Astuces pour repérer le prochain quartier tendance

Avez-vous de la difficulté à trouver du contenu à partager dans les médias sociaux?

Laissez tomber Instagram et Facebook. Vous n’avez besoin que de REALTOR.ca.

Notre blogue axé sur le style de vie des consommateurs, le Salon, vous offre du contenu sur des sujets comme les rénovations, les tendances du marché, le bricolage, les guides des quartiers et les maisons originales. Du nouveau contenu passionnant est publié au Salon quatre fois par semaine (et du contenu unique en français est publié pour les passionnés francophones).

Tandis que le contenu du Café ACI est sélectionné spécialement pour favoriser la croissance de votre entreprise et à en assurer la réussite, le contenu du Salon est parfait pour être partagé avec vos clients.

Détenu et exploité par L’Association canadienne de l’immeuble (ACI), REALTOR.ca est la plateforme immobilière la plus populaire au Canada (Comscore, 2020). Vous y trouverez toutes les inscriptions des systèmes MLS® au pays.

Partagez ce blogue avec vos clients et ceux qui vous suivent en cliquant sur le bouton Facebook ci-dessous!

Vous pouvez aussi suivre REALTOR.ca sur TwitterInstagram et Pinterest.

Consulter le billet de blogue original.


Acheter dans un futur quartier branché avant que les prix flambent

Certaines personnes sont douées pour repérer le quartier, le village, le coin de pays dont la cote de popularité explosera au fil des années. Sont-elles magiciennes, plus aptes à repérer le potentiel d’un quartier, ou plus attentives aux détails et aux signes annonciateurs du prochain Soho? Un peu de toutes ces réponses, mais elles ont surtout une petite qualité supplémentaire : l’esprit d’aventure.

  1. Oser. D’emblée, il faut savoir que 10 ans peuvent passer avant qu’un quartier ne gagne en popularité, et qu’il suffit parfois d’un changement de zonage, d’un investissement municipal, ou de l’établissement de quelques entreprises pour changer la donne. Il faut aussi accepter de vivre, du moins pendant un certain temps, dans un quartier où le taux de pauvreté et le niveau de criminalité sont sans doute plus élevés qu’ailleurs…
  2. Relativiser. Aucune école réputée? Ça tombe bien, vous n’avez pas d’enfants. Aucun transport en commun facilement accessible? Il se trouve que vous travaillez à votre compte et que vous avez besoin d’espace pour installer un bureau à domicile. Il faut savoir profiter de ce que la majorité des acheteurs potentiels considèrent comme « des défauts », et voir les qualités dont vous pourriez bénéficier. De plus, si le quartier gagne en popularité, le transport en commun et les écoles suivront…
  3. Marcher. Le flair ne se développe pas en voiture, et c’est en arpentant les rues, les ruelles et les commerces d’un quartier qu’on repère les signes d’une évolution future : une jolie rénovation, un petit jardin communautaire, une coopérative artisanale. Il ne faut pas hésiter à parler aux gens, à entrer dans les commerces, à se renseigner sur le coût de la vie en général, et à être attentif aux détails de la vie courante. Combien coûte un café à emporter? Trouve-t-on une bonne boulangerie alors qu’il n’y en avait pas avant? A-t-on récemment assisté à l’ouverture d’un petit bistro de quartier qui se distingue des grandes chaînes de restauration rapide? Ce sont des signes qui annoncent que le quartier est en voie d’embourgeoisement. 
  4. Chercher. Les artistes, les musiciens, l’art urbain, les jeunes entreprises, tous des signes indéniables de vitalité, d’économie émergente et de jeunesse à la recherche de loyers modestes pour réaliser de grands rêves. Il faut toujours garder en mémoire que Basquiat et Banksy ont commencé à peindre en graffitant des murs de quartiers en désolation…
  5. Participer. Assistez à un conseil de ville ou d’arrondissement. Les conseils de ville sont ouverts au public, et il n’y a pas meilleur endroit pour se renseigner sur les enjeux d’un quartier et les projets d’une municipalité.
  6. Discutez. Entrez dans le bureau d’une agence immobilière et demandez de consulter un courtier ou agent qui travaille depuis plusieurs années dans le quartier et qui pourra vous parler de son histoire, de son évolution, et de la façon dont il perçoit l’avenir du lieu.
  7. Innover. « Be the change you wish to see in the world », a dit Gandhi. C’est à vous d’incarner le changement que vous souhaitez voir dans ce quartier qui n’attend que des gens dynamiques pour atteindre son plein potentiel… L’effet d’influence est puissant. Si d’autres visiteurs admirent les rénovations que vous avez effectuées à une maison qui n’avait pas fière allure au départ, ils croiront au « potentiel » du quartier et ils auront envie de vous imiter.

C’est ainsi qu’un quartier se transforme et gagne en valeur; un changement à la fois ! 

REALTOR.ca est le site Web le plus apprécié et le plus fiable du secteur de l’immobilier au Canada. Propriété de L’Association canadienne de l’immeuble (ACI), qui en est aussi l’exploitant, REALTOR.ca offre de l’information fiable et à jour pour faciliter et rendre encore plus agréable la recherche de la propriété de vos rêves. REALTOR.ca est régulièrement consulté par les propriétaires-vendeurs, les acheteurs et les locateurs de logements et de maisons, tant à partir d’un ordinateur que d’un téléphone intelligent.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@crea_aci
This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

Log in as an administrator and view the Instagram Feed settings page for more details.