10 éléments à considérer avant de renouveler son contrat hypothécaire

Avez-vous de la difficulté à trouver du contenu à partager dans les médias sociaux?

Laissez tomber Instagram et Facebook. Vous n’avez besoin que de REALTOR.ca.

Notre blogue axé sur le style de vie des consommateurs, le Salon, vous offre du contenu sur des sujets comme les rénovations, les tendances du marché, le bricolage, les guides des quartiers et les maisons originales. Du nouveau contenu passionnant est publié au Salon quatre fois par semaine (et du contenu unique en français est publié pour les passionnés francophones).

Tandis que le contenu du Café ACI est sélectionné spécialement pour favoriser la croissance de votre entreprise et à en assurer la réussite, le contenu du Salon est parfait pour être partagé avec vos clients.

Détenu et exploité par L’Association canadienne de l’immeuble (ACI), REALTOR.ca est la plateforme immobilière la plus populaire au Canada (Comscore, 2020). Vous y trouverez toutes les inscriptions des systèmes MLS® au pays.

Partagez ce blogue avec vos clients et vous pouvez aussi suivre REALTOR.ca sur TwitterInstagram et Pinterest.

Consulter le billet de blogue original.


Plusieurs Canadiens qui détiennent un prêt hypothécaire renouvellent leur contrat sans l’examiner, souvent à un taux plus élevé qui ne correspond pas à leurs besoins. Tous les indicateurs pointent vers le même changement : les taux d’intérêt vont monter dans un avenir rapproché. Que ce soit pour refinancer, renouveler votre contrat hypothécaire, ou demander un taux plus bas, il vous faut un plan.

1. Établir un plan

Préparez-vous et commencez vos recherches avant l’échéance de votre contrat. Vous pourrez ainsi bénéficier de meilleurs taux, qui conviennent à vos projets.

D’ailleurs, quels sont vos projets pour votre résidence? Prévoyez-vous d’y rester encore de nombreuses années, faire des rénovations majeures, vendre? Toutes ces réponses influencent les choix que vous ferez.

L’Association canadienne de l’immeuble (ACI) suggère de planifier au moins quatre mois avant la fin de votre contrat. Pensez à examiner le marché actuel afin de déterminer les tendances, puis de comparer les taux d’intérêt et les produits financiers des diverses institutions.

Prévoyez aussi un bilan et une planification financière personnelle; dettes d’études et de crédit, objectifs d’épargne, etc.

2. Faites vos recherches

Consultez les diverses offres chez les courtiers et institutions financières. Et ce, avant la date d’échéance de votre renouvellement! Le site de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada est un excellent point de départ pour une recherche préalable. Votre courtier ou agent immobilier membre de l’ACI est une autre excellente ressource à consulter lorsqu’on est en quête de conseils sur le renouvellement d’une hypothèque.

3. Demandez un taux plus bas

Nous oublions souvent que le simple fait de demander à notre institution bancaire peut s’avérer payant. Malgré ce qui est stipulé dans votre lettre de renouvellement, vous pourriez être admissible à un rabais.

N’hésitez pas à communiquer les meilleures offres reçues par d’autres institutions financières à votre courtier hypothécaire. S’il désire vous conserver comme client, il doit tenir compte de vos besoins.

4. Songez à changer d’institution financière

Ce n’est pas parce que vous avez opté pour une institution au moment de l’achat de votre propriété que vous devez continuer avec cette même institution si elle n’est plus au service de vos intérêts, et de vos choix de vie. Selon l’ACI, les taux d’intérêt n’ont jamais été si bas que depuis le début de la pandémie de la COVID-19. Le fait qu’une hausse soit prévue est une excellente raison de négocier à votre avantage. 

Ce n’est pas parce que votre prêteur hypothécaire n’a pas réévalué votre contrat, et vos besoins, que vous devez accepter ses conditions.

