La technologie révolutionne le secteur immobilier

De la réalité virtuelle à l’intelligence artificielle, la technologie s’invite dans presque tous les aspects de l’immobilier.

Le terme « technologie immobilière » désigne l’ensemble des innovations qui transforment notre secteur, qu’il s’agisse des capteurs intelligents pour le chauffage et l’éclairage, des visites en réalité virtuelle (RV) ou des robots conversationnels fondés sur l’intelligence artificielle (IA). Immobilier résidentiel et commercial, design, gestion des propriétés : l’ensemble du secteur est touché.

Si la technologie immobilière englobe un vaste éventail d’innovations, un fait est certain : elle révolutionne le secteur immobilier. Selon CB Insights, les investissements dans la technologie immobilière totaliseront dans le monde une somme record de 6,3 milliards de dollars américains en 2019.

L’émergence de la technologie immobilière ne sonne toutefois pas le glas des professionnels de l’immobilier.

« Les courtiers et les agents ne devraient pas craindre d’être remplacés par la technologie. Ils devraient plutôt la mettre à profit pour se donner un avantage concurrentiel », explique Adrian Fisher, chef de la direction et fondateur de la société de logiciels pour l’immobilier PropertySimple, dans un article de Real Estate Hacks.

Par exemple, la technologie immobilière peut servir pour vendre une propriété qui n’existe pas encore. Grâce à la réalité virtuelle et augmentée, les clients peuvent en effet visiter une maison en rangée ou un condo en pré-construction. S’ils peuvent dans un centre de présentation visiter physiquement une maison modèle, la réalité virtuelle leur permet de visualiser les différents logements disponibles – et même d’admirer la vue depuis les divers étages – ainsi que les modifications et les améliorations.

Les professionnels de l’immobilier peuvent également se servir de la RV s’ils ont des clients potentiels en région éloignée ou s’ils veulent montrer diverses propriétés à un client. La plupart des clients voudront quand même visiter une maison physiquement avant de faire une offre ou de verser une mise de fonds, mais les visites virtuelles les aideront à déterminer les propriétés qui les intéressent le plus. REALTOR.ca propose 10 fournisseurs de visites virtuelles, dont Vimeo, Matterport, iStaging, ImageMaker360 et iGUIDE.

Une autre technologie qui a changé le visage de l’immobilier : les drones. Pouvant capter des photos et des vidéos aériennes de grande qualité à un prix raisonnable, ils mettent en valeur les nouvelles inscriptions. Ils permettent notamment aux clients de visualiser l’emplacement d’un condo en pré-construction ou d’obtenir une vue aérienne du terrain ou du quartier d’une inscription.

La technologie immobilière n’est cependant pas uniquement au service du marketing. Elle aide aussi les professionnels de l’immobilier à mieux gérer leurs activités, notamment grâce à l’analyse des mégadonnées. La plupart des secteurs accumulent des montagnes de données, mais ne peuvent en tirer un sens qu’au terme d’un processus long et exigeant.

Voilà toute l’utilité de l’analytique. L’analyse des mégadonnées aide les professionnels de l’immobilier à effectuer des évaluations plus exactes (à l’aide des données géographiques, économiques et démographiques), à reconnaître les tendances et même à concentrer leurs efforts de marketing sur la bonne clientèle.

L’Indice des prix des propriétés MLS® (IPP) est l’outil le plus perfectionné et le plus précis pour évaluer les prix des propriétés et dégager des tendances dans un quartier.

Grâce à l’IPP MLS®, vous pouvez analyser les tendances des prix des propriétés autant à l’échelle du pays que d’un quartier. Il vous fournit les renseignements dont vous avez besoin pour valider ou réviser les prix recommandés, prévoir l’évolution du marché et comparer le prix des propriétés.

Actuellement, 18 chambres immobilières contribuent à l’IPP MLS®, ce qui représente 65 % du marché de la revente au Canada selon la moyenne des ventes annuelles réalisées en dix ans, soit de 2009 à 2018.

Pour en savoir plus sur l’IPP MLS®, visitez le Centre de formation de l’ACI.

