Toujours plus haut : canaliser son astronaute intérieur

Honnêtement, je suis certaine qu’on s’entend généralement pour dire que les courtiers et agents immobiliers ont très peu en commun avec les astronautes. Au cours de la conférence principale du Sommet de la direction de cette année, j’ai toutefois découvert qu’une fois qu’on fait exception de ce qui saute aux yeux (aucun d’entre nous n’est allé dans l’espace, n’est-ce pas?), les ressemblances sont plus nombreuses qu’on pourrait le croire!

Tous les ans, le Sommet de la direction de l’ACI essaie d’inspirer et de guider nos membres canadiens lorsqu’ils se préparent à faire face à l’année qui s’en vient. Et qui est mieux placé pour parler de relever des défis que le col Chris Hadfield, le 35e commandant – et le seul commandant canadien – de la station spatiale internationale?

En quoi ressemblons-nous (nous, les courtiers et agents immobiliers) à l’élite scientifique qui s’est mérité le droit et le privilège de se déplacer en orbite autour de la Terre?

La préparation : Le col Hadfield a parlé de reconnaître que les grandes réalisations sont façonnées par une préparation détaillée et bien réfléchie. Nos jugements doivent s’appuyer sur : les faits, et non les rumeurs; la recherche, et non le consensus; les délibérations, et non l’émotion.

Ensuite, la préparation accrue : Dans la vie, la réussite peut reposer sur la préparation en vue d’événements qui peuvent mal tourner ou tournent mal afin que l’instinct et la préparation priment en situation de crise. Comme le col Hadfield le conseille : « Attendez-vous à ce que ça ne fonctionne pas et pratiquez votre réaction. » Ce mantra l’a gardé en sécurité dans un milieu hostile où la moindre erreur aurait pu mener à la mort.

La soif de connaissances : « Imaginez ce à quoi ressemblera le monde et planifiez en conséquence. » Le col Hadfield s’est formé toute sa vie en fonction d’une possibilité inexistante pour un Canadien (nous n’avions pas de programme spatial), et quand l’avenir qu’il avait imaginé est devenu possible, il avait déjà établi les bases nécessaires pour relever le défi. Être compétent signifie qu’on apprend toujours et qu’on est toujours prêt à apprendre, qu’on a une vision et un plan. Il s’agit d’une recherche constante de connaissances qui nous permet d’élargir et d’améliorer notre approche et de l’établissement perpétuel d’un trajet vers l’avenir que nous désirons.

Plus loin : Le col Hadfield fait remarquer qu’il est plus facile de croire en quelque chose que de le comprendre. Accumuler des connaissances et comprendre les complexités qui surviennent afin de choisir le bon chemin, et non le chemin facile, nous distingueront et nous permettront d’atteindre nos buts. La mise en pratique de ces éléments au cours de l’année qui s’en vient reste pour vous une occasion à découvrir.

Pour paraphraser le col Chris Hadfield : il n’y a pas de limites lorsque la concentration, l’ingéniosité et le travail d’équipe se combinent à une vision claire.

Pour me paraphraser : la chance ne nuit pas non plus.
Que les vents vous soient favorables!

 

Beth Crosbie est agente immobilière pour le compte de Coldwell Banker ProCo à St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador) et a été présidente de l’ACI en 2014. Elle a de plus fait fonction de présidente élue, de vice-présidente et d’administratrice régionale (Atlantique) pendant trois ans et a joué un rôle intégral au sein de divers comités au fil des années. Après avoir fait carrière dans le design et l’enseignement postsecondaire, Beth s’est lancée en immobilier en 1998. Dans ses temps libres, elle aime faire de la peinture à l’huile et profite de la beauté sauvage de Terre-Neuve, parfois simultanément.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.