Achat d’un chalet : neuf conseils avant de se lancer

Avez-vous de la difficulté à trouver du contenu à partager dans les médias sociaux?

Laissez tomber Instagram et Facebook. Vous n’avez besoin que de REALTOR.ca.

Notre blogue axé sur le style de vie des consommateurs, le Salon, vous offre du contenu sur des sujets comme les rénovations, les tendances du marché, le bricolage, les guides des quartiers et les maisons originales. Du nouveau contenu passionnant est publié au Salon quatre fois par semaine (et du contenu unique en français est publié pour les passionnés francophones).

Tandis que le contenu du Café ACI est sélectionné spécialement pour favoriser la croissance de votre entreprise et à en assurer la réussite, le contenu du Salon est parfait pour être partagé avec vos clients.

Détenu et exploité par L’Association canadienne de l’immeuble (ACI), REALTOR.ca est la plateforme immobilière la plus populaire au Canada (Comscore, 2020). Vous y trouverez toutes les inscriptions des systèmes MLS® au pays.

Partagez ce blogue avec vos clients et ceux qui vous suivent en cliquant sur le bouton Facebook ci-dessous!

Vous pouvez aussi suivre REALTOR.ca sur TwitterInstagram et Pinterest.

Consulter le billet de blogue original.


Mike Cyr est un courtier détenteur du titre REALTOR® qui se spécialise dans les maisons de campagne et chalets dans les Cantons de l’Est. Il voit actuellement sur le marché beaucoup de parents âgés de 35 à 45 ans qui achètent un chalet en espérant l’agrandir plus tard ou en faire éventuellement leur résidence principale, une fois que les enfants auront quitté le nid. D’autres évaluent la possibilité d’y travailler à distance quelques jours par semaine. Voici les conseils de Mike pour vous aider à prendre une décision éclairée.

1. ÉVALUEZ L’ASPECT FINANCIER

« La première chose que vous devriez faire avant d’acheter une maison de campagne ou un chalet est de parler avec un conseiller financier, un fiscaliste, un banquier ou un courtier hypothécaire. Vous devez tout d’abord vérifier si vous avez les moyens d’avoir une deuxième propriété, en tenant compte de votre revenu familial actuel. C’est aussi une stratégie d’investissement différente régie par d’autres règles fiscales. Il faut aussi s’assurer que vos RÉER sont protégés, que vous avez assez d’argent pour payer les études des enfants et les dépenses mensuelles reliées au chalet, en plus de l’hypothèque. Comme vous n’y serez pas en tout temps, il faut calculer l’entretien pendant votre absence, comme l’entretien paysager et le déneigement, en plus des frais de chauffage et d’électricité, des réparations imprévues et des vidanges de fosse septique, si la propriété n’est pas raccordée aux égouts municipaux. Tous ces frais s’additionnent à ceux que vous payez déjà pour votre propriété principale. »

2. TRAVAILLEZ AVEC UN COURTIER QUI CONNAÎT TRÈS BIEN LA RÉGION

« Une fois que vous savez ce que vous pouvez vous permettre, vous devriez communiquer avec un courtier qui connaît très bien sa région. C’est son travail de vous aider à comprendre le marché immobilier du coin, les règlements qui peuvent affecter votre transaction lors de travaux ou de rénovations. Par exemple, il peut vous mettre en garde contre une maison située trop près de la rivière ou trop loin de la route, ou dont la route d’accès est non conforme pour qu’une ambulance ou un camion de pompier puisse y circuler. Il s’agit là de facteurs qui peuvent avoir une incidence sur l’assurabilité de la propriété. Il y a aussi l’interdiction d’installer un quai ou d’ajouter un autre bâtiment. Il connaît aussi souvent l’historique des propriétés visitées. Par exemple, un client qui avait choisi des chalets dans ma région m’a parlé de sa passion pour la pêche. Il avait un gros bateau avec un moteur puissant, mais les endroits qu’il avait choisis étaient situés sur des lacs écologiques où les bateaux à moteur n’étaient pas admis. Imaginez si le client avait acheté le chalet directement du vendeur! On a donc fait d’autres recherches pour lui trouver un lac où il pourrait utiliser son bateau. »

3. PRENEZ LE TEMPS DE BIEN CHOISIR VOTRE AGENT OU COURTIER

« Contactez plusieurs courtiers et faites les vérifications nécessaires pour trouver celui qui répond à vos besoins. Parlez à différentes personnes, demandez des références. Le courtier qui a le plus d’inscriptions n’est pas nécessairement le meilleur. Le meilleur courtier est celui qui prendra vraiment le temps de comprendre vos besoins, qui connaît très bien sa région et qui peut vous vendre le mode de vie qui vous attend et ainsi vous éviter bien des déceptions. Comme il y a presque toujours une problématique quelconque au cours d’une transaction immobilière, que ce soit lors de la négociation ou de l’inspection, votre courtier saura bien vous conseiller. Peu importe le marché, vous trouverez des courtiers formidables qui feront tout pour vous faciliter la vie. »

