La Banque du Canada relève son taux directeur

Le 2 mars dernier, la Banque du Canada a annoncé une augmentation du taux cible du financement à un jour de 25 points de base, soit à 0,5 %, débutant ainsi un cycle de hausse des taux. La Banque maintient le portefeuille d’obligations du gouvernement du Canada inscrites à son bilan jusqu’à ce qu’il devienne approprié de laisser la taille de son bilan diminuer.

Le conflit entre la Russie et l’Ukraine, ayant entraîné une hausse marquée des prix du pétrole et d’autres produits de base, est une source majeure d’incertitude pour la Banque. Cela fera monter l’inflation partout dans le monde et la croissance mondiale en sera très certainement touchée. Malgré ces récentes perturbations géopolitiques, la reprise économique mondiale jusqu’à présent cadre généralement avec les projections de la Banque, et certaines économies avancées subissent même une croissance supérieure à ce qui avait été prévu.

Au Canada, la croissance économique a été très forte au quatrième trimestre de 2021, atteignant 6,7 %, dû en partie au redressement des exportations en raison de la forte demande mondiale. La reprise du marché du travail continue cependant d’être ralentie par le variant Omicron de la COVID-19, qui a entraîné des mises à pied temporaires et un fort absentéisme des employés, notamment dans le secteur des services. Néanmoins, la Banque maintient des perspectives économiques positives à court terme, soutenues par une augmentation attendue des dépenses des ménages. La Banque note également que l’activité sur le marché du logement continue son ascension, le prix des propriétés demeurant élevé. 

Condo

En janvier, l’indice des prix à la consommation (IPC) était de 5,1 %. Quoique conforme aux attentes de la Banque, l’inflation reste bien au-dessus de sa fourchette cible.Plus important encore, la Banque précise que les augmentations de prix sont devenues plus généralisées, comme en témoigne le fait que pratiquement toutes les mesures de l’inflation fondamentale ont augmenté. La Banque s’attend désormais à ce que l’inflation à court terme dépasse ses projections, accroissant par le fait même le risque que les attentes d’inflation à plus long terme se mettent à augmenter.

Dans la mesure où la croissance de l’économie se poursuit et où les pressions inflationnistes restent fortes, la Banque s’attend à ce que les taux d’intérêt doivent encore augmenter, et laissera commencer à décroître son portefeuille d’obligations du gouvernement du Canada dans la cadre d’un resserrement quantitatif (RQ). Pour ces raisons, les marchés prévoient de cinq à six hausses de taux pour le reste de l’année 2022, le taux d’intérêt de référence pouvant augmenter d’un point de pourcentage complet pour atteindre 1,5 % d’ici la fin de l’année.

La prochaine annonce de la Banque du Canada sur les taux d’intérêt est fixée au 13 avril 2022. La nouvelle projection pour l’économie et l’inflation ainsi qu’une analyse des risques connexes seront publiées dans le Rapport sur la politique monétaire que la Banque fera paraître à cette même date.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@crea_aci
This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

Log in as an administrator and view the Instagram Feed settings page for more details.