Faire le clown sur REALTOR.ca – L’importance du partage social

Coulrophobie [n.f.] : une phobie, une peur exagérée des clowns.

Que faut-il faire pour qu’une inscription récolte le plus de vues jamais enregistrées sur REALTOR.ca? Un courtier immobilier et ses clients à Brantford ont décidé de laisser une étrange propriété telle quelle. Résultat : l’inscription est devenue virale.

De la chaîne anglaise de la SRC à la BBC en passant par Buzzfeed, The Loop et Vice, une maison à deux chambres à coucher, qu’on appelle affectueusement maintenant la « maison des clowns » a attiré des visiteurs des quatre coins du globe et généré plus de 1,3 million de visiteurs en à peine trois jours sur REALTOR.ca.

Bien que ce ne soit pas tous les jours qu’on voit une inscription aussi unique que celle-ci dans le sud-ouest de l’Ontario (ou que les gens la remarquent), cela vient confirmer que le partage social peut accroître le rayonnement de votre propriété.

Curieux de savoir combien de fois l’inscription de la maison des clowns a été partagée sur les différents réseaux sociaux? Voici l’inscription en chiffres :

Clown house stats.

Avec ses 1,9 milliard et plus d’utilisateurs actifs chaque mois, pas étonnant que Facebook soit le réseau social le plus populaire au monde. Et la génération du millénaire (les 25 à 34 ans) – ou les acheteurs d’une première maison – représente un segment démographique important et engagé que vous gagnerez à cibler.

Comment pouvez-vous donc tirer profit de ce potentiel? Essayez ces petits trucs :

  1. Utilisez les boutons Partager depuis REALTOR.ca. Au simple clic d’un bouton, vous pouvez facilement partager les inscriptions avec vos clients, amis et membres de la famille ou encore sur vos propres comptes sociaux.
  2. Ajoutez des boutons Partager personnels pour améliorer votre profil de courtier ou agent immobilier sur REALTOR.ca.
  3. Si vous êtes un marketeur sur Facebook, vous connaissez « l’algorithme ». N’oubliez pas, Facebook propose plusieurs façons de faire la promotion des billets et de cibler des auditoires précis par le biais de publicités.
  4. Bien qu’une bonne stratégie de communication repose sur la planification et la cohérence, il est parfois possible de créer une dynamique en suivant des tendances et conversations du moment et en en tirant profit.
  5. La qualité et non la quantité. Publier fréquemment n’est pas nécessairement gage de succès. Plus vos billets interpellent votre auditoire cible, plus ce dernier sera enclin à interagir avec votre contenu.

Quelles leçons tirerez-vous de la maison des clowns pour les appliquer dorénavant à vos propres stratégies? Exprimez-vous dans la section Commentaires ci-dessous.

En tant qu’ancienne gestionnaire adjointe du Marketing, Lizzie Lennox avait comme mandat de promouvoir les produits de l’ACI et plus particulièrement d’élaborer des campagnes sur REALTOR.ca destinées aux membres et consommateurs. Elle a aussi agi à titre d’agente de liaison nationale pour les initiatives du Réseau de jeunes professionnels des chambres et associations. Grande voyageuse, Lizzie adore explorer de nouveaux endroits et faire de nouvelles connaissances. Durant ses temps libres, elle aime se rendre au centre de ski, développer son yogi intérieur, faire du bénévolat pour les Jeux olympiques spéciaux et passer du temps avec ses amis et sa famille.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.