4. SOYEZ RÉALISTE AVEC VOTRE BUDGET

« Il y a une propriété parfaite pour chaque budget, mais la plupart du temps, il faudra faire certains compromis, à moins que l’argent ne soit pas un frein. Beaucoup de clients veulent une propriété au bord de l’eau dotée d’une vue incroyable avec un budget de 300 000 $, mais dans certaines régions celles-ci se vendent plus du double. C’est ce que l’on appelle le goût du champagne avec un budget de cola. C’est normal, on a tous le droit de rêver. Mais c’est possible d’acheter une propriété un peu moins chère que l’on rénovera au fil des ans pour qu’elle devienne avec le temps le chalet de nos rêves ou encore acheter un condo sur le bord d’un lac pour une fraction du prix d’une maison. Tout est une question de perspective. »

5. CHOISISSEZ LA RÉGION QUI CONVIENT LE MIEUX À VOTRE MODE DE VIE

« Aimez-vous l’effervescence et la vie nocturne des endroits de villégiatures ou préférez-vous le calme de la nature et le chant des oiseaux ? Selon ce que vous cherchez, il faut choisir la région qui vous offre le mode de vie qui vous convient le mieux, sinon vous serez malheureux. »

6. DÉTERMINEZ COMMENT VOUS VOULEZ PASSER VOS TEMPS LIBRES AU CHALET

« Qu’avez-vous le goût de faire de vos week-ends? Passer la journée sur l’eau, au golf ou sur les pistes de ski? Peindre le patio, relaxer en coupant votre bois, en rénovant ou en jardinant? Si vous achetez une vieille maison, vous risquez de devoir passer une partie de vos temps libres à faire des travaux et à entretenir votre propriété, mais c’est possible que ce soit exactement ce qui vous rend heureux. Sinon, un condo vous coûtera moins cher et l’entretien sera inclus dans vos frais mensuels. »

7. PLANIFIEZ BIEN VOS VISITES POUR NE PAS PERDRE VOTRE TEMPS

« Visitez des chalets et maisons de campagne prend du temps. Il faut tout d’abord se rendre sur les lieux à partir de son domicile, prendre en considération la distance entre les propriétés et le temps passé à les visiter et ensuite retourner à la maison, ce qui représente souvent une très grosse journée. Même si vous avez déjà une propriété en tête, c’est toujours bon d’en visiter quelques-unes une fois sur place. Pour optimiser votre temps, un bon courtier s’assurera d’effectuer une première visite afin de s’assurer que les propriétés correspondent à ce que vous cherchez et vous en suggérera d’autres qui pourraient vous intéresser.

8. TENEZ COMPTE DES DROITS DE PASSAGE OU DES SERVITUDES

« Si vous achetez une propriété, vous devez vous assurer que tout droit de passage ou servitude, par exemple pour un accès au lac, soit inclus dans l’acte de vente. Votre courtier ira vérifier le contrat précédent pour s’assurer que c’est bien le cas. Selon le type de droits, certains sont transférables et sont à perpétuité tandis que d’autres prennent fin lors de la vente ou du décès du propriétaire actuel. Il se pourrait donc qu’à l’achat de la propriété, vous perdiez votre droit d’accès ou votre servitude. Il est donc important de vérifier avant l’achat.

9. SI VOUS VOULEZ RENTABILISER VOTRE INVESTISSEMENT EN LOUANT VOTRE CHALET, CONDO OU MAISON DE CAMPAGNE

« Sachez que selon l’endroit où vous achetez, certains règlements interdisent les locations à court terme de type AirBnB. Si vous achetez dans une copropriété ou un édifice à condos, il faut aussi respecter la convention entre propriétaires, qui varie d’un endroit à l’autre. Dans le cas d’une maison que vous avez l’intention de louer régulièrement, l’idéal est de faire affaire avec une compagnie de gestion qui s’occupera de tout pendant votre absence, moyennant certains frais. En faisant des prédictions conservatrices et en calculant les revenus possibles moins tous les frais de gestion et d’entretien, vous saurez si l’investissement en vaut la peine.

Posséder un chalet ou une maison de campagne peut apporter beaucoup de bonheur et être générateur de beaux souvenirs en famille… quand on est bien conseillé. Pour une transaction sans tracas, nous vous recommandons de faire affaire avec un agent ou courtier portant le titre REALTOR®.

REALTOR.ca est le site Web le plus apprécié et le plus fiable du secteur de l’immobilier au Canada. Propriété de L’Association canadienne de l’immeuble (ACI), qui en est aussi l’exploitant, REALTOR.ca offre de l’information fiable et à jour pour faciliter et rendre encore plus agréable la recherche de la propriété de vos rêves. REALTOR.ca est régulièrement consulté par les propriétaires-vendeurs, les acheteurs et les locateurs de logements et de maisons, tant à partir d’un ordinateur que d’un téléphone intelligent.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@crea_aci
This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

Log in as an administrator and view the Instagram Feed settings page for more details.