La mise en valeur virtuelle aide les acheteurs à visualiser les possibilités

Les choses ont bien changé depuis le dépistage du premier cas de COVID-19 au Canada en janvier.

De nouvelles expressions ont enrichi notre vocabulaire : distanciation physique, bulle sociale, période sans précédent, et si vous travaillez dans le secteur immobilier, mise en valeur virtuelle.

Le concept n’a rien de nouveau, mais il a gagné en popularité depuis que la pandémie nous force à limiter nos interactions en personne.

« Avant la pandémie, je n’avais jamais eu recours à la mise en valeur virtuelle. Un propriétaire-vendeur et moi avions convenu de mettre son condo en valeur de cette manière – notre décision a coïncidé avec la pandémie », explique Jason Coleman, agent immobilier et membre de l’ACI. « Je répéterai certainement l’expérience. »

Les logiciels de mise en valeur virtuelle vous permettent de préparer une propriété à la vente en toute sécurité depuis votre domicile. Vous pouvez aménager virtuellement chaque pièce, en y ajoutant des meubles ou des accessoires qui la mettront en valeur.

Selon vos besoins et votre budget, vous pourrez faire votre choix parmi une vaste gamme de logiciels.

Une solution pratique pendant la pandémie

Alors que la pandémie de la COVID-19 évoluait rapidement ce printemps, les membres de l’ACI ont été informés de suivre les directives des gouvernements fédéral et provinciaux, ainsi que des autorités locales de santé publique. Dans la plupart des cas, cela a voulu dire de rester chez soi, de limiter ses déplacements et d’éviter les activités liées à l’immobilier exercées personne.

Les mentions de visites libres ont alors été retirées de REALTOR.ca, et remplacées par une nouvelle fonctionnalité de diffusion en direct des visites libres.

Puisque les acheteurs et les décorateurs ne pouvaient plus visiter les propriétés, la mise en valeur virtuelle a permis de les présenter de manière attrayante.

La mise en valeur à votre façon

Les décorateurs et les professionnels de l’immobilier utilisent souvent des accessoires ou des meubles qui leur appartiennent pour mettre en valeur une pièce. Avec la mise en valeur virtuelle, il n’y a presque plus de contraintes, parce que vous avez accès à un répertoire quasi illimité de ressources numériques.

Autrement dit, plus besoin de vous limiter à ajouter des œuvres d’art et des coussins. Vous pouvez moderniser les luminaires, par exemple.

Évitez toutefois de présenter une image trompeuse de la pièce : n’y ajoutez pas des murs ou des fenêtres. Vous devriez également préciser dans la description de l’inscription que certaines images ont été produites numériquement, pour que les clients sachent ce qu’ils regardent.

Mise en valeur virtuelle – À faire Mise en valeur virtuelle – À éviter
Ajouter des œuvres d’art ou des meubles Ajouter une fenêtre ou enlever un mur
Ajouter des plantes ou des décorations à l’extérieur Améliorer ou modifier une caractéristique permanente comme l’aménagement paysager, la toiture, les fondations ou le revêtement
Enlever les accessoires non permanents comme les photos personnelles et les jouets Masquer les trous dans les murs, les fissures au plafond et les autres dommages à la propriété

Au revoir, espaces vides

Si la propriété est actuellement vide, aidez les acheteurs potentiels à s’imaginer y habiter en ajoutant en quelques clics des meubles et des touches de finition.

À l’inverse, certains logiciels vous permettront de désencombrer une pièce et d’y enlever les effets personnels.

« Selon mon expérience, certaines personnes ont une meilleure idée de la taille d’une pièce si elle est meublée. Et elle sera plus attrayante qu’une pièce vide », commente M. Coleman.

La mise en valeur virtuelle fait également ressortir la polyvalence d’un espace. Vous pourriez transformer une pièce vide en chambre d’enfant ou en bureau à domicile, selon les intérêts des acheteurs de votre région.

ASTUCE : Découvrez les mots-clés qu’utilisent les visiteurs de REALTOR.ca dans votre région en consultant les Données locales de REALTOR.ca.

Économies de temps et d’argent

Nous savons que votre temps est précieux. La mise en valeur virtuelle est beaucoup plus rapide que le processus traditionnel. Vous n’avez pas à faire appel à un décorateur, ni à déplacer et à redisposer les meubles.

Vous pouvez travailler à votre aménagement n’importe où, pourvu que vous ayez accès à Internet.

La mise en valeur virtuelle peut aussi vous faire économiser de l’argent. Quand vous mettez une propriété en valeur de manière traditionnelle, vous payez pour les services d’un décorateur professionnel, la location de meubles et l’aide de déménageurs pour aménager l’espace. La facture peut s’élever à plusieurs milliers de dollars, selon la taille de la résidence. Les logiciels de mise en valeur virtuelle sont beaucoup plus abordables.

Par exemple, le Powelton Digital Media Group, une société américaine de marketing et de création de contenu numérique pour le secteur immobilier, estime qu’un décorateur professionnel facture entre 2 000 $ et 5 000 $, alors qu’elle demande 35 $ par photo retouchée.

« La mise en valeur virtuelle coûte une fraction du prix de l’option traditionnelle », a expliqué Carrie Goodman, agente immobilière de San Francisco, à Yahoo! News.

Pour obtenir d’autres conseils de mise en valeur résidentielle, lisez notre billet de blogue rédigé par Judy Darling de la Canadian Association of Property Stylists ou consultez le Salon de REALTOR.ca.

Avez-vous essayé la mise en valeur virtuelle? Faites-nous part de votre expérience dans la section Commentaires.

Sarah Doktor a été journaliste d’une petite ville et éditrice nationale en ligne, et elle apporte cette expérience à L’Association canadienne de l’immeuble, où elle occupe le poste de conseillère, au service des communications. Elle facilite le dialogue entre l’ACI, les membres, les chambres immobilières, les associations et le public par l’entremise de nos communautés en ligne. Elle coordonne également le contenu qui vous est présenté ici, au Café ACI. Dans ses temps libres, elle va au gym, fait de la course à pied sur sentiers ou regarde Netflix avec son chat, Libby.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *