Redonner un visage au secteur de l’immobilier : des rencontres intelligentes

Combien de fois avez-vous pensé, en travaillant avec un courtier ou un agent immobilier : « Je me demande bien de quoi Bob à l’air ».

Eh bien, nous pouvons tous confirmer que Bob est bel et bien un courtier ou un agent immobilier, puisque cette information se trouve facilement dans Google. Mais, les courtiers et les agents immobiliers ne sont-ils pas reconnus pour ne pas mettre à jour leur photo? Soyons honnêtes, qui n’aime pas avoir l’air plus jeune qu’il ne l’est réellement? Plus sérieusement, combien d’ententes avez-vous conclues sans même rencontrer le courtier ou l’agent en personne?

Lorsque je me suis jointe au réseau des jeunes professionnels (RJP) de la chambre immobilière d’Ottawa, en 2014, je n’avais aucune idée à quoi m’attendre. Je voulais faire partie de la chambre et, pour moi, faire du bénévolat était une façon significative d’y contribuer. À ce moment-là, RJP ne représentait que trois lettres pour moi. Je n’allais pas tarder à comprendre pourquoi ce comité était aussi précieux.

Je me souviens de la première réunion de comité à laquelle j’ai assisté. J’ai trouvé que la présidente (Sarah) était extrêmement décontractée et que le groupe était créatif. J’ai réalisé à quel point il serait intéressant de faire partie de ce groupe. Une des premières choses que nous avons faites a été de discuter des défis de l’année précédente et de ce que nous pourrions faire différemment.

Notre principale initiative était d’offrir quelque chose de valeur lors de chaque événement et davantage d’occasions de réseautage. D’où l’expression « L’art de vivre des courtiers et des agents immobiliers : des rencontres intelligentes ».

Bien que travailler dans le domaine immobilier soit passionnant, cela peut être parfois difficile. Notre emploi du temps est toujours chargé, c’est donc important d’être efficace. Par conséquent, nous avons décidé d’offrir des événements pour faciliter la vie des courtiers et des agents immobiliers. Nous nous sommes demandé : « Et si donner une heure de son temps permettait d’en gagner cinq? »

Nous avons commencé par communiquer avec les meilleurs agents de notre marché et nous leur avons demandé s’ils étaient disposés à partager les détails de leur réussite. Ensuite, nous sommes allés plus loin en essayant de comprendre ce que ces agents ont fait pour réussir.

Non seulement nous avons pu offrir des événements informatifs et éducatifs, nous avons aussi donné l’occasion aux courtiers et agents immobiliers d’en rencontrer d’autres qui partagent les mêmes points de vue et qui veulent faire mieux et s’améliorer.

À un moment donné, j’ai réalisé que le RJP c’est des rencontres, des gens. C’est aussi associer un visage à une adresse courriel. Lorsque nous lions cette idée à une proposition de valeur, le RJP devient puissant.

J’ai eu le privilège de faire du bénévolat auprès du RJP depuis quatre ans et d’y siéger à titre de présidente au cours des deux dernières années. Chaque année, nous nous demandons comment nous pouvons aller plus loin.

Inscrivez-vous afin de participer au prochain événement organisé par le conseil de votre RJP et posez‑vous la question suivante : « Pourrais-je apprendre quelque chose aujourd’hui qui me faciliterait éventuellement la vie? »

Vous avez des questions? Écrivez à rjp@crea.ca.

Très jeune, Erin Peck s’est découvert une passion pour le design intérieur et l’immobilier; en effet, elle ne manquait aucune émission de télévision sur la rénovation. Elle a développé sa créativité en faisant des études dans le domaine de la diffusion télévisuelle et a lancé la carrière de ses rêves en 2011, en devenant représentante des ventes dans le secteur immobilier.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.