Développer des relations d’affaires internationales dans un monde virtuel

En 2021, nous avons connu une autre année d’adaptation et de croissance à l’échelle mondiale dans un monde virtuel.

Toutefois, cela ne nous a pas empêchés d’aider nos membres et les professionnels de l’immobilier du monde entier à accroître leurs activités et à multiplier leurs relations d’affaires internationales grâce à ACI – International.

De nombreux marchés immobiliers dans le monde semblent avoir observé la même tendance : une offre faible et une demande élevée entraînant des hausses de prix records. Il semble que les consommateurs, peu importe où ils se trouvaient, cherchaient plus d’espace, selon un rapport de Knight Frank.

Marchés internationaux

À la fin de 2021, nous avons publié les résultats de notre enquête Profil de l’immobilier international au Canada ‒ 2020, laquelle permet de mieux comprendre la nature des achats et des ventes de propriétés canadiennes par des clients étrangers.

Notre enquête indiquait que 25 % de nos membres ont travaillé avec un client étranger au pays et que 19 % d’entre eux ont conclu une transaction dont le prix moyen était de 788 110 $. En revanche, moins de 2 % de nos membres ont indiqué avoir travaillé avec un client canadien cherchant une propriété à l’étranger. Toutefois, selon la National Association of REALTORS® (NAR), les Canadiens sont les principaux acheteurs de biens immobiliers résidentiels américains, ayant dépensé plus de 4,2 G$ US. Ils représentent 8 % de l’ensemble des achats effectués par des étrangers et ils ont dépensé en moyenne 473 600 $ US pour une propriété résidentielle. Cela suggère qu’il y a des occasions pour nos membres sur les marchés internationaux.

Tisser des liens (virtuels)

En 2021, le comité international de l’ACI a mis à jour sa stratégie internationale. Avec l’aide de la présidente actuelle du comité international, Krystal Lee Moore, ainsi que la présidente sortante du comité, Pauline Aunger, ACI – International a donné (virtuellement) une présentation lors de plus d’une douzaine d’événements du secteur. Nous avons partagé nos connaissances des marchés canadiens et des pratiques immobilières au Canada, et expliqué comment les professionnels de l’immobilier à l’étranger peuvent devenir des affiliés internationaux et élargir leur réseau de courtiers et d’agents canadiens.

L’année dernière, nous avons lancé notre toute première mission commerciale virtuelle, The Great Canadian Road Trip (une aventure immobilière). Nous avons travaillé en collaboration avec des associations provinciales et des chambres locales, ainsi qu’avec des groupes de développement économique externes, pour présenter le Canada au monde entier. Chaque volet de cette aventure était axé sur une province ou un territoire et expliquait les facteurs incitant les entreprises internationales et les étrangers choisissent de s’installer au Canada.

Bon nombre de nos membres ont également profité du confinement pour acquérir des outils nécessaires pour travailler à l’internationale. Plusieurs ont participé aux webinaires mensuels d’ACI – International, ce qui leur a donné l’occasion d’en apprendre davantage sur les activités internationales et la façon d’établir des relations internationales.

Formation internationale

Nous avons continué d’offrir virtuellement les cours du programme menant au titre de Certified International Property Specialist (CIPS) – nous avons fait un si bon travail en offrant plus de 15 cours virtuels (et en décernant le titre à 40 Canadiens) que la NAR a honoré l’ACI en lui remettant le prix CIPS Course Provider of the Year (fournisseur du cours CIPS de l’année) lors de la REALTOR® Conference & Expo!

Cette conférence a été notre premier (et unique) événement à se dérouler en personne en 2021. Environ 200 courtiers et agents canadiens se sont joints à nous à San Diego et plusieurs d’entre eux ont travaillé bénévolement à notre kiosque à titre d’ambassadeurs canadiens. Cette conférence a également permis à la présidente élue de l’ACI, Jill Oudil, de donner une présentation sur le Canada lors de la réunion du Global Business and Alliances Committee de la NAR. De plus, nous avons eu le plaisir de tenir une réception favorisant le réseautage des Canadiens et des affiliés internationaux.

Protocole d’entente

En ce qui a trait à nos relations d’affaires, nous avons continué à en établir de nouvelles qui nous aident à mettre en œuvre notre stratégie internationale, soit de fournir des produits et des services aux membres de l’ACI. Nous avons signé de nouveaux protocoles d’entente en 2021 avec certains conseils d’affaires internationaux des États-Unis et notre première organisation internationale, NAR-India. Ces relations nous permettent de construire des ponts pour que nos membres puissent mener des activités à l’internationale.

En 2022, nous continuerons à aider les courtiers et agents canadiens à faire croître leur entreprise, ici comme à l’étranger, ainsi qu’à approfondir leurs connaissances du marché international et à élargir leur réseau.

En fin de compte, pour réussir dans l’immobilier, le réseau que vous bâtissez est bien plus important que votre emplacement sur la carte.

Pour en savoir plus sur les efforts internationaux soutenus par l’ACI, les courtiers et agents canadiens peuvent visiter REALTORlink.ca/global, et les professionnels internationaux intéressés peuvent apprendre comment devenir un affilié de l’ACI au creaglobal.ca.

Sharon von Schoenberg, notre gestionnaire, Stratégie et relations internationales, contribue à la stratégie internationale de l’ACI visant à ouvrir à nos membres de nouveaux débouchés à l’étranger. Également chargée de l’exécution de la stratégie, Sharon compte plusieurs initiatives à son actif, notamment le programme des affiliés internationaux, l’établissement de relations avec des associations et organisations commerciales internationales, la création d’occasions de formation pour nos membres et l’adaptation du site REALTOR.ca en fonction des visiteurs internationaux. Avant de se joindre à l’ACI, Sharon a été évaluatrice résidentielle au Canada et a occupé des postes en marketing et en gestion de la clientèle dans les secteurs privé et sans but lucratif. Sharon est titulaire d’un baccalauréat en commerce de l’Université d’Ottawa ainsi que des titres Cadre d’association émérite et CIPS. Mère de deux adolescents, Sharon trouve son équilibre dans la pratique du yoga.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.