Saveurs de la semaine : le 24 octobre 2014

Les Saveurs de la semaine sont votre source hebdomadaire de nouvelles et de reportages sur l’immobilier qui auraient pu vous échapper. Notre équipe des Saveurs de la semaine s’acharne à parcourir le Web, les groupes de nouvelles et les forums à la recherche de reportages obscurs, bizarres, intéressants et informatifs sur l’immobilier ou des sujets connexes. Si vous désirez en contribuer un, veuillez l’afficher à notre section réservée aux commentaires ou gazouiller sur le reportage en utilisant le mot-clic #Saveursdelasemaine. Faites-vous couler une bonne tasse de café frais, savourez ces reportages… et faites-en peut-être même part à vos amis et collègues. Bonne lecture!

Voici mes choix de la semaine :

La Presse demande quand faut-il payer une quittance?

Métro Montréal nous présente un développement immobilier sans arbre ni gazon à Laval, qui possiblement contrevient à la réglementation municipale.

Les idées déco de la semaine – cactus, design de Fogo, feuillicyclage et maison de paille.

À Québec, on parle de la nouvelle carte des zones inondables – la réaction du Maire Labeaume, la position du ministre Heurtel et celle de l’Ordre des évaluateurs.

Aussi à Québec, un nouvel outil Web pour manger local.

Le Monde demande si la fiscalité est responsable des prix élevés de l’immobilier.

Boursier scrute pour voir si la baisse des prix immobiliers est finie à Paris.

Le Moniteur estime qu’en France, les terres agricoles bétonnées, c’est bientôt fini.

 

Jonathan Baker, notre ancien rédacteur de discours, a contribué à la rédaction de discours, de publicités et de communiqués à l’intention de nos membres. Notre personnel savait que c’est à lui qu’il fallait s’adresser au 200, rue Catherine lorsqu’on avait besoin d’une pointe d’humour. Avant de se joindre à l’ACI, Jon a travaillé dans le domaine de la radio à Ottawa. Si vous rencontrez Jon, n’oubliez pas de lui demander de vous parler des nombreux musiciens célèbres qu’il a croisés au fil de ses 10 ans passés à faire du bénévolat pour un festival musical local.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.