu’ils se font entendre.

C’est la raison pour laquelle l’équipe de Samara a lancé le projet Les citoyens politiques au quotidien, qui célèbre les Canadiens ordinaires à l’origine de changements favorables dans leurs collectivités. En brossant le portrait de ces modèles exemplaires de l’ensemble du pays, nous espérons encourager les Canadiens à augmenter leur propre participation civique et à contribuer à créer une culture politique positive au Canada.

L’année dernière, nous avons reçu plus de 350 candidatures de partout au pays. L’enseignant de sciences politiques au secondaire, Tim Halman, a été nommé Citoyen politique au quotidien pour l’année 2014, pour avoir inspiré de jeunes Canadiens à s’intéresser à la démocratie. Nessa Deans, âgée de 11 ans, a été nommée Jeune citoyenne politique au quotidien de l’année, pour les heures innombrables qu’elle a accordées au bénévolat dans sa collectivité et aux campagnes politiques à l’échelle locale.

Je défi que je lance aux courtiers et agents immobiliers de l’ensemble du pays en cette année électorale consiste à suivre l’exemple de ces citoyens politiques au quotidien et à se politiser un peu au cours des quelques prochains mois. Chaque petit effort menant à une démocratie canadienne positive et active – y compris de simples discussions sur les enjeux politiques avec votre famille et vos amis ou le bénévolat dans votre collectivité – peut susciter un autre effort et instaurer une démocratie plus forte au Canada.


Note de la rédaction : Une excellente façon pour les courtiers et agents immobiliers d’exprimer leurs opinions au nom de leurs collègues, d’acheteurs de maison et de collectivités, et de s’impliquer dans la sphère politique est de se joindre au Réseau d’action immobilier – une plateforme interactive en ligne qui relie les courtiers et agents, ainsi que les chambres et associations, au programme des affaires fédérales de l’ACI et aux décideurs du gouvernement fédéral.

Surveillez la Trousse d’élection de l’ACI, qui sera à la disponibilité des courtiers et agents immobiliers dans les semaines menant à l’élection fédérale, et fournira des renseignements utiles sur les principaux enjeux pertinents pour la communauté immobilière, les acheteurs de maison et leurs collectivités.

 

Michael MacMillan est codirecteur par intérim, cofondateur et président de Samara Canada, un organisme de bienfaisance voué à rétablir des liens entre les citoyens et la politique; PDG de Blue Ant Media; coauteur du livre à succès national no 1 intitulé Tragedy in the Commons; et cofondateur et copropriétaire de Closson Chase, un vignoble et établissement vinicole dans le comté Prince Edward. Il était auparavant le président exécutif et directeur général d’Alliance Atlantis Communications. Parmi les nombreux honneurs qui lui ont été décernés, Michael a reçu les médailles du jubilé d’or et de diamant de la Reine pour son service envers le Canada.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.