5. Vous n’êtes pas dans l’obligation de renouveler votre contrat

Lorsque votre contrat arrive à échéance, vous n’avez pas l’obligation de rester avec le prêteur d’origine. Si on vous offre un meilleur taux ailleurs, ou de meilleures conditions de prêt, vous êtes libre d’y aller. C’est aussi l’occasion ou jamais de faire baisser les taux, en votre faveur. Négociez !

6. Des projets spéciaux? Réhypothéquez!

L’échéance de votre contrat hypothécaire est un moment parfait si vous avez des (gros) projets qui exigent du financement. Si vous songez à réhypothéquer, vous pourriez économiser des milliers de dollars lors de votre renouvellement, car vous n’êtes pas sujet aux pénalités de remboursement.

7. Ne craignez pas les frais

Un changement de prêteur lors du renouvellement d’une hypothèque comporte des frais, tels que :

  • frais de transfert hypothécaire d’un prêteur à l’autre;
  • frais du nouveau prêteur pour vous libérer de votre engagement précédent, et officialiser le nouveau prêt;
  • frais d’un expert évaluateur si la propriété doit être soumise à une nouvelle évaluation.

D’autres frais peuvent se greffer, tels que les assurances sur votre prêt, et autres frais connexes. Pour éviter de payer la prime deux fois, pensez à informer votre nouveau prêteur de votre assurance actuelle, des primes déjà payées, et du numéro de votre contrat d’assurance.

N’hésitez pas à demander à votre nouveau courtier hypothécaire s’il prend certains frais à sa charge. Plusieurs vous offriront de le faire, mais d’autres non. Une seule certitude, vous avez tout à gagner à demander !

Pensez également à faire un tableau comparatif entre les frais liés au changement de courtier et le montant que vous épargnerez à long terme avec de meilleurs taux et de meilleures conditions.

8. Avant de rompre un contrat hypothécaire…

Lisez bien votre contrat et comparez ce que vous payerez  en pénalités et ce que vous pourriez épargner sur le solde qu’il vous reste à rembourser.

Comme dans tout, et selon votre situation, il y a des avantages, et des inconvénients.

9. Changer d’institution financière, c’est du travail

En avez-vous le temps ? Les compétences et l’envie ? Est-ce que lire vos contrats, et les mille subtilités que ceux-ci comportent vous donne de l’urticaire, ou si au contraire, vous y trouvez un malin plaisir ?

Changer de courtier hypothécaire est considéré comme un nouveau prêt hypothécaire.  Vous devrez repasser par le processus d’approbation, ce qui peut s’avérer fastidieux puisque vous devrez soumettre vos revenus, et faire approuver votre cote de crédit.

10. Visez haut

Et enfin, si vous arrivez sans mal à effectuer vos paiements hypothécaires, pensez à hausser le montant au moment de votre renouvellement. Vous rembourserez plus rapidement votre prêt hypothécaire et sécuriserez ainsi votre santé financière.  

Que ce soit en raison de vos projets de vie ou de votre bilan financier, chaque situation est différente. N’hésitez pas à demander conseil à une personne compétente. Et surtout, n’ayez pas peur des chiffres ! Même si cela semble rebutant, décortiquer les taux, les contrats, et les prospectus des différentes institutions financières est moins compliqué que cela ne paraît. Vous pourriez économiser beaucoup !


REALTOR.ca est le site Web le plus apprécié et le plus fiable du secteur de l’immobilier au Canada. Propriété de L’Association canadienne de l’immeuble (ACI), qui en est aussi l’exploitant, REALTOR.ca offre de l’information fiable et à jour pour faciliter et rendre encore plus agréable la recherche de la propriété de vos rêves. REALTOR.ca est régulièrement consulté par les propriétaires-vendeurs, les acheteurs et les locateurs de logements et de maisons, tant à partir d’un ordinateur que d’un téléphone intelligent.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@crea_aci
This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

Log in as an administrator and view the Instagram Feed settings page for more details.