Conseils pour acheter un terrain où construire une propriété

Avez-vous de la difficulté à trouver du contenu à partager dans les médias sociaux?

Laissez tomber Instagram et Facebook. Vous n’avez besoin que de REALTOR.ca.

Notre blogue axé sur le style de vie des consommateurs, le Salon, vous offre du contenu sur des sujets comme les rénovations, les tendances du marché, le bricolage, les guides des quartiers et les maisons originales. Du nouveau contenu passionnant est publié au Salon quatre fois par semaine (et du contenu unique en français est publié pour les passionnés francophones).

Tandis que le contenu du Café ACI est sélectionné spécialement pour favoriser la croissance de votre entreprise et à en assurer la réussite, le contenu du Salon est parfait pour être partagé avec vos clients.

Détenu et exploité par L’Association canadienne de l’immeuble (ACI), REALTOR.ca est la plateforme immobilière la plus populaire au Canada (Comscore, 2020). Vous y trouverez toutes les inscriptions des systèmes MLS® au pays.

Partagez ce blogue avec vos clients et ceux qui vous suivent en cliquant sur le bouton Facebook ci-dessous!

Vous pouvez aussi suivre REALTOR.ca sur TwitterInstagram et Pinterest.

Consulter le billet de blogue original.


Couple dream about house

En matière d’immobilier, il est fréquemment question de propriétés résidentielles et commerciales, mais plus rarement s’intéresse-t-on à l’achat de terrains, que ce soit à des fins spéculatives ou afin d’y construire une propriété.

L’autoconstruction, une option à considérer

L’augmentation du prix des propriétés résidentielles et des maisons unifamiliales au Canada depuis quelques années a poussé plusieurs acheteurs potentiels à s’intéresser à différentes formes d’autoconstruction ; un pari qui peut s’avérer intéressant sur le plan financier, mais qui recèle également son lot de complexité et de risques par rapport à l’achat d’une maison déjà construite. 

Cela dit, l’acquisition d’un terrain en vue d’y construire une propriété ne devrait pas être la première étape du processus. Au contraire, l’achat d’un terrain survient relativement tard dans la décision de construire ; des facteurs liés à l’usage, au budget du ménage, aux services disponibles, aux restrictions et aux règlements devront être pris en compte.

La visite des lieux

Une fois le projet précisé et la localité ou la région définie, il peut être utile de réaliser une visite sur place, en voiture, afin de mieux comprendre les quartiers et les secteurs où des terrains sont disponibles. Plusieurs courtiers se spécialisent dans la vente et l’achat de terrains, et peuvent être d’excellents conseillers, surtout s’ils ont une bonne connaissance de la région où vous souhaitez acheter. Il n’est pas rare que des particuliers vendent également des terrains sur des sites de petites annonces, voire qu’ils détiennent des terrains sans chercher activement à les vendre. La connaissance du « terrain » (au sens large) est un atout pour les acheteurs qui pourront déterminer s’il est vendu au juste prix.

Il faut évidemment s’assurer de définir l’intention. Entre l’achat d’un lot individuel, l’achat d’une terre agricole et l’achat en groupe, chaque stratégie a sa raison d’être. La conversion de terres agricoles en lotissements résidentiels, par exemple, peut prendre du temps, voire s’avérer impossible pour des raisons de zonage, de réglementation ou d’acceptabilité sociale. Si tel est votre projet, il faut être pleinement conscient qu’on risque de se retrouver avec un terrain inexploitable à des fins immobilières, et donc beaucoup plus difficiles à revendre.

plotting land

Le financement d’un terrain

Pour les institutions financières qui financent un projet d’acquisition d’un terrain en vue d’y construire, la valeur est généralement déterminée par un évaluateur agréé. Mais la valeur future dépendra du projet que vous souhaitez réaliser. Dans le cas d’une construction, mettez sur papier un budget détaillé du projet, déterminé au moyen de plans architecturaux, d’une estimation du coût des travaux selon  des devis réels, et d’un plan d’implantation au sol de votre future résidence. La banque souhaitera aussi que vous lui fournissiez, le moment venu, la preuve que votre projet respecte les règlements municipaux, et que vous avez fait tester le sol et l’eau. De plus, elle exigera assurément que vous contractiez une assurance responsabilité civile pour la durée des travaux.

Plusieurs banques offrent des prêts à déboursements progressifs, ce qui vous permet d’éviter de devoir payer des intérêts sur la totalité de la valeur de votre maison avant même d’avoir jeté la première pelletée de terre. Ces déboursements seront préapprouvés, et dépendent de l’atteinte de différents jalons dans l’avancement du projet.

Acheter pour construire plus tard

Si vous ne souhaitez pas construire tout de suite, il est bon de savoir que les banques sont relativement frileuses lorsque vient le temps de financer des terrains vacants, et risquent d’exiger une mise de fonds de 35 à 50 % de la part de l’acheteur. À ce moment, un recours à une balance de prix de vente convenue avec le propriétaire-vendeur peut s’avérer une solution de financement vous donnant plus de flexibilité. 

Selon l’emplacement et la proximité des installations communes, il faut également prévoir des frais pour le raccordement à l’électricité et au réseau d’aqueduc. Selon la municipalité et la proximité du réseau, un coût pouvant aller jusqu’à 6 000 $ peut s’ajouter pour l’eau, excluant les coûts d’excavation. Pour le raccordement à l’électricité, les prix varient selon la distance, mais les délais peuvent, eux, s’étendre jusqu’à 18 mois.

Les frais accessoires

Enfin, avant de clore la vente, pensez aux frais accessoires, comme les frais de notaire. Si vous achetez le terrain d’une entreprise, si le terrain a été utilisé à des fins commerciales, ou s’il est le résultat d’une subdivision en plus de deux parties, vous aurez aussi à payer la TPS/TVQ sur la valeur du terrain.

touring house being built

Un courtier peut vous aider à trouver le terrain parfait

L’achat d’un terrain est un projet intéressant, un peu risqué, mais qui favorise la créativité et permet de se projeter à long terme. Si vous en avez le temps—et l’envie !—il s’agit d’un investissement qui peut s’avérer profitable dans un marché imprévisible. Fort heureusement, des sites comme REALTOR permettent de chercher et de comparer différentes offres classées en fonction de critères comme l’emplacement, le prix, la superficie et d’autres caractéristiques. Il est évidemment recommandé de faire affaire avec un courtier ou un agent qui pourra vous guider à travers ce processus et vous permettre de trouver un terrain correspondant à vos besoins.

REALTOR.ca est le site Web le plus apprécié et le plus fiable du secteur de l’immobilier au Canada. Propriété de L’Association canadienne de l’immeuble (ACI), qui en est aussi l’exploitant, REALTOR.ca offre de l’information fiable et à jour pour faciliter et rendre encore plus agréable la recherche de la propriété de vos rêves. REALTOR.ca est régulièrement consulté par les propriétaires-vendeurs, les acheteurs et les locateurs de logements et de maisons, tant à partir d’un ordinateur que d’un téléphone intelligent.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@crea_aci
This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

Log in as an administrator and view the Instagram Feed settings page for more details.