Portrait de la nouvelle présidente de l’ACI : Jill Oudil

Le 5 avril dernier, Jill Oudil, de Vancouver, en Colombie-Britannique, est officiellement devenue la 77e présidente de L’Association canadienne de l’immeuble (ACI), et la 9e femme à occuper ce poste. Nous nous sommes récemment entretenus avec Mme Oudil, qui nous a parlé d’elle, de ses débuts en immobilier et de ses objectifs en tant que présidente. Elle nous a également fait part des philosophies qui guident tant sa vie professionnelle que personnelle.

Mme Oudil nous a parlé de sa jeunesse, et nous a confié que l’immobilier a toujours joué un rôle important dans sa vie et qu’elle a développé, et conservé, une passion pour le secteur.

« À l’âge de 9 ans, j’ai commencé à accompagner mon père à son travail. Il était agent immobilier membre de l’ACI. Lors des visites libres, c’est moi qui distribuais les fiches descriptives – l’ambiance était un peu plus décontractée à l’époque – et je suis tombée en amour avec l’immobilier. Un amour qui n’a cessé de me motiver toutes ces années! Trente ans consacrés au même travail, c’est beaucoup, et ça peut sembler encore plus long si la passion n’y est pas. Pour ma part, je ne peux m’imaginer faire autre chose; l’immobilier étanche ma soif d’apprendre! Je n’ai jamais ressenti le besoin de quitter mon emploi que j’adore pour embrasser une nouvelle carrière puisque j’ai toujours eu la possibilité de m’épanouir, de redonner à ma communauté et de m’adapter aux changements. Pour moi, le changement est un cadeau; tout est dans la façon d’aborder les nouveaux défis. Le secteur de l’immobilier vit une transformation profonde, plus particulièrement depuis les deux dernières années, et nous force, les courtiers et agents immobiliers, à nous adapter. Mais si nous parvenons à garder l’apprentissage au cœur de notre métier, je crois que nous en sortirons tous gagnants. Mon conjoint, Terry, est agent immobilier depuis 35 ans et comprend aussi très bien le dévouement nécessaire à la profession. Il m’a beaucoup soutenue cette année et les années antérieures alors que je travaillais au sein du secteur structuré de l’immobilier. »

La collaboration et le respect étaient des thèmes récurrents dans notre conversation. Mme Oudil a souligné l’importance qu’elle accorde à tisser des liens dans la communauté immobilière. Elle nous a expliqué avec passion son engagement à rallier toute la communauté à un objectif commun et sa croyance selon laquelle : « nous avons tous un rôle à jouer pour réagir aux perturbateurs du secteur avec un message cohésif qui représente véritablement nos valeurs. »

« L’objectif global consiste à collaborer le plus possible avec nos chambres et associations pour mieux nous comprendre les unes les autres et créer des partenariats communs. L’évolution du secteur fera émerger de nouveaux défis, et si nous continuons de solidifier nos liens, nous bénéficierons d’une pluralité de perspectives, que ce soit sur le plan géographique ou grâce à la diversité de la communauté immobilière. »

Durant sa carrière, Jill Oudil a accompli plusieurs choses dont elle est fière. Elle semblait ne pas vouloir s’étendre trop longuement sur ses réalisations, mais nous avons tout de même discuté des moments forts de sa carrière.

« J’ai présidé la Real Estate Board of Greater Vancouver, une chambre qui me tient à cœur puisque j’en ai été membre et que je la connais depuis que je suis toute petite. En revanche, je préfère avoir la chance de travailler avec des clients au quotidien. C’est très important pour moi de faire tout ce que je peux pour les aider à trouver la maison de leur rêve, sachant à quel point ça transforme leur vie. Je suis également très fière de travailler avec tant de gens bienveillants qui veulent changer les choses. En tant que courtiers et agents immobiliers, nous sommes témoins des effets positifs lorsque les gens trouvent la maison idéale. Nous sommes si chanceux de pouvoir vivre cela dans notre travail. Je crois que c’est pour cette raison que de nombreux courtiers et agents immobiliers choisissent de s’impliquer activement dans des projets de construction locaux. C’est l’un des points forts de notre communauté. »

Lorsque nous lui avons demandé comment elle se sentait d’avoir été élue la neuvième femme à présider l’ACI, Mme Oudil nous a confié que c’était son fils qui lui « avait véritablement fait prendre conscience de toute la portée de cette nomination. » Lorsqu’elle jette un regard rétrospectif sur sa carrière, Jill Oudil est très reconnaissante de ce qu’elle a accompli, mais elle ne peut passer sous silence le dur labeur, les situations difficiles et les préjugés auxquels elle a été confrontée en tant que femme dans un secteur hautement compétitif. Elle ajoute : « pourvu que les courtiers et agents immobiliers se soutiennent entre eux, donnent au suivant et collaborent pour faire en sorte que le secteur soit représenté de la façon la plus juste et positive possible, je crois que nous continuerons de faire des progrès. »

Quelques questions en rafale

Quel est votre repas préféré?

« Difficile à dire! J’adore manger et cuisiner, mais je dirais une bonne pizza. J’aime bien les faire maison dans notre four à pizza. »

Que faites-vous pour vous détendre?

« Je cuisine, parfois avec un verre de vin à la main, au son de la musique et entourée de mes amis et de ma famille. »

Si vous n’étiez pas dans le domaine de l’immobilier, que feriez-vous comme métier?

« L’immobilier est ma véritable passion, mais j’adore apprendre comment fonctionne l’esprit humain, alors probablement psychologue, thérapeute ou même avocate! »

Sur quoi ou sur qui pouvez-vous compter pour vous faire sourire?

« Ma famille, et surtout mon conjoint et mes trois enfants. Je ris aussi de moi-même parfois! »

Qu’aimez-vous faire dans vos temps libres?

« Il y a quelque temps, nous nous sommes procuré un Peloton, et c’est mon nouveau dada. Mais je reviens toujours à mes premières amours : cuisiner et recevoir. »

Auriez-vous une série télé à nous recommander?

« Ma série préférée (qui date un peu) est Homeland. J’aime également beaucoup The Good Wife et Billions. Je viens également de terminer Ozark, une série géniale! »

Dawn Faithfull est coordonnatrice, Communications, à l’ACI; vous avez donc probablement lu sans le savoir des articles qu’elle a écrits. Avant de se joindre à l’ACI, Dawn a acquis de l’expérience en marketing, en communications et en gestion d’événements en travaillant pour des marques nationales en restauration et des entreprises internationales d’événements et de divertissement. Lorsqu’elle n’est pas au travail, vous la trouverez en train de faire du yoga, de lire ou de s’adonner à toutes sortes d’activités à l’extérieur, des sports nautiques au cyclisme.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.