L’analytique est probablement l’aspect le plus important de la technologie immobilière pour les professionnels du secteur, juge Eugene Bomba, associé, secteur Technologie de PwC Canada. Selon lui, la technologie immobilière ne remplacera pas ces professionnels, mais complétera leurs services. « On assiste à une évolution, qui n’est pas sans rappeler l’avènement des conseillers automatisés en technologie financière, étant donné le besoin en interprétation des données », explique-t-il.

Autrement dit, les clients potentiels cherchent encore un contact humain, et les professionnels de l’immobilier peuvent se servir de l’analytique pour leur offrir une valeur ajoutée, comme des services de conciergerie, « il s’agit d’une occasion que les dirigeants d’agence ne doivent pas rater », ajoute M. Bomba.

Une mine de données est à notre disposition, qu’il s’agisse de présentations d’experts ou de rapports du secteur. Les professionnels de l’immobilier doivent donc se doter d’une stratégie de données, par exemple en examinant les solutions offertes sur le marché, en assurant le perfectionnement de leur personnel, en faisant appel à un conseiller, voire en embauchant des experts en technologie.

« Il est primordial de relever les compétences du personnel; pour un dirigeant d’agence, cela peut signifier l’embauche de spécialistes de la science des données, pour tirer parti de la mine de données disponibles », précise M. Bomba. « De nos jours, l’analytique est une pièce maîtresse. Il ne faut pas hésiter à se lancer et à en tirer parti. »

La technologie immobilière est aussi associée à la domotique, par exemple aux capteurs intelligents qui réduisent les dépenses en chauffage, en climatisation et en éclairage des locataires et des propriétaires. Les acheteurs, en particulier la génération Y, accordent de plus en plus d’importance à ces technologies. Les professionnels de l’immobilier auront donc intérêt à en tenir compte dans la promotion de leurs inscriptions.

Une autre corde que les professionnels de l’immobilier pourront ajouter à leur arc : les robots conversationnels, qui sont dotés de facultés d’apprentissage automatique et qui sont particulièrement utiles pour le service à la clientèle. D’ailleurs, plusieurs assistants virtuels fondés sur l’IA sont actuellement offerts sur le marché.

En 2019, REALTOR.ca a mis à l’essai une fonction de clavardage en direct entre des membres et des consommateurs de Calgary. Nous examinons les résultats et les commentaires découlant de cette mise à l’essai, tout en explorant d’autres options.

IMRE, par exemple, est un assistant conçu précisément pour les courtiers, agents et promoteurs immobiliers. Il peut répondre en tout temps, par texto, aux questions simples des clients, par exemple sur le prix d’une inscription ou la commission scolaire où elle se trouve. Il ne remplacera pas le contact humain, mais il peut cerner les clients potentiels et, dans le cas des questions plus complexes et subjectives, recueillir les renseignements nécessaires pour qu’une personne puisse assurer un suivi.

Les consommateurs sont l’un des principaux moteurs de la technologie immobilière. Les membres qui saisissent l’occasion pourraient donc se donner un avantage concurrentiel.

« Bien des chefs de file de la technologie immobilière observent que le consommateur, par son comportement et sa perception, stimule l’innovation. Pourquoi? Parce que la technologie immobilière représente bien plus que des outils, des appareils et des services. C’est un mouvement qui remet en question le fonctionnement du secteur. Les consommateurs veulent une solution facile et pratique. Ils cherchent de l’information facilement accessible. Et la technologie immobilière promet de répondre à ces besoins », explique Krista Doyle dans un article d’Aceable Agent.

Il ne faut pas craindre la technologie immobilière; il s’agit d’outils et de services qui aident les professionnels de l’immobilier à faire leur travail plus efficacement. Et, comme le note PwC dans son rapport Emerging Trends in Real Estate® 2020, la technologie immobilière ne sera bientôt plus une nouveauté. Elle « s’invitera » dans tous les aspects de l’immobilier.

Et vous, quel est votre aspect préféré de la technologie immobilière? En quoi vous aide-t‑il à mener vos affaires? Inscrivez vos réponses dans la section des commentaires, ci‑dessous.

L’équipe du Café ACI est responsable du blogue officiel de L’Association canadienne de l’immeuble (ACI). Le blogue est un endroit chaleureux où l’ACI peut communiquer amicalement avec ses membres et lecteurs en leur faisant part de ses idées et perspectives tout en prenant une tasse de café virtuelle.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *