Profitez-vous du marché international croissant au Canada?

Tous les mois, l’ACI invitera un expert du secteur à collaborer au Café ACI, à la rubrique « micro ouvert ». Notre troisième blogueur invité est Thijs Stoffer, président-directeur général de l’ICREA.

Le Canada est un bon endroit si vous êtes un courtier ou agent immobilier qui effectue des transactions internationales. Le marché a beaucoup à offrir – autant pour les investisseurs étrangers qui font leur entrée sur le marché que pour les bébés-boumeurs près de la retraite et les Canadiens riches à la recherche d’un deuxième foyer dans un climat plus chaud.

Un rapport de Knight Frank, publié récemment dans le Globe and Mail, prévoit une augmentation de 50 % du nombre de gens à l’échelle internationale qui, dans dix ans, auront au-delà de 30 millions de dollars américains en actifs nets – bon nombre d’entre eux provenant de marchés émergents. Cette croissance se traduit par une demande élevée de propriétés haut de gamme. Pour le marché de luxe au Canada, cela signifie un bond des prix à long terme pour ce qui est des propriétés haut de gamme à mesure que les Canadiens et les investisseurs étrangers riches cherchent à trouver de nouvelles destinations dans le monde. Cette hausse de Canadiens très riches est estimée à 35 % (environ 6 650). Ces personnes chercheront également à investir cet argent quelque part et un investissement domestique pourrait être une option intéressante.

Ce même groupe de Canadiens, ainsi qu’un nombre sans précédent de bébés-boumeurs près de la retraite, se tournera également vers l’extérieur du Canada pour trouver une propriété. La vigueur du dollar canadien et la baisse des prix de l’immobilier sur les marchés étrangers (y compris les destinations touristiques aux États-Unis), font en sorte qu’un deuxième foyer est à la portée de nombreux Canadiens.

En 2010, la Fondation Asie Pacifique du Canada a déterminé que 2,8 millions de Canadiens vivent à l’étranger. Bien que les États-Unis demeurent la première destination, d’autres marchés sont devenus le foyer d’un grand nombre de communautés d’expatriés canadiens, notamment Hong Kong, le Royaume-Uni, le Liban et l’Australie.

Comment un courtier ou agent immobilier peut-il arriver à puiser à même ce secteur croissant? Heureusement, l’ACI est membre du Consortium International des Associations Immobilières (ICREA), qui vous fournit un réseau mondial et des outils afin de vous aider à développer une stratégie internationale grâce à WorldProperties.com, où les consommateurs et les professionnels peuvent trouver des courtiers ou agents immobiliers et des propriétés, en 19 langues. Quelques-unes des ressources qu’offre WorldProperties sont présentées ci-dessous pour vous aider à vous tailler une place sur le marché international :

  1. Regardez votre profil sur WorldProperties.com. Oui, à titre de membre de l’ACI, vous avez un profil de base en ligne. Pour rehausser votre profil afin d’y inclure d’autres renseignements à propos de votre entreprise et pour améliorer votre classement dans les résultats d’une recherche, commencez par vous inscrire à ce site (c’est gratuit).
  1. Devenez accrédité pour les transactions transfrontalières grâce au programme de formation en ligne TRC (Transnational Referral Certification) de l’ICREA. Au Canada, seuls les membres de l’ACI peuvent obtenir cette accréditation et tirer avantage du système d’indications transnationales. Il y a des centaines de programmes TRC aux États-Unis et au Mexique – d’importantes destinations à l’étranger pour les acheteurs canadiens. Pour en apprendre davantage.
  2. Utilisez WorldProperties.com pour trouver des professionnels dans le monde entier pour aider les acheteurs canadiens qui cherchent à l’étranger. Effectuez des recherches par endroits, spécialités et références pour trouver un agent membre de l’ICREA qui adhère à un code d’éthique semblable à celui de l’ACI. Faire une recherche maintenant.
  3. Comprenez le marché et les pratiques du secteur de votre client étranger éventuel avant de promouvoir vos services. Voir l’information sur les marchés étrangers.
  4. Recevez gratuitement toutes les deux semaines un bulletin électronique qui présente les propriétés internationales et tenez-vous au courant des nouvelles du marché immobilier mondial. Inscrivez-vous ici. | Utilisateurs de Facebook, inscrivez-vous ici.

Avez-vous déjà tiré avantage de WorldProperties.com et amélioré votre chiffre d’affaires? Faites-nous part de vos commentaires sur votre expérience.

Thijs Stoffer est le président-directeur général et ex-membre d’office du conseil d’administration du Consortium International des Associations Immobilières (ICREA). Avant de se joindre au ICREA, il a été administrateur délégué et propriétaire d’une société de conseillers en Europe. Il a travaillé à la technologie internationale, au commerce électronique et à des projets sur le Web dans le secteur de l’immobilier, en télécommunications et autres secteurs. Pendant plusieurs années, Thijs a géré les communications stratégiques, les relations d’affaires internationales et les activités de l’association néerlandaise des professionnels de l’immobilier, NVM.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.