Saveurs de la semaine : le 5 mai 2017

Les Saveurs de la semaine sont votre source hebdomadaire de nouvelles et de reportages sur l’immobilier qui auraient pu vous échapper. Notre équipe des Saveurs de la semaine s’acharne à parcourir le Web à la recherche de reportages obscurs, bizarres, intéressants et informatifs sur l’immobilier ou des sujets connexes. Si vous désirez en contribuer un, veuillez l’afficher à notre section réservée aux commentaires ou gazouiller sur le reportage en utilisant le mot-clic #Saveursdelasemaine. Faites-vous couler une bonne tasse de café frais, savourez ces reportages… et faites-en peut-être même part à vos amis et collègues. Bonne lecture!

Voici mes choix de la semaine :

Les conseils de la semaine sur le thème d’une première maison : trouver la maison et le bon quartier; jeunes acheteurs pas comme leurs parents; épidémie de remords de l’acheteur; faire le grand saut et protéger tous les acheteurs d’une propriété neuve.

La Presse rapporte qu’une taxe pour les acheteurs étrangers à Montréal est demandée.

Le Devoir raconte l’histoire d’une querelle autour d’une ruelle orpheline à Montréal.

Ici Radio-Canada constate que le coût de l’immobilier à Toronto affecte les villes avoisinantes.

Le Figaro souligne que l’immobilier parisien est en route vers les 8 700 euros le mètre carré.

Le Monde relate qu’en France, les données sur les transactions immobilières sont rendues accessibles depuis le 1er mai.

Les Échos nous dévoile ce que coûte l’entretien d’une maison de campagne en France.

Les Américains ne veulent plus le bois canadien? Les Échos révèle que le bois est à l’assaut d’un mégaprojet immobilier à Nanterre.

Le record de la semaine : un milliardaire australien s’est procuré une propriété de 75 millions de dollars australiens à Sydney.

L’occasion de la semaine : La Tribune estime que Monaco devient la ville la plus chère du monde pour l’immobilier de luxe.

L’investissement de la semaine : pour 5 000 euros, on peut devenir copropriétaire de ce futur hôtel design à Toulon, près de Marseille.

Matt Day a été journaliste multimédia reconnu sur le plan national, et il apporte cette expérience à L’Association canadienne de l’immeuble, où il occupe le poste de conseiller en Communications. Matt offre du soutien professionnel en matière de rédaction, de médias numériques et de communications à l’ACI et participe à la création de contenu stimulant pour les médias sociaux. Au Café ACI, il écrit régulièrement des articles intéressants et divertissants pour les détenteurs du titre REALTOR®. Matt est photographe professionnel, mais il rêve de devenir une vedette du rock. Il s’adonne aussi au vélo de montagne, au ski et à la randonnée pédestre, et ne jure que par l’utilisation de la virgule de série.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.