Saveurs de la semaine : le 31 juillet 2015

Les Saveurs de la semaine sont votre source hebdomadaire de nouvelles et de reportages sur l’immobilier qui auraient pu vous échapper. Notre équipe des Saveurs de la semaine s’acharne à parcourir le Web, les groupes de nouvelles et les forums à la recherche de reportages obscurs, bizarres, intéressants et informatifs sur l’immobilier ou des sujets connexes. Si vous désirez en contribuer un, veuillez l’afficher à notre section réservée aux commentaires ou gazouiller sur le reportage en utilisant le mot-clic #Saveursdelasemaine. Faites-vous couler une bonne tasse de café frais, savourez ces reportages… et faites-en peut-être même part à vos amis et collègues. Bonne lecture!

Voici mes choix de la semaine :

Les idées déco de la semaine : meubles fabriqués de vielles palettes; cabanes de rêves; sorbetières et une fleur décorative à la sève nocive.

Le Journal de Montréal demande que doit-on vérifier lors de l’achat d’une résidence secondaire.

À Québec, le Collectif Le Banc embellit la rue Racine.

Le Quotidien explique les fosses septiques.

Les Échos fait le tour des pays européens où les prix vont grimper, et ceux où ils vont baisser.

Deux acteurs de l’immobilier français estiment que « l’immobilier doit reprendre sa place de moteur de l’économie ».

Deux reportages photos provenant du Figaro : les façades les plus fines des immeubles de Paris et des constructions insolites en formes d’animaux.

En Angleterre, David Cameron part en guerre contre « l’argent sale » du secteur immobilier.

Le journal Belge Tendances/Trends discute des dangers cachés de l’immobilier espagnol.

The Times of Israel note une augmentation du prix de l’immobilier en Israël.

Journal du Net discute comment l’imprimante 3D révolutionne la Chine, en commençant par l’immobilier.

Jonathan Baker, notre ancien rédacteur de discours, a contribué à la rédaction de discours, de publicités et de communiqués à l’intention de nos membres. Notre personnel savait que c’est à lui qu’il fallait s’adresser au 200, rue Catherine lorsqu’on avait besoin d’une pointe d’humour. Avant de se joindre à l’ACI, Jon a travaillé dans le domaine de la radio à Ottawa. Si vous rencontrez Jon, n’oubliez pas de lui demander de vous parler des nombreux musiciens célèbres qu’il a croisés au fil de ses 10 ans passés à faire du bénévolat pour un festival musical local.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.