L’ACI fête son 75e : un retour dans le temps

Nous sommes en 1943. Le Canada a seulement 75 ans. On y fait flotter le Red Ensign. Terre-Neuve-et-Labrador n’a pas fait son entrée dans la Confédération. Elizabeth II est encore princesse. Notre pays est en guerre.

En cette période de turbulence, les dirigeants du secteur immobilier canadien craignent que le gouvernement fédéral maintienne en permanence certaines mesures de guerre telles la réglementation des loyers et d’autres règles ayant trait au droit de propriété. Ils décident de créer une organisation d’envergure nationale pour avoir une incidence sur la planification d’après-guerre du gouvernement fédéral. C’est ainsi que naît la Canadian Association of Real Estate Boards (CAREB), qui devient l’Association canadienne de l’immeuble en 1971.

La première constitution de la CAREB est rédigée à l’hôtel Royal York, à Toronto, le 2 mars 1943, avec la participation de la Real Estate Board of Victoria, du Vancouver Real Estate Exchange, de l’Edmonton Real Estate Association, de la Winnipeg Real Estate Board, de la chambre immobilière de Montréal et de 11 autres chambres immobilières de l’Ontario. Le fondateur de la CAREB, Charles Edward Purnell, décrit l’événement comme étant une occasion réellement édifiante, la réalisation d’un rêve entretenu depuis de nombreuses années.

Soixante-quinze ans plus tard, la vision de Prunell se poursuit. Pour célébrer, revoyons quelques jalons que l’ACI a franchis au cours des trois derniers quarts de siècle (vraiment, quelques-uns parmi les nombreux).

French milestones.

Maintenant, en 2018, l’ACI, l’une des plus grandes associations commerciales à vocation unique du Canada, se fait le porte-parole de plus de 124 000 courtiers et agents immobiliers relevant de plus de 100 chambres et associations immobilières aux quatre coins du pays. Son personnel de plus de 100 professionnels est engagé à : travailler à la promotion des intérêts des courtiers et agents membres; fournir des normes et des services qui rehaussent le professionnalisme et la réussite de membres; promouvoir des politiques qui promeuvent un secteur immobilier dynamique et durable, y compris les droits à la propriété. Nous sommes impatients de continuer à le faire au cours des 75 prochaines années!

Selon vous, à quoi ressemblera le monde immobilier en 2093? Faites-nous part de vos idées dans la section réservée aux commentaires ci-dessous.

Sarah Thirnbeck, directrice adjointe, Stratégie et répercussions, assure la direction du programme national REALTORS Care® de l’ACI, dont l’objectif est de célébrer les réalisations philanthropiques extraordinaires des détenteurs du titre REALTOR® du Canada et de favoriser davantage l’esprit de générosité au sein du secteur immobilier. De plus, elle se charge des activités à l’appui des réseaux de jeunes professionnels locaux et provinciaux d’un océan à l’autre, ainsi que des nouvelles initiatives visant à promouvoir la diversité, l’équité et l’inclusion au sein du conseil d’administration et des comités de l’ACI. Sarah a récemment obtenu un diplôme d’études supérieures en responsabilité et durabilité sociale de l’University of St.Michael’s College in the University of Toronto, qui complète ses diplômes de premier et de deuxième cycles en communications.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.