Saveurs de la semaine : le 6 mars 2015

Les Saveurs de la semaine sont votre source hebdomadaire de nouvelles et de reportages sur l’immobilier qui auraient pu vous échapper. Notre équipe des Saveurs de la semaine s’acharne à parcourir le Web, les groupes de nouvelles et les forums à la recherche de reportages obscurs, bizarres, intéressants et informatifs sur l’immobilier ou des sujets connexes. Si vous désirez en contribuer un, veuillez l’afficher à notre section réservée aux commentaires ou gazouiller sur le reportage en utilisant le mot-clic #Saveursdelasemaine. Faites-vous couler une bonne tasse de café frais, savourez ces reportages… et faites-en peut-être même part à vos amis et collègues. Bonne lecture!

Voici mes choix de la semaine :

Les idées déco de la semaine : petites maisons, cuisine pour monsieur et cuisine pour madame, hottes de cuisine, celliers, et peut-on réparer une porte-fenêtre.

Québec publie de nouvelles normes pour les abris d’auto.

Quelle idée! Le nouveau siège de Google aura des pistes cyclables et des cafés.

Electros : la France veut protéger les consommateurs. Une idée qui traversera l’océan Atlantique?

Le Monde discute de l’éclosion du « crowdfunding » immobilier.

Offre d’achat : un ensemble de biens sur une artère de Grantville en Géorgie qui ont servi dans un tournage de l’émission The Walking Dead.

Deux articles du Monde : La baisse des prix de l’immobilier se confirme à Paris, et les acheteurs étrangers sont de retour.

Le Monde rapporte que l’immobilier de luxe à Londres est un vecteur de blanchiment.

Le Figaro publie un reportage sur la méga-faillite de l’immobilier espagnol.

Jonathan Baker, notre ancien rédacteur de discours, a contribué à la rédaction de discours, de publicités et de communiqués à l’intention de nos membres. Notre personnel savait que c’est à lui qu’il fallait s’adresser au 200, rue Catherine lorsqu’on avait besoin d’une pointe d’humour. Avant de se joindre à l’ACI, Jon a travaillé dans le domaine de la radio à Ottawa. Si vous rencontrez Jon, n’oubliez pas de lui demander de vous parler des nombreux musiciens célèbres qu’il a croisés au fil de ses 10 ans passés à faire du bénévolat pour un festival musical local.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *