Abordabilité du logement : ce que les membres de l’ACI peuvent faire dès maintenant

Rédigé par Michael Bourque, chef de la direction de l’Association canadienne de l’immeuble.

Ce n’est pas un hasard si la Journée nationale de l’habitation vient conclure la première Semaine REALTORS Care® de l’ACI. La Journée nationale de l’habitation constitue l’occasion idéale de réfléchir au rôle important que tient un logement sécuritaire et abordable dans l’épanouissement des personnes et des collectivités. Nous devons prendre conscience que beaucoup trop de Canadiens se heurtent à des obstacles pour répondre à ce besoin humain fondamental. Puisque les courtiers et agents immobiliers sont en première ligne pour aider les gens à trouver un logement, qu’il s’agisse de louer ou d’acheter, il est logique que nous engagions cette conversation importante.

À cette fin, j’ai rencontré au début du mois Michel Tremblay, premier vice-président, Politiques et innovation à la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Je lui ai posé des questions au nom de la communauté immobilière sur la toute première Stratégie nationale sur le logement canadienne, le but ultime de la SCHL pour 2030 et la façon dont les courtiers et agents immobiliers peuvent s’impliquer.

Au cours de ma conversation avec Michel, il est apparu clairement que nos organisations souhaitent toutes les deux résoudre le problème de l’abordabilité du logement et éliminer les obstacles qui freinent l’offre de nouveaux logements. Cette victoire profiterait à tout l’éventail de logements.

Alors, que peuvent faire les courtiers et agents immobiliers pour aider à faire changer les choses et trouver des réponses à ces questions importantes? Michel a présenté des suggestions ci‑dessous sur la façon dont les courtiers et agents immobiliers peuvent tirer parti de leur influence au sein de leurs collectivités et apporter un changement concret.

  • La recherche de locataires pour les immeubles locatifs des clients est un domaine d’activité essentiel pour de nombreux courtiers et agents immobiliers, et un nombre croissant de logements à louer se trouvent sur REALTOR.ca. Les membres comprennent que l’accession à la propriété n’est pas nécessairement la meilleure solution pour chacun. La location d’une propriété est une option tout aussi acceptable et, dans certains cas, préférable pour de nombreux ménages. Dans cette optique, les courtiers et agents immobiliers peuvent aider à lutter contre la stigmatisation injuste et négative que certaines personnes associent aux locataires et aux immeubles locatifs. Nous soutenons publiquement le marché locatif, tout autant que le marché de la vente de propriétés. Comme Michel l’a dit, « un foyer est un foyer; un toit est un toit ».
  • Les courtiers et agents immobiliers peuvent également aider à lutter contre la mentalité « pas dans ma cour » liée au logement abordable. Ils font connaître les retombées de cette solution sur les personnes et les familles qui ont besoin de ces logements, ainsi que sur l’ensemble de nos collectivités. Par exemple, des recherches effectuées par le Canadian Centre for Economic Analysis révèlent qu’investir dans le logement abordable fournit non seulement un toit à ceux qui ne réussissent pas à payer le loyer du marché, mais génère également des milliards de dollars en avantages socio-économiques.[1]
  • De même, les courtiers et agents immobiliers peuvent soutenir le mouvement de densification résidentielle au sein de leurs collectivités. Evan Siddall, président et premier dirigeant de la SCHL, a déclaré : « L’étalement urbain et la construction de grandes maisons sur de grands terrains engendrent des coûts importants non seulement pour les acheteurs, mais aussi pour les gouvernements, la société et l’environnement ».[2]

La discussion avec Michel a donné beaucoup de matière à réflexion, pour la Semaine REALTORS Care® et pour ce qui suivra. Je le lui ai affirmé que l’ACI et la communauté immobilière ont hâte de poursuivre leur relation avec la SCHL, de collaborer pour faire avancer la Stratégie nationale sur le logement et de trouver plusieurs autres moyens de contribuer afin de rendre le logement abordable partout au Canada.

Note de la rédaction : La SCHL organisera sa deuxième Conférence nationale sur le logement les 12 et 13 mai 2020 à l’hôtel The Westin Ottawa. Si vous soutenez son plan ambitieux dont l’objectif est de faciliter, pour les Canadiens, l’accès à un logement correspondant à leurs besoins et à leur budget, assurez-vous de noter ces dates sur votre calendrier et de visiter son site Web pour vous inscrire afin de recevoir des mises à jour.


[1] https://business.financialpost.com/real-estate/mortgages/why-investing-in-community-housing-can-be-worth-every-penny-and-more-to-the-economy

[2] https://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/media-newsroom/speeches/2018/takes-a-village-build-a-city-housing-affordability-shared-responsibility

Avant de travailler à L’Association canadienne de l’immeuble à titre de chef de la direction, Michael Bourque occupait le poste de président-directeur général de l’Association des chemins de fer du Canada. Il possède plus de 30 années d’expérience au gouvernement, de même que dans les affaires publiques et les relations gouvernementales. Michael concentre ses efforts sur REALTOR.ca, les autres services technologiques de l’ACI, la défense des intérêts, les affaires réglementaires, la réputation des courtiers et agents membres de l’ACI auprès du public et la sensibilisation du public à la valeur que procurent les membres de l’ACI aux propriétaires, aux acheteurs et aux propriétaires-vendeurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *