Questions et réponses : Raisons pour lesquelles la technologie est essentielle pour nos membres

Dans le monde d’aujourd’hui où tout évolue rapidement, la technologie touche tous les aspects de notre vie, et elle a même commencé à transformer le secteur immobilier.

Des exemples comme la photographie au moyen de drones, les visites virtuelles, le site REALTOR.ca et les systèmes de gestion de transactions numériques nous indiquent incontestablement que l’immobilier est passé à l’ère numérique.

La technologie a permis au secteur immobilier d’évoluer et a simplifié la façon dont les courtiers et les agents mènent leurs activités professionnelles.

Personne n’est plus au courant de ce fait que Matthew Honsberger. Matthew cumule les fonctions : membre de l’ACI, dirigeant d’agence, président de la Royal LePage Atlantic, président de la Nova Scotia Association of REALTORS® (NSAR) et président du comité de la technologie de l’ACI de 2019 à 2020 – notons aussi sa participation au groupe consultatif sur WEBForms® de l’ACI.

Nous avons récemment rencontré Matthew et avons abordé avec lui le thème de la technologie. Voici ses commentaires.

Comment utilisez‑vous la technologie dans votre entreprise?

La liste d’exemples est longue. Dans tout, je dirais – de la signature et du classement électroniques des documents aux applications photo et vidéo. En fait, pour répondre simplement, nous nous servons de la technologie pour rehausser et améliorer les communications quotidiennes avec les clients. Qu’il s’agisse de l’organisation (les systèmes de gestion des relations avec la clientèle, la signature électronique ou le classement numérique des documents), de la modernisation (les appels vidéo, les outils pour visites virtuelles Matterport et iGUIDE, la photographie numérique, etc.) ou de tout autre élément qui améliore nos communications avec les intervenants, la technologie est indispensable à nos activités commerciales.

Comment la technologie a‑t‑elle changé votre façon de mener vos activités professionnelles?

La technologie nous permet d’améliorer considérablement l’efficacité de nos interactions avec les intervenants (clients, collègues, autres agents, etc.). Cependant, nous l’utilisons avec prudence, car nous voulons nous assurer de préserver le « contact humain ».

Quelle est votre avancée technologique préférée?

Dans mes rôles, je dirige beaucoup de réunions. Le logiciel de communications vidéo Zoom (qui permet de tenir des vidéoconférences) est un outil inestimable pour moi. Il remplace les réunions en personne, avec une efficacité d’environ 80 %.

J’adore aussi le stockage en nuage; j’ai accès à tout, où que je sois.

Quel outil technologique vous est indispensable?

Il m’est impossible de vivre sans iPhone, iPad, etc.

Quel outil technologique de l’ACI préférez-vous?

REALTOR.ca.

Il est impressionnant de constater à quel point REALTOR.ca est une force dominante dans le secteur immobilier canadien – cette ressource fantastique, accessible à tous, représente un avantage à l’échelle nationale. Les clients y trouvent des renseignements fiables et exacts sur les propriétés à vendre, et les courtiers et agents y trouvent des statistiques sur leurs inscriptions, des clients potentiels, et bien d’autres avantages.

Selon vous, quelle sera la prochaine technologie qui « révolutionnera » l’immobilier?

À mon avis, deux technologies ont le potentiel de changer nos façons de penser et de mener nos activités commerciales à long terme. Premièrement, les visites virtuelles (par exemple, l’utilisation de la réalité virtuelle ou augmentée, qui permet aux clients de « visiter » une propriété sans se rendre sur les lieux). Deuxièmement, les technologies de chaîne de blocs, qui faciliteront les processus de conclusion des ventes et de transfert des titres fonciers.

Avez‑vous des conseils pour les courtiers et agents qui craignent un peu la technologie, ou ceux qui préfèrent utiliser simplement un stylo et du papier?

Les deux conseils que je donne toujours à ce propos sont :

1. Utilisez les méthodes qui sont efficaces pour vous. Rien ne vous oblige à adopter de nouvelles méthodes si celles que vous utilisez produisent toujours les résultats souhaités.

2. N’essayez pas d’adopter toutes les technologies en même temps. Commencez par les outils de base et prenez le temps de les découvrir un à la fois (comme l’infonuagique). Lorsqu’une personne maîtrise un outil technologique, elle aura davantage d’intuition lorsqu’elle passera au prochain.

Comment utilisez-vous les médias sociaux dans vos activités professionnelles?

Nous utilisons les médias sociaux pour communiquer avec les clients, mais aussi avec notre personnel et d’autres intervenants. De bien des façons, les médias sociaux sont un cadeau pour les courtiers et agents. Il s’agit d’un moyen courtois d’entretenir des relations avec un vaste groupe de personnes. Selon moi, nous devrions les percevoir comme une voie essentielle de communication entre nous et les gens avec qui nous souhaitons faire des affaires.

Sarah Doktor a été journaliste d’une petite ville et éditrice nationale en ligne, et elle apporte cette expérience à L’Association canadienne de l’immeuble, où elle occupe le poste de conseillère, au service des communications. Elle facilite le dialogue entre l’ACI, les membres, les chambres immobilières, les associations et le public par l’entremise de nos communautés en ligne. Elle coordonne également le contenu qui vous est présenté ici, au Café ACI. Dans ses temps libres, elle va au gym, fait de la course à pied sur sentiers ou regarde Netflix avec son chat, Libby.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *