Plongez-vous dans ces œuvres pour connaître la meilleure des lectures estivales

Bien que certains domaines connaissent un ralentissement pendant l’été, le secteur immobilier, lui, a plutôt tendance à s’activer. Pour la plupart des courtiers et agents immobiliers, le temps est un luxe.

Cela dit, il demeure important de se garder un peu de temps pour soi.

Nous sommes là pour ça. Avec l’aide du personnel de l’ACI et grâce aux commentaires recueillis sur nos pages de médias sociaux, nous avons dressé pour vous la liste de lecture parfaite pour la période estivale.

French books.

Les figures de l’ombre

Armées de simples crayons et de règles, elles ont propulsé les États-Unis en tête de la course à la conquête spatiale.

Les « ordinateurs de couleur ». Tel était le descriptif de poste des mathématiciennes afro-américaines Dorothy Vaughan, Mary Jackson, Katherine Johnson et Christine Darden, employées à la NASA dans les années soixante.

Je voulais retrouver ma mère

C’est un jour comme un autre dans la vie de Saroo. Le garçon, âgé de cinq ans, est dans une gare du fin fond de l’Inde en train de ramasser quelques pièces lorsqu’il monte dans un train à quai.

Le lendemain, Saroo se réveille à Calcutta. Dans l’immense ville, il est complètement seul, sans aucun papier. Il est recueilli par un orphelinat où, quelques mois plus tard, un couple d’Australiens va l’adopter.

La vie habitable

On voudrait nous faire croire que la poésie n’est que douceur inutile et bonté impossible, beautés incompréhensibles et ruineuses, aspirations prétentieuses, charabia, gaspillage, enfantillages, rimes quétaines, littérature. Mais notre vie ne serait-elle pas plus intelligible, plus lumineuse, plus habitable si nous gardions un peu d’espace pour accueillir une certaine magie de l’existence? Véronique Côté entreprend le fragile inventaire des traces de notre besoin de poésie sous toutes ses formes, miraculeusement intact sous les couches de gros bon sens, de pudeur, d’individualisme et de déception.

Arsène Lupin : 813

Quelle mystérieuse entreprise amène à Paris Rudolf Kesselbach, le richissime et ambitieux roi du diamant sud-africain? Que signifie ce nombre, 813, inscrit sur le coffret en sa possession? De quel secret le nommé Pierre Leduc, qu’il recherche dans les bas-fonds de la capitale, est-il le détenteur?
Telles sont quelques-unes des questions à propos desquelles s’affrontent la police – en l’occurrence un certain Lenormand, chef de la Sûreté –, l’impitoyable baron Altenheim et le gentleman-cambrioleur Arsène Lupin. Lequel devra également démasquer l’invisible assassin qui cherche à lui faire porter la responsabilité de ses crimes…

Les trois mousquetaires

Aux trois gentilshommes mousquetaires Athos, Porthos et Aramis, toujours prêts à en découdre avec les gardes du Cardinal de Richelieu, s’associe le jeune gascon d’Artagnan fraîchement débarqué de sa province avec pour ambition de servir le roi Louis XIII.

Engagé dans le corps des mousquetaires, d’Artagnan s’éprend de l’angélique Constance Bonacieux.
En lutte contre la duplicité et l’intrigue politique, les quatre compagnons trouveront en face d’eux une jeune Anglaise démoniaque et très belle, Milady, la redoutable espionne du Cardinal. D’Artagnan seul échappe à ses agents. Mais rapportera-t-il à temps à la Reine de France, Anne d’Autriche, les ferrets qu’elle a remis à son amant, le duc de Buckingham?

Les rois maudits

Au début du XIVe siècle s’ouvre, contre les Templiers, le plus vaste procès dont l’Histoire ait gardé le souvenir. Jacques de Molay, le grand maître de l’Ordre, meurt sur le bûcher en lançant sa terrible malédiction contre le roi de France, le pape et les grands du royaume : Maudits, tous maudits jusqu’à la treizième génération de vos races! Dès lors, le malheur s’abat sur la France. Les quatre derniers Capétiens directs meurent en moins de quinze années : adultères, meurtres, procès, trahisons ébranlent la dynastie, et mènent à la guerre de Cent Ans.

Le tour du monde en 80 jours

En 1872, un riche gentleman londonien, Phileas Fogg, parie vingt mille livres qu’il fera le tour du monde en quatre-vingts jours. Accompagné de son valet de chambre, le dévoué Passepartout, il quitte Londres pour une formidable course contre la montre. Au prix de mille aventures, notre héros va s’employer à gagner ce pari.

Et si c’était vrai?

Que penser d’une femme qui choisit le placard de votre salle de bains pour y passer ses journées? Qui s’étonne que vous puissiez la voir? Qui disparaît et reparaît à sa guise et qui prétend être plongée dans un profond coma à l’autre bout de la ville? Faut-il lui faire consulter un psychiatre? En consulter un soi-même? Ou, tout au contraire, se laisser emporter par une extravagante aventure?

Veiller la braise

Ce roman est l’un des plus doux et réalistes jamais écrits à mon sens. Évoluant ensemble et sans jamais être réellement distinctifs, les amoureux traversent les étapes d’une vie à deux, et ce, dans toutes les parfaites imperfections des rapports de couple. Veiller la braise, c’est un rappel de l’importance de veiller l’amour, le protéger, le couver. C’est une lecture qui fait du bien simplement pour la beauté des mots et la pureté de la vision jamais idéalisée des relations amoureuses.

Avez-vous des recommandations à ajouter à notre liste de lecture estivale de 2017? Faites-nous part de vos suggestions dans la section Commentaires ci-dessous!

À titre de directeur adjoint, Communications, Michael Shaw gère une équipe dynamique et talentueuse de communicateurs et de spécialistes des médias sociaux. Qu’il s’agisse du contenu produit par l’équipe de l’ACI ou de REALTOR.ca, Michael l’a vu et l’a approuvé. Pendant ses moments libres, lorsqu’il ne s’occupe pas de sa fille, Michael aime voyager, voir des spectacles de musique et se détendre sur le quai.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.