La Banque du Canada maintient son taux directeur

Dans sa dernière annonce prévue pour 2021, la Banque du Canada maintient le taux de financement à un jour à 0,25 % et continue de fournir des indications prospectives relativement à sa trajectoire.

La Banque estime que l’économie mondiale continue de se remettre de la pandémie et souligne que l’inflation enregistre des hausses à l’échelle du globe, ce qui reflète la forte demande de biens conjuguée aux problèmes d’approvisionnement. De plus, elle précise que le nouveau variant Omicron du virus de la COVID-19 a engendré un regain d’incertitude quant à la croissance de l’activité économique en général.

La Banque reconnaît que des indicateurs économiques récents donnent à penser que l’économie du Canada a connu un essor considérable au début du quatrième trimestre. Les gains généralisés au chapitre de l’emploi ces derniers mois ont ramené le taux d’emploi essentiellement au niveau d’avant la pandémie. L’activité sur le marché du logement quant à elle était en train de se modérer, mais semble reprendre de la vigueur, notamment du côté du marché de la revente.

La Banque indique que l’inflation mesurée par l’indice des prix à la consommation (IPC) est élevée, et les contraintes d’approvisionnement mondiales se répercutent sur les prix d’un plus large éventail de biens. Elle s’attend encore à ce que l’inflation mesurée par l’IPC demeure élevée dans la première moitié de 2022 et redescende vers 2 % dans la seconde.

La Banque a précisé qu’elle demeure engagée à maintenir le taux directeur à sa valeur plancher jusqu’à ce que les capacités excédentaires se résorbent, de sorte que la cible d’inflation de 2 % soit atteinte, ce qui, selon sa projection, devrait se produire au deuxième et au troisième trimestre de 2022. Les marchés anticipent actuellement cinq hausses des taux d’intérêt en 2022, et les chances que la première hausse a lieu d’ici mars s’élèvent à plus de 50 %.

Taux hypothécaires

Depuis le 1er juin 2021, le taux admissible applicable aux prêts hypothécaires est fixé au plus élevé entre le taux hypothécaire contractuel majoré de 2 % et 5,25 %, comme décrété par le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) et le ministère des Finances. Tous les demandeurs de prêt hypothécaire doivent être admissibles à un prêt assorti d’un taux d’intérêt égal au taux de référence sur cinq ans, même si la durée du prêt est inférieure à cinq ans.

Les grandes banques à charte canadiennes affichent actuellement des prêts hypothécaires de cinq ans à un taux fixe spécial d’environ 2,85 %. Les emprunteurs peuvent souvent négocier un taux selon leur solvabilité et le volume de l’ensemble de leurs opérations bancaires auprès du prêteur hypothécaire. 

La prochaine annonce de la Banque du Canada sur les taux d’intérêt est fixée au 26 janvier 2022. La nouvelle projection pour l’économie et l’inflation ainsi qu’une analyse des risques connexes seront publiées dans le Rapport sur la politique monétaire que la Banque fera paraître à cette même date.

Pour en savoir plus : creastats.ca.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *