Comment définir votre marque personnelle

Votre marque personnelle est la pierre d’assise de votre réputation.

Que vous vous soyez efforcé ou non de la bâtir intentionnellement, vous en avez une. Elle est ce qu’on dira en votre absence, non seulement à votre sujet, mais aussi au sujet de vos activités professionnelles. En tant courtier ou agent immobilier membre de L’Association canadienne de l’immeuble (ACI), elle peut, en conséquence, déterminer le genre d’activités que vous exercez. En sachant comment définir votre marque personnelle, vous avez le pouvoir de dicter ce qui se dit à votre propos (jusqu’à un certain point), et cela vous aidera à attirer les gens que vous espérez toucher.

Si vous commencez à zéro, essayez de résumer trois de vos traits que vous souhaitez voir se refléter dans votre marque personnelle. À titre de courtier ou agent immobilier, ces trois caractéristiques ne devraient pas être de celles qu’on présume que vous avez. Les aspects généraux comme l’intégrité peuvent nuire à votre marque globale, car ils devraient aller de soi.   

De l’information complémentaire au Café ACI

Bien que ces traits doivent être spécifiques, ils doivent aussi être vrais. Il importe de créer votre marque selon un portrait fidèle de vous. Vous interagirez avec des gens qui auront une idée préconçue de vous en raison de la marque que vous créez. Si vous n’êtes pas authentique, cela se verra.     

Real estate agent helping elderly couple

Faites une liste et vérifiez-la deux fois

Si vous avez besoin d’aide pour commencer à trouver vos trois traits, faites d’abord une liste comportant deux colonnes. À gauche, écrivez tout ce qui vous passionne. Cela peut aller du yoga aux sports en passant par le jardinage ou la mode : il n’y a aucune limite à ce qui peut vous allume.

Ensuite, essayez de penser à certains mots que vous utiliseriez pour vous décrire, par exemple : drôle, calme ou intellectuel. Vous pouvez tenter de dresser cette liste par vous-même, mais les personnes qui vous entourent auront probablement des idées sur ce que devrait être votre marque : assurez-vous donc de leur demander. Qu’il s’agisse d’amis, de membres de votre famille ou même de collègues ou d’anciens clients, cherchez à savoir l’impression que vous leur avez laissée.

De préférence, vous voudrez établir une liste de qualités qui, selon votre entourage, vous décrivent en tant que personne. 

Real estate agent helping couple

Chacun a son histoire

Une fois votre liste établie, commencez à chercher des liens entre les deux colonnes afin de déterminer ce qui vous convient le mieux.

Chaque personne a son histoire; voilà l’occasion de créer la vôtre. 

Vous pourriez être un mordu du sport au caractère excitable ou la mère à temps plein qui apprécie un bon jeu de mots. En déterminant d’abord quelle version de vous-même vous aimeriez dépeindre, vous pourrez ensuite définir votre public cible et la manière de le joindre.    

Au fil du temps, d’autres éléments de votre personnalité émaneront d’eux-mêmes, mais il s’agit là de la meilleure façon d’établir une base solide pour votre marque. 

Vous n’avez pas à plaire à tout le monde

Un des problèmes courants auxquels les gens sont confrontés dans la création de leur marque personnelle est de tenter de plaire à tout le monde. Cela ne doit pas être votre but, car vous risqueriez de ne plaire à personne. Surtout, vous pourriez vous priver d’une clientèle qui aurait autrement été attirée par votre marque. Ignorez les gens qui ne correspondent pas avec votre esthétique et efforcez-vous de mieux servir ceux qui y correspondent. Il s’agit de trier, et non pas de convaincre.

Que vous commercialisiez votre marque personnelle depuis longtemps ou que vous soyez encore au tout début de sa création, cette façon de définir votre marque reviendra au même. Elle implique de jeter un regard rétrospectif profond sur vous-même afin de déterminer la personne que vous êtes aujourd’hui, qui peut s’identifier à cette personne et quel est le meilleur moyen de joindre ces gens.

Mais n’oubliez pas : tout comme vous, votre marque personnelle sera en constante évolution. Assurez-vous de la réévaluer périodiquement.  

Laura Stewart est membre de l’ACI, vice-présidente, Ventes et marketing, de REC Canada et cofondatrice et propriétaire de From the Ground Up Media, une entreprise médiatique axée sur la marque personnelle née du travail acharné de Mme Stewart pendant plus d’une décennie auprès d’une des grandes sociétés immobilières du Canada.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.