Saveurs de la semaine : le 5 juillet 2013

Les Saveurs de la semaine affichent des liens intéressants vers des nouvelles sur l’immobilier, bribes d’information ou sujets qui vous intéressent; vous pouvez les savourer en dégustant votre café préféré. Vous pouvez même vous en servir pour entreprendre une bonne conversation avec le prochain client que vous rencontrerez. Bonne lecture!

Voici mes choix de la semaine :

Après avoir entendu parler de l’inondation dévastatrice dans le sud de l’Alberta à la fin du mois dernier, la Fondation canadienne REALTORS Care® s’est empressée de lancer un appel aux chambres, associations, courtiers et agents d’un bout à l’autre du pays afin d’appuyer le fonds Inondations en Alberta, créé par la Croix-Rouge canadienne. Le secteur structuré de l’immobilier a relevé le défi. Des dons ou promesses de don s’élevant à plus de 205 000 $ ont été versés jusqu’à ce jour par le biais de la Fondation, et les dons ne cessent de nous parvenir. Aidez-nous à dépasser le seuil du quart de million de $ en faisant un don dès aujourd’hui!

Pourquoi les déménagements sont-ils si populaires le 1er juillet? Saviez-vous que la réponse remonte au temps de la colonie?

La Presse offre des conseils pour repérer et éliminer les fourmis charpentières.

Le Devoir demande : les villes en hauteur sont-elles plus écologiques?

De l’autre côté de l’océan Atlantique : le gouvernement français annonce des mesures pour faciliter l’accès au marché locatif qui inquiètent les professionnels de l’immobilier; Le Monde découvre que les prix de l’immobilier demeurent déconnectés; en immobilier commercial, les meilleurs emplacements sont toujours très recherchés; et, Cécile Duflot propose une loi pour mieux encadrer le développement des zones urbaines.

PSST – besoin d’une voiture de luxe?

La maison sur la Côte d’Azur de l’auteur du roman The Great Gatsby, F. Scott Fitzgerald est à vendre pour 27 millions d’euros.

Jonathan Baker, notre ancien rédacteur de discours, a contribué à la rédaction de discours, de publicités et de communiqués à l’intention de nos membres. Notre personnel savait que c’est à lui qu’il fallait s’adresser au 200, rue Catherine lorsqu’on avait besoin d’une pointe d’humour. Avant de se joindre à l’ACI, Jon a travaillé dans le domaine de la radio à Ottawa. Si vous rencontrez Jon, n’oubliez pas de lui demander de vous parler des nombreux musiciens célèbres qu’il a croisés au fil de ses 10 ans passés à faire du bénévolat pour un festival musical local.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.