Une membre donne un rein pour sauver la vie du fils d’un client

Debi Pearce est agente immobilière à Maple Ridge, en Colombie-Britannique, et membre de l’ACI. Au premier coup d’œil, on ne devinerait jamais qu’elle a récemment subi l’ablation d’un rein, qu’elle a donné par altruisme pour sauver la vie du fils d’un de ses clients.

« Son histoire m’a marquée », se remémore Debi. « Ce jeune homme innocent voyait sa vie lui glisser entre les doigts. »

« Quelqu’un devait intervenir, alors j’ai pris les devants. »

À 13 ans, Geoff Dunsire a souffert d’insuffisance hépatique. Avant ses 25 ans, il lui fallait une greffe du foie complet pour demeurer en vie. Pendant que le jeune homme attendait un donneur, ses autres organes ont commencé à défaillir. Une infection sanguine qui s’était répandue dans son cerveau lui a presque fait perdre la vue. Il était paralysé du cou aux orteils, et selon les physiothérapeutes, il ne marcherait plus jamais. À trois occasions, on avait suggéré à sa famille de se préparer au pire, mais Geoff a surmonté chacun des obstacles avec persévérance.

En 2018, tout juste après son 30e anniversaire, Geoff a appris qu’il aurait besoin d’un nouveau rein s’il voulait avoir une chance de mener une vie normale. Cependant, en raison des complications que ses traitements antérieurs avaient causées, il n’était pas admissible à une greffe habituelle; il lui fallait un donneur vivant. La famille a alors rendu publique sa quête monumentale.

« J’ai lu l’histoire dans le journal. Je me suis sentie très concernée, puisque j’avais déjà établi un lien avec ses parents en tant qu’agente. Je commençais à bien les connaître, et notre relation d’affaires se développait en amitié », précise Debi. Elle mentionne que depuis l’opération, elle leur a rendu visite à Noël et à Pâques, et les considère comme sa « famille de l’ouest ».

Elle a donc communiqué avec BC Transplant en juillet 2018, et a passé sa première série de tests avant la fin de l’été. Malheureusement, elle a appris que son taux de sucre sanguin était trop élevé et qu’elle développerait du diabète. Debi a alors changé son mode de vie, et à sa troisième série de tests, en mars, elle a finalement obtenu l’approbation des médecins.

Geoff avait un donneur compatible! Du haut de son 1,50 m, l’agente immobilière a sauvé le jeune homme qui la dépasse de 45 cm.

Geoff Dunsire and Debi Pearce.

« Je me suis sentie merveilleusement bien, fortunée, triomphante et heureuse, » souligne‑t-elle. « Cette expérience m’a profondément changée, de différentes façons. Je vois le monde d’un œil très positif, et j’ai l’impression d’avoir accompli une grande mission dans la vie. »

La greffe a eu lieu le 19 juin, et tout s’est déroulé comme prévu. Après l’intervention, la fonction rénale de Geoff s’est améliorée en trois jours — selon la Fondation canadienne du rein, la défaillance est passée du stade 5 (insuffisance rénale terminale) au stade 2 (détérioration progressive de la fonction rénale). Son niveau de créatinine (un déchet produit par l’usure normale des muscles) a chuté, passant de 480 avant la chirurgie à un niveau normal de 118. En quelques semaines, son niveau d’énergie a tellement grimpé qu’il a pu assister au premier anniversaire de son neveu.

« Aujourd’hui, nous retrouvons l’espoir grâce à la générosité incroyable de cette femme… » La mère de Geoff, Tracey, a mentionné au Maple Ridge-Pitt Meadows News (en anglais) que « Debi Pearce est une femme merveilleuse avec un cœur en or, et ce qu’elle souhaite plus que tout est de sensibiliser la population au manque de donneurs ».

Il se trouve que le geste bienveillant de Debi a été la 5 000e greffe d’organes réussie en Colombie‑Britannique, et son acte a reçu une attention considérable de la part des médias. Pour cette raison, elle cherche à faire connaître la cause, qu’aujourd’hui elle soutient, et encourage les gens à devenir donneurs d’organes.

Selon la Société canadienne de transplantation, plus de 1 600 Canadiens s’ajoutent à la liste d’attente chaque année, 90 % des Canadiens soutiennent le don d’organes et de tissus, mais moins de 20 % ont prévu en faire un.

« C’est beaucoup, je sais, mais je demande à mes camarades courtiers et agents immobiliers de partout au Canada de continuer à devenir donneurs d’organes et faire le don de la vie », dit-elle, et ajoute qu’ils ne doivent pas nécessairement devenir donneurs vivants, comme elle. « Je pense que c’est tout simplement incroyable qu’une partie de notre corps nous quitte pour aider quelqu’un d’autre à profiter pleinement de la vie. Il suffit de deux minutes pour s’inscrire, et on peut sauver jusqu’à huit personnes. »

Pour souligner l’anniversaire de la greffe, les Pearce et les Dunsire planifient un voyage en groupe, cet hiver, à Hawaï — un endroit que Geoff tenait à visiter avant son insuffisance rénale.

« Je suis tellement fière d’avoir pu lui redonner sa vie à 31 ans. J’en ai 64 et j’ai eu la chance de m’épanouir, alors que lui rêve encore de le faire », dit-elle. « Vous savez, ils m’appellent leur ange sur Terre. Ça me touche beaucoup. »

Matt Day a été journaliste multimédia reconnu sur le plan national, et il apporte cette expérience à L’Association canadienne de l’immeuble, où il occupe le poste de conseiller en Communications. Matt offre du soutien professionnel en matière de rédaction, de médias numériques et de communications à l’ACI et participe à la création de contenu stimulant pour les médias sociaux. Au Café ACI, il écrit régulièrement des articles intéressants et divertissants pour les détenteurs du titre REALTOR®. Matt est photographe professionnel, mais il rêve de devenir une vedette du rock. Il s’adonne aussi au vélo de montagne, au ski et à la randonnée pédestre, et ne jure que par l’utilisation de la virgule de série.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@crea_aci
This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

Log in as an administrator and view the Instagram Feed settings page for more details.